Santé : La Croix Rouge malienne se dote d’un Institut de Formation socio-sanitaire

0

La formation paramédicale est d’une importance capitale pour nos pays en voie de développement. Raison pour laquelle, la Croix malienne a bien voulu créé, à Bamako, un Institut de Formation socio-sanitaire, inauguré ce mercredi 09 novembre 2011 sous la présidence conjointe du Ministre du Développement Social, de la Solidarité et des Personnes Agées, Harouna Cissé et son homologue de la Santé Mme Diallo Madeleine Ba.

La cérémonie a enregistré la présence de plusieurs personnalités de haut rang parmi lesquelles le Président  de la Croix rouge française, l’ancien Ministre Jean-François Mattei, le président du Croissant Rouge du Maroc, le Représentant de la Délégation de la Commission Européenne au Mali,  l’Ambassadeur de France au Mali, les Députés etmaires élus-en Comme I du District de Bamako, les Directeurs Nationaux  et Régionaux de l’Enseignement, de la Santé, du Développement Social et de la Protection Civile, les Présidents des Ordres Professionnels de la Santé, mais aussi  de nombreux volontaires de la Croix Rouge malienne.

Cet Institut, comme l’a souligné Jean-François Mattei, a été financé par l’Union européenne afin d’améliorer les capacités de formation paramédicale dans notre pays. Tout comme au Mali, soulignera-t-il, le même établissement de formation ouvrira ses portes au Maroc. Les deux
projets auront coûté 951 811 973 de F CFA.

Selon le Docteur Abdramane Cissé, le président de la Croix Rouge malienne, le déficit de ressources humaines paramédicales qualifiées commande la création d’un tel Institut afin d’infléchir  positivement la courbe des indicateurs sanitaires.
A l’entame de ses propos, avant la coupure symbolique du ruban, le Ministre Harouna Cissé a rendu un hommage solennel et bien mérité aux professionnels et aux volontaires de la croix rouge qui assurent, selon lui, une des missions les plus nobles qui soit, allégeant, du coup, «les souffrances humaines ».
Le Ministre Harouna Cissé a indiqué que le gouvernement du Mali suitavec intérêt, les activités de la croix rouge et apprécie à leur juste valeur, les nombreux résultats positifs atteints.  Pour lui, conformément  au Projet de Développement Economique et Social du Président Amadou Toumani TOURE, la société nationale de   croix rouge du Mali, avec l’aide inestimable de ses  partenaires,  joue  efficacement son rôle,  à travers la mise en œuvre de nombreux projets et programmes de santé, de sécurité alimentaire, de gestion des  catastrophes et de développement social sur l’Etendue du territoire  National.

L’occasion fut propice pour le Ministre Cissé d’adresser toute sa  gratitude aux sociétés nationales partenaires de la croix  rouge  malienne   pour leur accompagnement  à relever les nombreux défis
humanitaires récurrents et émergents.

A souligner qu’en marge de la cérémonie d’inauguration, la Croix-Rouge Malienne à travers l’INFSS-CRM a signé une série de Conventions  de  jumelage avec d’une part  le Centre S.A.R. du Maroc et d’autre part  avec l’Institut Régional de Formation Socio-Sanitaire de Basse  Normandie de la Croix-Rouge Française.

Ces accords de jumelage s’inscrivent dans le cadre de la mise en place  d’un réseau d’Institut de Formation paramédicale entre les Instituts  de la Croix-Rouge française, de la Croix-Rouge malienne et du  Croissant-Rouge marocain. Ils visent à mettre en place des structures  de formation  paramédicale de qualité, innovantes et intégrées, et  s’articule autour de trois axes : pédagogique, gestion et échange entre étudiants.
L’INFSS de la Croix-Rouge malienne, basé à Bamako, offre des formations de techniciens supérieurs et techniciens de Santé.

— Ibrahim Guindo
Journaliste, Chargé de Communication
MDSSPA/66 73 56 61
[email protected]
Bamako, Mali

Commentaires via Facebook :