Vaccination Anti-Covid-19 : Le CSRéf de la Commune VI opte pour l’approche communautaire

0

Le CSRéf de la Commune VI de Bamako, a fait vacciner à la date du 13 juillet 2022, pas moins de 283.000 personnes. Il remporte le titre de « champion » selon les responsables sanitaires du programme national de vaccination anti-Covid-19. Son approche communautaire et de proximité fait mouche !

 

En date du 24 juillet 2022, le Mali enregistrait 1 451 954 personnes vaccinées complètes. Les résultats relatifs aux personnes vaccinées dans le district de Bamako démontrent que la Commune  VI enregistre le plus grand taux et pour les responsables sanitaires du programme national de vaccination, le CSRéf de la commune VI a beaucoup contribué à l’atteinte de ces résultats forts satisfaisants.

Le Dr Ibrahima Cissé, Médecin Chef du CSRéf  de la  Commune VI explique ces résultats par la sensibilisation, l’anticipation des rumeurs ainsi que la permanence des équipes et vaccins. « Déjà bien avant la pandémie, nos équipes, en collaboration avec les leaders coutumiers, les religieux, les femmes, les jeunes, les agents de santé communautaires (ASC) et les relais qui sont des ponts entre nous et les populations, sensibilisent les populations sur les maladies chroniques. Toute chose que nous avions continué avec l’avènement de la maladie, sa prévention, le respect des mesures barrières et la vaccination ».

Selon, le Dr Cissé, pour inciter les gens à se faire vacciner, au cours d’une première séance de sensibilisation, le Chef du village et lui-même se sont fait vacciner pour montrer l’exemple. Et de poursuivre « connaissant la connotation sociale de notre communauté, nous avons jugé nécessaire de changer de méthode pour ainsi adopter le système du porte-à porte pour toucher ceux qui avaient des difficultés à se déplacer ».

Le Dr Cissé déclare que la sensibilisation a touché 172.000 personnes lors de la première phase et 157.000 en cette seconde phase de la campagne. Il assure que tous les ménages de l’aire de santé de Yirimadio ont été approchés.

Les relais communautaires, au nombre de 225 ASCs ont été répartis sur les 30 secteurs (quartiers), et chaque ASCa en charge un secteur. Et ils font à l’administration du CSRéf, le compte-rendu journalier de chaque couverture, quantité et visite à domicile. Par ailleurs, le Médecin Chef du CSRéf assure que leur action a touché l’ensemble des domiciles, services publics, les marchés et établissements scolaires. D’autre part, le Dr Ibrahima  Cissé affirme que le fait d’avoir mis  en place des équipes permanentes, a beaucoup contribué à l’atteinte des résultats.

« La permanence des équipes et la disponibilité des vaccins ont attiré de nombreux citoyens à notre centre. Les gens quittaient jusqu’à Kalabakoro pour se faire vacciner. Nous avons vacciné la moitié du quartier de Sotuba, des Stars de la place venaient se faire vacciner. Ce n’est pas sorcier, nous avons juste pris en compte les besoins des populations en mettant en place des équipes permanentes et des vaccins disponibles du lundi au dimanche », dira-t-il. Quant aux réticences liées aux fausses informations et rumeurs, le Dr Cissé, indique qu’à leur niveau, ils ont opté pour l’anticipation. « Les rumeurs sont plus difficiles à découdre une fois installées dans les esprits. A notre niveau, on a opté pour l’anticipation, nous avons informé les populations de la maladie depuis son apparition dans le monde. On a continué ces informations avec l’introduction de la maladie chez nous et ainsi de suite jusqu’à l’introduction du vaccin, ce qui a beaucoup facilité notre travail », a –t-il déclaré. Entre sensibilisation, disponibilité du personnel soignant et des vaccins, le CSRéf  de la Commune VI continue de contribuer à la réussite de la couverture vaccinale anti-Covid au Mali. En date du 13 juillet 2022, les derniers chiffres  récemment au niveau du CSRéf  indiquaient 283.000  personnes  vaccinées au sein de l’aire de santé de Yirimadio sans compter 9.300 autres personnes venues d’ailleurs. Des chiffres qui auraient certainement évolués car ils datent du 6 avril 2022 alors que les agents continuent à recevoir de nouveaux candidats à la vaccination au moment même où nous mettons sous presse ces chiffres.

Khadydiatou SANOGO, Ce reportage est publié avec le soutien de Journalistes pour les Droits humains (JDH) au Mali et Affaires Mondiales Canada.

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here