Journée porte ouverte 2020 de la Société des Eaux Minérales du Mali : Une production annuelle de 960 000 hectolitres d’eau minérale et de 72 000 hectolitres de boissons

0

La présentation de la centrale photovoltaïque (énergie solaire) en passant par  la présentation du bloc social pour le personnel et la célébration de la nouvelle certification Iso 9001 version 2015 étaient, entre autres, les thèmes essentiels au centre de l’édition 2020 de la journée porte ouverte organisée,  le samedi 8 février 2020, par la SEMM (Société des eaux minérales du Mali) à Kati-Diago. L’événement a enregistré la présence du représentant du ministre de l’Energie et de l’Eau, Abdoulaye Sylla, du DG de la SEMM, Cyril Achcar, du DGA Christian Viale, du DG de l’Usine Diago, David Duparc, du représentant du préfet central de Kati, Youssouf B. Traoré, du 3ème Adjoint au Maire de Diago, Zan Diarra et plusieurs clients invités.

A l’entame des travaux, les représentants du Maire de Diago, Zan Diarra et du préfet de Kati, Youssouf B. Traoré ont tour à tour souhaité la bienvenue à leurs hôtes avant de remercier les responsables de la SEMM (Société des Eaux Minérales du Mali) pour leur apport dans le cadre du développement de la Commune. A ce titre, ils ont réaffirmé aux responsables de l’entreprise l’accompagnement des autorités administratives et municipales locales pour la réussite de tous les projets qu’ils entreprendront dans le cadre du développement local. Pour sa part, le DG de l’Usine DIAGO, David Duparc, a indiqué que la SEMM produit actuellement 960 000 hectolitres d’eau minérale par an et 72 000 hectolitres de boissons par an. Selon lui, 330 salariés, prestataires, sous-traitants ont été engagés par la société pour garantir la qualité de ses produits. Toute chose qui constitue un apport considérable pour contribuer au développement socio-économique du pays.

Certification qualité renouvelée

Prenant la parole, le directeur commercial de l’Usine, Mr. Konaté a rappelé que l’eau Minérale Diago est agréée par l’Agence Nationale de la Sécurité Sanitaire de Aliment (ANSSA) sous la tutelle du ministère de la Santé. A en croire, elle est certifiée pour la qualité de son eau minérale avec le label ISO 9001 Version 2008 depuis mai 2014 et a récemment été renouvelée dans cette certification ISO  9001 Version 2015 depuis juin 2019. « La Société des Eaux Minérale capte l’eau DIAGO à 60m par forage dans une réserve foncière de 147 ha suitée à quelques kilomètres du village de DIAGO. La qualité de l’eau minérale est assurée par un dispositif de traitement sophistiqué à la pointe de la technologie. Plusieurs analyses sont effectuées sur l’eau forée qui est ensuite acheminée dans des cuves alimentaires en inox 316 après filtrage et passage aux rayons Ultraviolet (U V) pour compléter le contrôle qualité de l’eau minérale puis ozonée et refiltrée avant analyses et embouteillage sur une chaine automatique. Les bouteilles en PET et les étiquettes, sont entreposées dans des magasins aux normes de stockage requises et sécurisés. Les préformes sont des produits intermédiaires des bouteilles, elles subissent un processus de soufflage formatage pour prendre la forme définitive que vous connaissez. Une fois les bouteilles soufflées, elles sont acheminées par des convoyeurs au rinçage remplissage, bouchonnage et sont ensuite étiquetées par une chaine automatique. Les bouteilles restent en observation 48h selon les normes de qualité pour un dernier contrôle avant d’être acheminées vers les dépôts de distribution qui sont ensuite consommées par nos clients. »,  a-t-il expliqué.

Entreprise citoyenne

De son côté, le DGA de la SEMM, Christian Viale, a indiqué que dans le but d’appuyer sa démarche qualité comme entreprise socialement responsable, la SEMM a équipé en 2019 son site d’un nouveau bloc social et sanitaire répondant aux standards internationaux. Pour lui, cet investissement à hauteur de 113 000 000 de FCFA avec une capacité d’accueil de 350 utilisateurs a été réalisé pour améliorer la qualité de travail des employés. Selon lui, il rentre également dans le cadre de la démarche qualité et du développement durable de l’entreprise. Pour le DGA, Christian Viale, la Société des Eaux Minérales du Mali n’est pas que l’eau minérale Diago seulement. Fort de son expérience et de son sens de l’innovation, dira-t-il, elle a su se diversifier et poursuivre son développement avec la production de la boisson aromatisée Ami Fruité à base d’eau, distribuée sous différents parfums : Orange, Ananas, Cocktail, Pomme et Mangue. « Ami fruité est produite à partir de la même source que Diago, l’eau est filtrée, contrôlée puis mélangée aux autres ingrédients qui font de ces boissons aromatisées un produit aux saveurs et aux propriétés uniques. Le produit va ensuite passer par les étapes du remplissage et des contrôles qualité. » a-t- il dit.

Vers les énergies renouvelables

A son tour, le DG de la SEMM, Cyril Achcar, a relevé que sa société est leader dans son secteur d’activité. A ce propos, il a indiqué que la Société des Eaux Minérales du Mali, se doit de montrer l’exemple, son système de management est déjà certifié ISO 9001 V2015. Pour lui, elle s’illustre également auprès des Maliens à travers ses actions sociales, mais elle va encore plus loin. Son nouveau combat, expliqua-t-il, est la protection de l’environnement, les énergies renouvelables. Selon lui, 2 706 660 bouteilles de Diago ont été produites grâce à l’énergie photovoltaïque depuis Juillet 2019. Pour Mr. Achcar, cet exploit a été possible grâce aux 600 panneaux solaires installés en avril 2019 qui couvrent 10% de la consommation électrique de l’usine et qui ont permis d’éviter l’émission dans la nature d’environ 225 tonnes de gaz à effet de serre depuis Juillet 2019. « Ce qui permet également à l’usine de diminuer sa dépendance en énergies fossiles. Cet investissement a été mis en service en juin 2019 et son coût est de 263 000 000 de Frs CFA. », a-t- il déclaré. Et d’ajouter que sa société ne compte pas en rester là, dans sa volonté permanente d’offrir des produits de qualité aux clients, respectant des normes de qualité et d’hygiène internationale mais d’autres actions sont à venir.

Pour boucler la boucle, le représentant du ministre de l’Energie et de l’Eau, Abdoulaye Syalla, qui a présidé la cérémonie a salué l’initiative de la SEMM en tant qu’entreprise citoyenne de développement.  Pour lui, la SEMM doit servir d’exemple aux autres unités industrielles.

Il faut rappeler que l’Usine DIAGO est une source d’eau minérale naturellement filtrée par des roches volcaniques, situé à 35 km de Bamako dans les contreforts des monts mandingues, sur le site de la commune rurale de DIAGO. La Société des Eaux Minérales du Mali a vu le jour en 1989 par suite d’un rachat auprès de la SONAREM- Société Nationale de Recherche des Ressources Minières- la source ayant été identifiée à cette époque par Evian international.

Moussa Dagnoko

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here