43e session ordinaire du conseil d’administration de l’ANPE : La Direction générale félicitée pour la réalisation des activités à 80,6 % au 30 novembre 2021

0

L’Agence nationale pour l’emploi (Anpe) a tenu, le jeudi 9 décembre 2021, la 43e session ordinaire de son Conseil d’administration sous la présidence d’Issa Bengaly (PCA). La session qui était budgétaire avait  à son ordre du jour, entre autres, l’examen et l’adoption du point d’exécution à mi-parcours du Plan de travail annuel (PTA) 2021 et du projet du PTA 2022 ; l’examen et l’adoption du point d’exécution à mi-parcours du budget 2021 et du projet de budget prévisionnel 2022.

A l’ouverture de la session, après avoir souhaité ses meilleurs vœux de Nouvel An 2022, Issa Bengaly (président du Conseil d’administration) a rappelé que l’une des recommandations du Conseil d’administration adressées à la Direction générale consistait à produire l’état d’exécution des activités du Programme et de l’exercice budgétaire en cours. Et cela, afin de permettre aux administrateurs d’être édifiés sur les réalisations et les prévisions budgétaires.  A cet effet, il a fait noté que le taux global de réalisation des activités ou en cours de réalisation au 30 novembre 2021 est de 80,6 % pour un taux d’exécution du budget avoisinant le même chiffre. Il a félicité la Direction générale pour les résultats obtenus et l’a invitée à persévérer dans cette dynamique pour plus de résultats tangibles.

Il a fait remarquer que le Plan de Travail Annuel (PTA) 2022 soumis à l’appréciation des administrateurs s’inspire du Plan Stratégique de Développement (PSD) 2021-2025 et des Plans d’action de la Politique nationale de l’emploi, du Plan d’action de la Politique nationale de la formation professionnelle et de la nouvelle vision du ministère de l’Entreprenariat national, de l’Emploi et de la Formation Professionnelle.  “A cet égard, il est en parfaite adéquation avec le Contrat annuel de performance signé entre l’Anpe et le ministère de tutelle au titre de l’année 2022.  En plus des programmes habituels de l’Anpe, le  PTA 2022 consacre une place de choix au secteur privé à travers la création et le développement des Petites et moyennes entreprises (PME).  Aussi, les différents projets et programmes d’insertion relatifs à l’amélioration de l’employabilité des demandeurs d’emploi, le renforcement de l’intermédiation seront poursuivis”, a-t-il préconisé.

Une hausse du budget d’environ 14 %

Le président du Conseil d’administration (Pca) a exhorté la Direction générale de l’Anpe à travailler encore davantage à la réalisation des indicateurs probants pour faire face aux exigences du marché du travail à travers la créativité, l’innovation et les métiers du numérique. Le Pca a informé que le budget 2022 prévisionnel de l’Anpe s’élève à la somme de 7 385 000 000 Fcfa contre 6 462 000 000 de Fcfa pour l’exercice 2021, soit une hausse d’environ 14 %.  “A cet effet, je félicite la Direction générale de l’Anpe pour les efforts consentis et les résultats obtenus”, a-t-il dit.  Il a souhaité que l’année 2022 soit une année de promotion des emplois à travers le partenariat public-privé.

A sa suite, le directeur général de l’Anpe, Ibrahim Ag Nock, a confié la 43e session s’est penchée sur deux volets : un volet programme et un volet opérationnel en termes de mise en œuvre des activités et la projection sur 2002.  “En termes de performance, nous sommes à un taux d’exécution de 80,6 % du Plan de travail annuel 2021 pour  un taux d’exécution du budget qui avoisine le même ratio. En termes d’indicateurs au titre de 2021, 2 100 placements ont été effectués (64 %), 3 200 entrées en formation, toutes formations comprises, formations qualifiantes, diplômantes et la formation à la carte. De façon globale, le taux d’exécution générale du PTA 2021 a dépassé 50 % en ce qui concerne l’auto-emploi, l’emploi salarié, les perfectionnements, les reconversions, la coopération migration et toutes les activités relatives aux équipes et aux productions statistiques. Dans le cadre de l’exercice 2022, en termes de prévisions, nous avons un budget global de 7 385 000 000 Fcfa contre 6 462 000 000 de Fcfa pour l’exercice 2021, soit une hausse d’environ 14 %. Ceci nous permettra de contribuer à la mise en œuvre de la nouvelle vision du ministère de tutelle, du Plan Stratégique de Développement (PSD) 2021-2025 et des Plans d’action de la Politique nationale de l’emploi, du Plan d ‘action de la Politique nationale de la formation professionnelle et de la nouvelle vision du ministère de l’Entreprenariat national, de l’Emploi et de la Formation professionnelle, de la nouvelle vision du président de la Transition en ce qui concerne l’insertion sociale des couches vulnérables, des personnes en situation de handicap, les femmes, mais aussi toutes les actions intégrant les perfectionnements, les reconversions des demandeurs d’emplois”, a-t-il indiqué. Dans le cadre des emplois créés, il a rappelé qu’il y a 2 900 auto-emplois créés sans compter les empois indirects.

                                                                                         

  Siaka DOUMBIA

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here