Accord pour la paix et la réconciliation : Les parties prenantes autour de la table pour relancer le processus

0

La réunion de niveau décisionnelle des parties signataires de l’Accord pour la paix et la réconciliation (APR) a démarré lundi dernier (1er au 5 août 2022) à Bamako sous la présidence du Premier ministre, Dr Choguel Kokalla Maïga.

Réunissant les parties signataires, la Médiation internationale et la Communauté internationale autour du Comité de suivi de l’Accord (CSA), elle offre l’occasion aux participants d’aborder les questions qui fâchent et qui entravent la mise en œuvre efficiente de l’APR.

Cette réunion de 5 jours se veut historique et doit marquer un pas décisif dans le processus de mise en œuvre de l’APR, a déclaré le Colonel-major Ismaël Wagué, ministre de la Réconciliation nationale, de la Paix et de la Cohésion nationale, chargé de l’APR. «Le gouvernement sait reconnaître chaque effort consentis pour la paix», a-t-il souligné.

La mise en œuvre de l’APR constitue l’une des «priorités majeures» du président de la Transition et de son gouvernement, a rappelé le Premier ministre, Dr Choguel Kokalla Maïga. Il a exhorté les participants à «se focaliser sur certains aspects de la mise en œuvre de l’accord que nous voulons intelligente, stratégique, et porteuse de solutions pour permettre à tous les Maliens et à toutes les Maliennes de cheminer ensemble dans la voie de la paix durable, de la stabilité, de la cohésion nationale et du vivre ensemble».

Naby

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here