Aéroport De Bamako-Senou : De la cocaïne pour 60 millions F CFA saisie sur un passager

1

Les hommes du capitaine Alhader Yoro Maïga à l’aéroport de Bamako ont testé une poudre blanche de 112 grammes positive à la cocaïne. Dans les premiers éléments de l’enquête, il est question d’un réseau de trafiquants de cocaïne entre pays africains et l’Amérique latine, via des “marchandises”.

Agé de 26 ans, de nationalité malienne, Mohamed Boncana Maïga, le trafiquant arrêté, a pris un vol à Lomé (Togo). Il est arrivé à l’aéroport international de Bamako-Sénou à bord d’un vol d’Ethiopian Airlines. Il est descendu de l’avion, muni de deux sacs, puis est sorti de l’aéroport pour la ville, afin de rallier la Guinée-Conakry.

Alors qu’il croyait l’affaire dans le sac, les hommes du capitaine Alhader Yoro Maïga, qui le filaient, l’ont interpellé le mercredi 28 janvier, aux environs de 16 h. Ils ont découvert dans son second sac de marque Goldman un kilo de cocaïne, destiné à ravitailler le marché guinéen par le canal d’un de ses amis d’enfance à Ségou.

Interrogé par la cellule anti-trafic, Mohamed Boncana Maïga a affirmé avoir reçu la cargaison d’un Brésilien. La marchandise était dissimulée entre le cartable et le croisement intérieur à double parois de son sac à main.

Après des enquêtes complémentaires, Mohamed Boncana Maïga a été mis à la disposition du pôle judiciaire spécialisé près du Tribunal de première instance de la Commune VI. De bonnes sources, la valeur de la marchandise est évaluée à 60 millions de F CFA.

Ce joli coup de filet démontre une fois de plus la détermination de la cellule en charge de la lutte contre ce commerce illicite, malgré les maigres ressources.

Le 11 décembre 2014, deux Nigérians en provenance de Sao Paulo (Brésil) à bord de la TAP Portugal étaient interpellés en possession de 100 capsules de cocaïne, pesant chacune entre 17 à 20 grammes. Les deux porteurs, Obinefu et Adiegwa, âgés respectivement de 32 ans et de 35 ans, ont été purgés et soulagés de leur fardeau.

Avant, l’équipe que dirige le capitaine Maïga avait mis la main le mardi 8 décembre au même endroit sur Maguette Thiam, une Sénégalaise de 26 ans. Elle transportait deux plaquettes de 1,689 kg de cocaïne. Maguette venait de Lomé par Ethiopian Airlines. Elle se rendait à Dakar par la voie terrestre. Malheureusement, pour elle, elle sera interpellée dans le parking taxi de l’aéroport, peu avant d’embarquer.

Bréhima Sogoba

 

 

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

1 commentaire

Comments are closed.