Ahmed Mohamed Ag Hamani, ancien Premier ministre : «Il n’est pas intelligent de demander actuellement le départ des forces étrangères»

21

La Coalition citoyenne de la société civile pour la paix, l’unité et la réconciliation nationale, présidée par l’ancien Premier ministre, Ahmed Mohamed Ag Hamani, a animé une conférence de presse, le mardi 2 avril, à l’hôtel Kimpeski. L’objectif pour les responsables de cette organisation était de  véhiculer un message d’apaisement et de paix face à la situation d’insécurité du pays greffée à l’effervescence  politique, religieuse et syndicale.

Pour la circonstance, l’ancien Premier ministre et président de  la  Coalition citoyenne de la société civile pour la paix, l’unité et la réconciliation nationale, Ahmed Mohamed Ag Hamani, était accompagné d’autres membres, à savoir le président de Cri 2002, Dr. Abdoulaye Sall ; le président du Haut conseil des Maliens de l’extérieur, Habib Sylla ; le maire de Ouenkoro, Harouna Sankaré, et l’imam Mamadou Diallo.

Selon Ahmed Mohamed Ag Hamani, la tragédie d’Ogossagou «doit nous inspirer, interpeller et nous inviter à plus de réflexion, d’introspection et surtout d’autocritique». Il dira que si les problèmes du Mali peuvent avoir des ramifications et des causes en partie extérieure, ils sont pour l’essentiel maliens et leurs solutions ne viendront que de nous-mêmes.

À en croire Ahmed Mohamed Ag Hamani, ce qui s’est passé à Ogossagou est une tragédie nationale pour tout le Mali. Selon lui, le village martyr a certes payé le prix fort, mais ce qui lui est arrivé fend le cœur de toute la République.

Aux dires du conférencier, les victimes de cette barbarie sont des victimes maliennes et ne sont ni peuhles, ni dogons, tout comme hier au nord,  les nombreuses victimes ne sont ni sonrhaïs, ni arabes, ni touaregs et d’autres ethnies, mais tout simplement maliennes.

 «Ne nous trompons surtout pas d’ennemi ni de combat. L’ennemi, ce n’est ni le gouvernement, ni l’opposition, ni la société civile. L’ennemi a un seul nom : notre propre désunion», a-t-il déclaré. Avant d’ajouter que  «nous devons en ces temps de tragédie et d’épreuves contribuer à l’apaisement, à la cohésion sociale, éviter les discours de haine, de violence».

Ahmed Mohamed Ag Hamani a lancé un appel patriotique et fraternel à ses frères de la sphère religieuse de contribuer à l’apaisement. Avant de  rappeler que son association a sillonné récemment le Mali de Kidal à Kayes, pour écouter ses compatriotes. Selon lui, partout, le message exprimé, c’est la paix, la sécurité et la stabilité.

En répondant à une question sur  le départ des forces étrangères, réclamé  par certains citoyens maliens, l’ancien Premier ministre, Ahmed Mohamed Ag Hamani, a indiqué qu’il n’est pas intelligent pour nous de demander actuellement le départ des forces étrangères. Selon lui, «si nous sommes là aujourd’hui, c’est  grâce à  l’intervention de la France qui a stoppé les terroristes à Konna et a permis la tenue des élections en 2013».

 

Diango COULIBALY

 

Commentaires via Facebook :

21 COMMENTAIRES

  1. LE TEMPS A DÉJÁ FAIT SON TRAVAIL, CHERS COMPATRIOTE,

    CET “ACCORD DE PAIX” VRAI CAHIER SATANIQUE EST LE RÉSULTAT CONCRET ET DIRECT DE LA VIOLATION DE L’ INTÉGRITÉ NATIONALE DU MALI PAR LA FRANCE, EN INTREDISANT Á L’ ARMÉE MALIENNE DE RENTRER DANS KIDAL.

    CET “ACCORD DE PAIX” EST ILLÉGITIME ET ILLÉGAL: DONC INAPPLICABLE.

    AUTOUR DE CET “ACCORD DE PAIX”, ILY A DEUX SORTIES VALABLES POUR LE POUVOIR MALIEN:
    1- MOURIR EN LARBIN ET MAUDIT DANS LES GRIFFES DU PEUPLE MALIEN.
    2- MOURIR EN PATRIOTE BÉNI DANS LES GRIFFES DE LA FRANCE MAUDITE.

    ET IL FAUT SAVOIR AUSSI QUE LA GUERRE POUR FAIRE REVENIR KIDAL SUR LE DROIT CHEMIN DE LA LÉGALITÉ ET DE LA LÉGITIMITÉ, SERA FAITE.

    CE N’ EST PAS UNE FAMILLE DE 10 MEMBRES GÉNÉTIQUEMENT TORDUS QUI VA METTRE EN PÉRIL LA VIE DE 20 MILLIONS DE MALIENS.

    CETTE GUERRE SERA FAITE…ET LES RATS-LARBINS DE L’ OTAN DOIVENT LAISSER LE NAVIRE MALIEN PENDANT QU’ IL EST ENCORE TEMPS POUR EUX, LES CHOSES ENTRENT LE MODE TURBO…

    IL RESTE SEULEMENT QUELQUES MOIS…

    LE FSD VIENT COMMETTRE UNE ERREUR HISTORIQUE, EN DEMANDANT D’ APPLIQUER “ACCORD DE PAIX”, ERREUR QUI PROUVE QU’ IL N’ EST QU’ UNE POUBELLE DE LARBINS-POURRIS DÉPASSÉS PAR LE TEMPS.

    CET “ACCORD DE PAIX” EST FRÉLATÉ, POURRI…C’ EST FINI…C’ EST DÉPASSÉ

    L’ INÉVITABLE VIENT: LA GUERRE..

    ET LE POUVOIR MALIEN ET LA PSEUDO-OPPOSITION-FSD AURA Á SUBIR LEUR SORT.

    LE TEMPS A DÉJÁ FAIT SON TRAVAIL

  2. …ROI BITON ! SABALI ! I KANA KE NFP-DE YE DEH…
    ….I YE BAMAN YEH, I BOH LA MASEBEW LAH….
    ….MASEBE DEN TE A FOH KO NIN JÀMANAH MAKO BE FARANSIFOUGAROW LAH…

    !!!FAAROH DENW BE U YERE TAH KA U YERE BOH ARABUW NI FARANSEHW BOLO!!!

  3. …LE GRIOT DES FRANCAIS AU MALI, QUI AMPLIFIE LA PEUR DU DEPART DES GENOCIDAIRES FRANCAIS, LE “NE -FAUXCUL-PEUREUX” NFP…SOUFFLE CHAUD ET FROID PAR TOUS LES TROUS QU IL A….

  4. Si le PM Mohamed Ahmed Ag Amani a fait une telle demande, je suis oblige’ de dire qu’il a fait une tres grande erreur! I etait PM et il a occupe’ de tres hautes fonctions au Mali. Il etait egalement le Haut Commissaire a’ l’OMVS. Il est sense’ comprendre les enjeux internationaux et ce que le Mali doit faire pour tirer son epingle du jeu!
    LA FRANCE N’EST PAS LE PROBLEME DU MALI! LE TERRORISME INTERNATIONAL L’EST!

  5. BERNARD
    “BERNARD 10 Avr 2019 at 07:02
    “Il y a ceux qui marchent pour l’amour du pays, très sincèrement, il y a les vaincus politiques qui ne cherchent que le départ de IBK, et cela même si le pays doit cramer”

    Mon cher, je crois que tu oublies une catégorie, ET ELLE EST DE TAILLE :
    – Ceux qui marchent pour l’amour du pays, très sincèrement, ET QUI NE SOUHAITENT DONC QUE LE DÉPART D’IBK……….POUR ÉVITER QUE LE PAYS NE CRAME, JUSTEMENT !

    PS: En revanche, je suis entièrement d’accord avec toi quand tu dis, très justement, que Dicko le charlatan-escroc-bonimenteur souhaite plus que quiconque le départ de Barkhane POUR QUE LE MALI RETOMBE ENFIN DANS LES MAINS DE SES AMIS BARBUS !!!😎😎😎

    là, même si nous n’avons jusqu’ici jamais été d’accord SUR RIEN😁, je reconnais objectivement que tu es très pertinent sur ce point.

  6. comrades communique from Julu Mandingo to Julu Ubuntu, Muslim Ubuntu plus Christian Ubuntu. Under total circumstance existing in Mali today plus likely to exist for far to long if foreign military forces stay it is best those foreign military forces leave now so that we may do what should have been done in beginning with beginning being from beginning of this decade. Conditions certain if we continue like we are going is that insecurity will grow, development will become far to costly, foreign terrorists who now assist General Haftar in his battle to conquer Libya will be assisting terrorists of Mali to help conquer Mali. Terrorists then will have primary bases in Algeria plus Libya to safely plus unchallenged work from thus many of Sahel 5 nations could be caught up in pincer attack secretly backed by legitimate governments but carried out by terrorists from inside plus outside of Mali including Malian military.
    I will not ever be able to reason to satisfying degree accept allowing murderous traitors to reenter Malian military. This promotes position that two of greatest requirements set for soldiers are not set for soldiers of Malian military. Those requirements are loyalty plus reliability. How could a loyal plus reliable soldier have confidence to work with murderous traitors. If anything we should be executing those traitors showing them lack of mercy they showed their loyal plus reliable comrades when they betrayed Malian military. Government plus military leaders of Mali need to focus at putting good common sense to use. In doing so they will find to keep to ways of decades ago ensure premature death for many Ubuntu of Mali. We must change using good common sense under total circumstance of today with survival plus living well as correct focus. You will not find good common sense in that imaginary place that have you that lead you to believe as a leader you second to god almighty. Envision with good common sense a condition is set to do you plus citizens of Mali injury. If such condition exist then you must position yourself where it is unable or you must eliminate that of condition that could. In that is good common sense.
    Very much sincere,
    Henry Author(people of books) Price aka Obediah Ubuntu IL-Khan aka Kankan aka Gue.
    translationbuddy.com

  7. FAAROH FINW! OUVREZ LES YEUX DE LA CERVELLE! PENDAND QUE LES MUSULMANS OCCUPENT LE NORD LES CHRETIENS AU SUD LEURS MERCENAIRES=DJIHADISTES SEVISSENT SYSTEMATIQUEMENT A L INTERIEUR

    LES FAUX- HUMANISTES ! LES FAUX- CULS! LES RELIGIONS DES HYPOCRITES! LES RELIGIONS DES GENOCIDES A L ECHELLE MONDIALE!

    …..ILS INVENTENT: DES SAUVAGES, DES SANS CULTURES, DES CANNIBALES, PUISQU’ EUX MEMES N ONT AUCUNE VALEUR HUMAINE ET HUMANISTE, LEUR SEULE VERTUE C EST LEUR NARCISSISME CONGENITALEMENT FOU! UNE GOURMANDISE CANNIBALISTIQUE PUISQUE ABRAHAMIQUE…

    https://www.google.com/url?sa=t&source=web&rct=j&url=https://www.youtube.com/watch%3Fv%3DQnQR24fbdkQ&ved=0ahUKEwiUx-OkzcXhAhW0RhUIHW3hAhMQo7QBCDYwBw&usg=AOvVaw124yqcqAB1YSV1Jg-6vWiy

    BOB DENARD
    ROBERT DENARD
    LE RABIN DENARD
    ROBIN LE BON DENARD
    CATHOLIQUE-JUDAISTE-MUSULMAN-CATHOLIQUE(AVANT SA MORT)=TOUTES LES RELIGIONS ABRAHAMISTES SONT LES MEMES S UNIFIENT EN UNE ACTION DEVASTATRICE POUR L ELIMINATIONS DES PEUPLES NON-ABRAHAMIQUES ET FINALEMENT SE FUSIONNERONT EN UNE SEULE FORCE ESCLAVAGISTE.

  8. BOB DENARD LE MERCENAIRE DES GOUVERNEMENTS FRANCAIS IMPLIQUE DANS LE GENOCIDE AU RWANDA! QUE SE PASSE T IL AU MALI ACTUELLEMENT?

    https://www.google.com/url?sa=t&source=web&rct=j&url=https://www.youtube.com/watch%3Fv%3DjOKL7m5TuDs&ved=0ahUKEwiUx-OkzcXhAhW0RhUIHW3hAhMQo7QBCCowAQ&usg=AOvVaw0-WlUDnZvC4fjCqUTVi84w

    ….LA BELLE AMIE FRANCE SALVATRICE PAR LE GENOCIDE DES PEUPLES AFRICAINS! METTRE AU POUVOIR LES MINORITES POUR QU A LA LONGUE SURVIENNE NATURELLEMENT UN GENOCIDE BIEN PLANIFIE, CAR UNE MINORITE QUI S IMPOSE A LA MAJORITE DOIT ATTENDRE DES HOLOCAUSTS!….

  9. Les inquiétudes du premier ministre Ag Hamani sont légitimes, mais pas nécessairement fondées. Lors des indépendances, certains élites africains, convaincus que nous n’étions pas à mesure de nous prendre en charge par nous même, se sont battus farouchement contre l’indépendance. J’interprète ses inquiétudes comme celles exprimées par ces groupes africains. Le temps nous dira s’il est intelligent ou pas de garder toutes ces troupes étrangères sur notre sol.

  10. Monsieur Ag Hamani, mieux vaut s’occuper de votre association qui sillonne le pays pour la paix et la réconciliation. C’est étonnant que ce mythe perpétuel de «si nous sommes là aujourd’hui, c’est grâce à l’intervention de la France ..» ait infecté le cerveau de bon nombre de nos hommes politiques… alors qu’ en réalité il n y a pas assez de preuve. Ceux (Diango Cissoko etc.) qui étaient au pouvoir lors de cette intervention de sauvetage in extremis ont confirmé qu’ils avaient mesuré..que le besoin était seulement un “appui aérien”. Mais la suite est connue.

    Paris était loin d’être prêt a envoyer en fumée l’une de meilleures inopportunités de redorer son blason, après son aventure machiavélique en Libye qui aurait renouvelé son image de pays impérialiste et sa fuite face aux talibans en Afghanistan. Cependant, il fallut d’abord attendre que ça atteigne son paroxysme au Mali pour intervenir, accompagnée d’une puissante machine de propagande médiatique…; et qui n’a pas eu sa chair de poule et sa dose d’ocytocine pour le “héro qui est venu nous sauver”? C’est ainsi que le monde entier fut impressionné (/dupé?” par une “intervention noble”…. dont la noblesse les maliens étaient 100% sures , d’où la marée des drapeaux tricolore sur nos toits et sur nos voitures pied a pied a cote du vert-jaune-rouge national.., “merci papa Hollande” criés dans tous le chants des griots, des nouveau-nés nommes “François” “Hollande”.., comme pour célébrer notre amitié toute retrouvée de façon définitive …(hélas qui pouvait imaginer qu’en 2019 les choses allaient aussi mal tourner pour cette amitié?)

    Et combien de dopamine (plaisir) explosait dans la tête de Quais d’Orsay en regardant le film live: un vaste territoire géostratégique (butin) géré par des dirigeant politiques hautement incapables dont l’armée est en débandade sans un seul hélicoptère face a une force obscurantiste de quelques 2000 extrémistes bornés (qui ont une vision tordue de la réalité geo-politico-militaire du monde)… et qui sont même tantôt infiltrés et manipulés comme des troupeaux des buffles de Californie … qui fanfaronnent en colonnes de pickups bien visibles en plein désert … mais tout de même qui rêvent de prendre tout un pays musulman afin de ré-islamiser ces populations. De l’autre coté l’une des armées les plus sophistiquées au monde…equipee d’une aviation époustouflante dont la mission dans ce cas est: stopper l’avancée de ces colonnes de pickups remplis de ces cons. C’était beaucoup pour les maliens, mais moindre pour cette puissante armée, qui piquait ces colonnes comme des canards marchands qui ne se doutaient de rien. Les rapports de forces étaient très clairs.

    EN CONCLUSION

    Oui notre amie France nous a sauvé le JOUR en empêchant des djihadistes de probablement battre ce qui restait de notre armée a Mopti et donc avancer vers d’autres régions ..Segou voire même Bamako. Merci pour le sacrifice merci aux héros de l’armée française tombés au Mali: RIP Lieutenant Damien Boiteux etc..
    L’autre réalité étant que nos FAMAs étaient surtout ceux qui étaient sur le terrain en première ligne a Kona et avaient combattu avec bravoure et héroïsme ainsi perdant beaucoup de leurs camarades. Pour ce qui est de ” la France sauvé le Mali”, six ans après cette prétention, on peut dire que seule l’Histoire nous édifiera. Un gars du village Ogossagou n’attendra peut être pas l’Histoire et préférerait conclure qu’on a plutôt “détruit le Mali”. C’est peut être vers les 2039 en rewindant le film que les maliens verront la signification de ce qui s’est réellement passé.

    fin des mythe!

  11. AG HAMANI FAIT HONTE AU PEUPLE MALIEN UN BENI OUI OUI QUI CHERCHE TJRS SON PAIN QUOTIDIEN, DES INDIVIDUS QUE L ON DOIT BANIR DE CE MONDE

  12. En 1939,quand l’Allemagne nazie a attaqué la France ,son ARMÉE n’a pu résister,les allemands ont pris possession de tout le pays.
    Ces officiers dont le plus emblématique le général DEGAUL ont fui pour aller se réfugier en Angleterre.
    Le président resté sur place est devenu l’obligé d’Hitler exécutant ces instructions à la lettre dont le massacre des juifs.
    Le général DEGAUL réfugié honteusement en Angleterre est venu en Afrique pour demander de l’ aide.
    Les guerriers africains dont les plus aguerris viennent du Mali (confirmés par les chercheurs français)sont allés libérér la France.
    Le MALI a fait 9 mois « sans tiré un seul coup de fusil »,mais la France a fait plusieurs années pendant que ses citoyens se font chuchoter,torturer et tuer massivement par les nazis.
    Chaque peuple a ses hauts et ses bas.
    La France s’est fait AIDER par une coalition de puissances armées pour libérer son territoire.
    LA LÂCHETÉ DE LA FRANCE FACE AUX NAZIS A FAIT PERDRE À L’HUMANITÉ PLUSIEURS MILLIERS D’ÊTRE HUMAINS QUI REPOSENT SUR SON SOL.
    Cette même France humiliée, terrassée n’a pas hésité,quelques années après la fin de la guerre,a demandé le départ des troupes américaines stationnées sur son sol,malgré la menace du régime communiste de l’ URSS.
    DEGAUL a su que tant que L’ARMÉE AMÉRICAINE est sur son sol,elle n’est pas libre d’exercer sa souveraineté.
    Le MALI est confronté à la même situation,TANT QUE LES FORCES INTERNATIONALES SONT PRESENTES,SURTOUT L’ARMÉE FRANÇAISE ,LE MALI NE PEUT EXERCER SA SOUVERAINETÉ SUR SON TERRITOIRE.
    Il s’agit là d’être soit un peuple soumis,soit un peuple fier et digne.
    En 1960,certains africains ont fait le choix d’être soumis dont Houphouët et Senghor pénalisant l’Afrique car aidant la France a imposé ses intérêts dans ses colonies contre le développement économique de ces pays par le biais des coup d’État menés par leurs anciens soldats.
    Pendant ce temps,DEGAUL était entrain de chasser L’ARMÉE AMÉRICAINE.
    Apparemment notre ancien premier ministre AG HAMMAMI a fait le choix d’être soumis suivant son président et ami IBK car personne ne pense que la France doit partir maintenant,mais qu’ elle doit se préparer à partir comme les américains se sont préparés à partir.
    DEGAUL a demandé le départ de l’ ARMÉE AMÉRICAINE pendant qu’ il mettait en place dans le plus grand secret la bombe atomique en Algérie.
    Quand les américains l’ont su,ils l’ont ordonné d’arrêter,il a refusé.
    C’EST CETTE BOMBE QUI A SAUVÉ LA FRANCE CONTRE TOUTE INVASION ET REPLACÉ PARMI LES PUISSANCES MILITAIRES.
    Cette fierté de DEGAUL l’a poussé à dire à MODIBO KEITA qu’ il est le seul qui mérite son RESPECT car il se voyait en notre premier président.
    Après six ans de présence,après le comportement de la France consistant à se mettre du côté des séparatistes,si les maliens ont un minimum de fierté ils doivent demander le départ de la France et de toutes les ARMÉES qui l’ont accompagné.
    Demander le départ des forces internationales ne veut pas dire partir et laisser L’ARMÉE MALIENNE sans équipements adéquats lui permettant de faire face à l’ennemi.
    Demander leurs départs,c’est mettre en place un chronogramme de formation concomitamment au départ progressif des troupes étrangères.
    Demander leurs départs,c’est assurer la souveraineté de notre pays nous permettant de trouver la solution aux problèmes qui nous assaillent sans interférence étrangère.
    La France pense qu’ elle a tout à fait le droit de se mêler des problèmes du Mali car elle a sauvé notre pays de l’invasion jihadiste en feignant d’oublier que nos aïeux peuplent son sous sol conséquences de deux guerres pour libérer la France.
    Disons que si ce n’est pas intelligent de demander le départ des forces internationales ,c’est lâche de rester soumis sans chercher à se soustraire de cette présence.
    Les brigands n’ont pas intérêt à ce que la France.
    Les brigands et la France participent à piller nos richesses naturelles .
    OSER LUTTER ,C’EST OSER VAINCRE!
    La lutte continue.

  13. Dixit MOSSAD: “3- M Ag Hamani se démêle comme un vrai beau diable dans des contradictions sans rien apporter de nouveau qui n’est déjà su, sauf qu’il a oublié que ses frères de Kidal ont (re)fêté il ya moins d’une semaine leur indépendance à Kidal, s’il veut vraiment parler de “désunion” ou de “cohésion sociale__________________”; le texte qui suit montre que le sage M. AG HAMANI – un identitaire touareg et nationaliste maliens -n’est pas le “frère” des rebelles touaregs de Kidal qu’il honnit et prêche la mitigation de leurs turpitudes vis à vis de la communauté touarègue du Mali; je cite:
    “La plateforme des cadres et leaders Kel Tamasheq pour l’unité nationale du Mali (association apolitique), présidée par M. AG HAMANI, créée le 13 avril 2013, à Bamako, sur l’initiative de Moussa Mara, en pleine crise malienne dite « la question touarègue », est déterminée à soutenir le gouvernement de Moussa Mara dans l’accomplissement de sa mission d’intérêt général.

    Le leitmotive/cri/slogan du cœur des cadres et leaders de la plateforme kel-Tamasheq pour l’Unité Nationale, d’indéniables nationalistes maliens, amenés par Ahmad-Mohammad ag-Hamani, Ancien PM, est le suivant :

    – Que ceux qui veulent négocier avec le MNLA sachent très clairement, et une bonne fois pour toute, qu’ils négocient avec un groupe armé de type « milice tribale » ayant commis torts et préjudices aux populations au Nord Mali, singulièrement aux communautés touarègues et arabes condamnées à la fuite de leur pays depuis 3 ans ; ces apatrides ne représentent aucunement la communauté touarègue encore moins les autres communautés du Nord du Mali!

    – Que l’Etat malien sache une fois pour toute qu’il ne négocie pas avec des représentants mandatés par la communauté kel-Tamasheq car, dans notre très grande majorité, nous nous considérons comme maliens et nous ne voulons ni autonomie, ni indépendance et nous n’avons d’autres revendications que celles de tous les maliens qui n’aspirent qu’à la paix, à la concorde et au développement social et économique!

    – Que ceux qui veulent négocier avec le MNLA le fassent en ne mentionnant nulle part la communauté kel-Tamasheq car ce serait “faux et usage de faux”! Ce serait associer la très grande majorité de kel-Tamasheq dans un processus qui ne les concerne pas, tout comme le MNLA les a associés à un conflit qui ne les concerne pas !

    …. « Suite à la détérioration de la situation sécuritaire au nord, notamment à Kidal, la plateforme des cadres et leaders Kel Tamasheq pour l’unité nationale du Mali a organisé, hier Dimanche 8 Juin 2014, à la maison de la presse à Bamako, une conférence de presse pour présenter ses propositions de solutions dans le processus de normalisation du système démocratique.
    La conférence a été animée président de l’association, Ahmed Mohamed Ag Hamani, ancien Premier ministre du Mali. Il avait à ses côtés des membres du bureau dont le député de Ménaka Badjan Ag Hamatou qui assure la modération des débats.
    Les propositions formulées par la plateforme Kel Tamasheq s’articulent autour de trois axes principaux que sont : le rétablissement immédiat de la sécurité sur l’ensemble du territoire national et plus spécifiquement dans les régions du nord, la matérialisation des réformes institutionnelles profondes et la mise en place d’un plan de communication pour contrecarrer les démons de la division.

    Dans son exposé, le conférencier Ahmed Mohamed Ag Hamani a brossé de long en large le contenu des différentes propositions principales. Avant d’évoquera le volet sécuritaire, l’ancien premier ministre a tenu à préciser que la plateforme Kel Tamasheq (association apolitique) créée le 13 avril 2013 à Bamako, est déterminée à soutenir le gouvernement de Moussa Mara dans l’accomplissement de sa mission d’intérêt général.
    Abordant la question de la sécurité Ahmed Mohamed Ag Hamani, a fait savoir que les récents évènements douloureux survenus à Kidal ont démontré que les villes libérées ne sont en réalité pas sécurisées, ni pacifiées. Selon lui, le rétablissement immédiat de la sécurité passe par le désarmement et le démantèlement de toutes les milices et la neutralisation de tous les groupes armés. Pour lui, cela nécessite l’implication sans faille des forces de la MINUSMA et de Serval. Il a ajouté que ce processus exige le renforcement du contrôle des frontières sous l’égide des partenaires en collaboration avec l’armée régulière du Mali. Il a poursuivi en disant « le Mali seul ne peut pas se sécuriser. Il est urgent que notre pays procède à la signature d’un accord de défense avec la France. C’est la priorité des priorités ».
    Le conférencier d’ajouter à cet effet que le conflit du nord est un conflit national qui dépasse les seules capacités des autorités nationales. Selon lui, face aux défis de l’heure, le Mali doit à tout prix chercher un « parapluie » pour donner le temps de former son armée, l’équiper et le rendre performante. Il a également souligné que le retour de l’administration et des populations dépend de la présence d’un climat de quiétude dans ces zones.
    Le conférencier a entretenu l’assistance sur la nécessité de la mise en œuvre des réformes institutionnelles profondes et solides pour la réalisation des grands chantiers du développement. Sur ce point, cette démarche doit faire l’objet de la tenue d’Etats généraux pour aboutir à une feuille de route permettant à chacun de jouer son rôle.
    L’ancien PM a également fait remarquer qu’aucun pays ne peut progresser sans une bonne communication. C’est pourquoi, il a martelé que le contexte actuel du Mali nécessite la mise en place d’un véritable plan de communication capable de contrecarrer les démons de la division.
    Pour lui, la presse malienne à un rôle capital à jouer dans le processus de sortie de crise car dit –il, elle (la presse) permet non seulement d’éclairer la lanterne de l’opinion nationale et internationale, mais aussi de conseiller les autorités sur les éventuelles décisions à prendre.
    En répondant à une préoccupation de nos confrères, sur le processus de négociation, Ahmed Mohamed Ag Hamani dira que les protagonistes doivent être francs dans les débats.
    En ce qui concerne la question de sur l’identification des groupes armés, le conférencier a noté que cela est du devoir de la MUNISMA. »
    Un anonyme commente : Comment les Occidentaux perçoivent-ils les Touaregs?

    Dès le 19ème siècle, se met en place une vision stéréotypée des Touaregs qui se construit au fil des années ; ainsi, les français véhiculent un certain nombre d’idées avec lesquelles nous n’en avons pas fini ; de nombreux auteurs français, tels que Damas, Émile Masqueray, Émile Félix Gautier ou Conrad Kilian, se rallieront a ce stéréotype des Touaregs, encore largement présent dans les beaux livres, dans les récits de voyage français, dans la publicité, etc…

    Pour mieux appréhender le mythe touareg, il faut revenir à un vieux couple, au moment de la conquête de l’Algérie : le couple Arabe-Berbère. Dans cette configuration, on noircit à gros traits l’Arabe et, par opposition, on attribue les plus grands mérites au Berbère.
    Les Européens établissent alors ce qu’on appelle une [relation triangulaire] entre eux, les Arabes et les Berbères. Un mythe Kabyle s’est ainsi créé, qui prête aux Kabyles une proximité avec les Européens et qui suggère une assimilation plus aisée aux mœurs occidentales. Le mythe Touareg est une reprise [bricolée] du mythe Kabyle. Ainsi, le Touareg est paré de toutes les vertus et comparé, toujours à son profit, à l’Arabe forcement disqualifié.

    Voilà pourquoi les groupes armés touaregs ainsi que leurs appuis occidentaux auront toujours peur des négociations inclusives avec toutes les populations maliennes du Nord du Mali. Tout ce qu’ils ont trouvé à dire, c’est que « Kidal est le fief des Touaregs »,
    comme si les Touaregs sont les seuls habitants de Kidal.

    Qu’on me dise pourquoi les groupes armés Touaregs voulaient effectuer une épuration ethnique à Kidal sous les yeux admiratifs des français? Chasser les noirs de la ville malienne Kidal, chasser les noirs du protectorat français, chasser les noirs de la France. Rêve ou imitation à la Française!

    Qu’on fasse un recensement de la population malienne de Kidal et qu’on nous dise le nombre de communautés maliennes qui vivent à Kidal.

    Maintenant, pour le Mali, la priorité c’est le Dialogue inclusif afin de trouver une solution définitive qui puisse satisfaire toutes les communautés maliennes vivant au Nord du Mali.”

    Sincèrement

  14. …ceux qu on nomme au mali les illettres, les kounfinw les tetes-noirs les faaroh finw, VOILA C EST BIEN CEUX LA QUI ONT FONDE LE MALI ET( COMME LES DONZOW ET NON L ARMEE SEULEMENT) ONT LES SOLUTIONS AUX PROBLEMES QUE PASSE CE PAYS DES FAAROHW, LES PEUPLADE PASSANTES PAR CETTE TERRE N ONT PAS LA SOLUTION SURTOUT S ILS SONT PIEGES PAR LES RELIGIONS ETRANGERES ET LES COLONS ETRANGERS, QUI LES UTILISENT POUR UNE GUERRE PAR PROXY….

  15. De toutes les façons, c’est le départ des forces étrangères qui arrange Dicko and co. Parce que sans nul doute le Mali tombera entre les mains des djihad ôter touristes avec lesquels il est en accointances depuis fort longtemps et il sera leur PM à défaut d’être leur PR. Allah ko tè. Fanga gnini dé do. Donc chacun a son agenda. Il y a ceux qui marchent pour l’amour du pays, très sincèrement, il y a les vaincus politiques qui ne cherchent que le départ de IBK, et cela même si le pays doit cramer, il y a des analphabètes en mal de repère, il y a les enseignants et autres fonctionaires aigris et incompétents qui cherchent tout bêtement à résoudre leurs problèmes par cette voie.
    Les plus dangereux sont ces politi-chiens et les “religieux” fanga gninina, ambassadeurs de Iyad. Quand on parle de cheval de Troie, il s’agit des derniers, n’en déplaise aux dickoistes. Malheureusement IBK et ses hommes ne font rien de logique pour bien gérer la situation, incompétents qu’ils sont. Que Dieu assiste le Mali

  16. C’est tout ce qui les intéresse et les préoccupe tous ces nouveaux et anciens locataires de pouvoir: l’Extérieur, toujours l’Extérieur___________!

    1- IBK recoit les chefs religieux: il parle de l’extérieur à tel enseigne qu’il en pleure même: La FRANCE, la FRANCE. . . .!

    2- Son 1er ministre se rend aux USA: il en veut encore, des Amis pour soi-disant “former” les soldats Maliens, comme si les milliers de toutes nationalités déjà cantonnés à Koulikoro depuis des années n’en valaient plus la peine___________________________________!

    3- M Ag Hamani se démêle comme un vrai beau diable dans des contradictions sans rien apporter de nouveau qui n’est déjà su, sauf qu’il a oublié que ses frères de Kidal ont (re)fêté il ya moins d’une semaine leur indépendance à Kidal, s’il veut vraiment parler de “désunion” ou de “cohésion sociale__________________”

    4- “Désunion, Cohésion” Oui, mais si on faisait un travail de généalogie en se posant la question pourquoi des manifestants qui au départ parlaient peu de l’Extérieur en parlent plus maintenant! Tout simplement les dirigeants Maliens n’ont jamais expliqué à la population que les Forces Étrangères ne sont pas là pour la sécurité des personnes et de leurs biens et que cela n’existe dans aucun contrat qu’ils ont signé avec l’Extérieur. . . . . . . . . .

    5- Donc disons simplement que le bénéfice de l’agonie quotidienne des populations humanise plutôt aujourd’hui ces thuriféraires du pouvoir en place ou en retraite, eux les enrichis, la réalité d’un bénéfice personnel dans ces souffrances, l’utilité de ces victimes passées ou avant de passer ad patres, en l’occurrence réaliser le salut de ceux-là mêmes au pouvoir qui s’en servent et les exploitent, les instrumentalisent, les utilisent et volent même leur souffrance et leur mort. . . . . . . .

    Voilà ce qui n’arrive pas à être et n’a jamais été expliqué à la population, qui crie aujourd’hui harro sur l’Extérieur______________!

  17. “Il n’est pas intelligent de demander actuellement le départ des forces étrangères”

    Pas intelligent ou……CARRÉMENT STUPIDE ???

    Quand on est un pays gangrené par des jihadistes armés qui tuent à longueur d’année, et qu’on a, pour TOUTE “DEFENSE” une armée d’opérette QUI DORT au lieu de monter la garde et qui part en courant devant le moindre rebelle, le moindre jihadiste ou le moindre donso, il faut nécessairement ETRE TRES CON pour demander le départ des forces étrangères…

    Si les forces françaises, allemandes, belges etc. partaient, les jihadistes prendraient Bamako en moins de 3 jours, ET NOUS LE SAVONS TOUS TRES BIEN !

    Quand on a été occupés, lapidés, amputés, et fouettés 9 MOIS DURANT, pendant ces 9 mois interminables, ON A PAS OSE TIRER UN SEUL COUP DE FEU !!!

    Mais les cons oublient vite…

  18. Si on répond honnêtement à votre appel, je dirais que vous, tout comme nos décideurs actuels sont assez manipulés jusqu’à ce que vous savez plus où aller ni prendre une décision qui peut sauver notre pays.

    Comme vous préciser le nom de la France, je veux parler sur ce sujet.
    Bien sûr que si la France ne s’était pas impliquée à la crise de notre Pays en 2012, la crise aurait été pire, mais ne vous trompez pas, et examinez la crise dans le règle chronologique.
    Savez vous que Paris va laisser quiconque à s’en prendre Bamako ? Et vous savez pourquoi ? Parce que ses intérêts important proviennent là-bas aussi ne l’oubliez pas.
    Elle a bien travaillé dans notre pays à cette année là il faut le reconnaître et je présente mes sincères condoléances à tous ses soldats qui sont tombés durant à cette période.

    Mais pourquoi la France (comme vous l’avez cité son nom) s’oppose à l’entrée de nos soldats dans le certains ville ? Elle va même plus loin en interdisant nos soldats dans le Nord, qu’allez vous expliquer cela ? Il n y a -t-il pas un gouvernement fonctionnel dans notre pays ? Que ce qu’elle fabrique dans le Nord ?
    Savez-vous qu’à ce jour où nous parlons qu’un citoyen du Sud peut allez à Kidal sans voire demander un document de séjour ? Pourtant la France est belle et bien présente dans la ville, et c’est ce la qui montre la participation de la même France à division de notre pays que vous la considérez comme le meilleur défenseur du Mali et détrompez vous, ce n’est pas le cas Monsieur, c’est bien là le vrai problème qu’il faut prendre compte.
    Les différents forces militaires qui se trouvent actuellement sur notre pays ne sont d’autres choses que le surconsommation, rien ne plus ni moins.
    S’ils veulent combattre comme il le faut, la crise serait déjà terminée et il n y aura plus le mission pour eux sur notre sol et ce qui conduira à certains d’entre eux de ce retrouvent au chômage dont ils n’ont pas intérêt.
    Il est nécessaire et urgent que notre président change la danse, on sait que la France a tout le pouvoir pour mettre fin à la crise de notre pays, mais si elle ne le fait, il n’est pas exclu non plus que notre président aille chercher de l’aide à qui pourra le faire en toute circonstance.
    Je crois que M IBK est assez manipulé qui ne sait plus prendre une décision qui peut sauver notre pays.
    Je vie en France et j’aime bien les français malgré (…) mais je n’aime pas qu’elle joue le double jeux à l’encontre de la situation de mon pays.
    Donc si on suis ce que vous dites M le ancien Premier Ministre, c’est le cahot.

  19. L’acien premier minitre.harouna sagare ce ce vous manipulateur batard qui a fais tombe mali ce vous imbecille vous ferme vos guel ok

  20. QUE Ahmed Mohamed Ag Hamani, ancien Premier ministre , NOUS DISE OÚ SUR TERRE, UNE CONFIGURATION PAREILLE DE FORCES DE L’ ONU AVEC Á SA TETE LA FRANCE, A PU RÉSOUDRE UNE TACHE ASSIGNÉE Á ELLE, QUEL QUE SOIT S NATURE.

    CECI EST VRAI DEPUIS LUMUMBA JUSQU’ Á IBK: IL N’ Y AURA JAMAIS D’ EXCEPTION.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here