Aliments de volaille: Les Grands Moulins du Mali lance Préstarter pour les poussins de chair et pondeuse

Les Grands Moulin du Mali(GMM) a lancé le samedi, 14 novembre 2015, Préstarter, un aliment volaille destiné aux poussins de chair et pondeuse. La Cérémonie de lancement qui s’est déroulée dans l’enceinte de l’usine, a réuni des chercheurs, des aviculteurs et des distributeurs de l’aliment bétail « Bu nafama ».

1

Composé de céréales, sous-produits de céréales, oléagineux, sous produit oléagineux, concentré protéinique, acides aminés de synthèse, concentré minéralo-vitaminique sécurisé et intrants techniques divers, le Préstarter est un aliment complet destiné aux poussins de chair et pondeuse. Il optimise le démarrage et diminue la mortalité des poussins. Tout en apportant des éléments nécessaires pour un bon développement des os et du système immunitaire grâce aux additifs. Pour le Directeur commercial, Abdoulaye Konaté, c’est dans le souci permanent d’accompagner les éleveurs  dans leurs activités de production que les Grands Moulin du Mali ont mis à la disposition des fermiers ce nouvel aliment volaille qui répond aux préoccupations majeures des aviculteurs. Il dira que l’aliment  a été conçu et fabriqué dans l’observation du plan HACCP (bonne pratique de fabrication et bonne pratique d’hygiène) base de l’amélioration de la qualité des produits finis support de la rentabilité économique de toute production avicole. Plus loin, le directeur commercial, Abdoulaye Konaté a expliqué les différents tests effectués dans des fermes avicoles autour de Bamako sur cet aliment, mis en compétitions avec les aliments volaille concurrents, ont donnés des résultats performants, montrant que le produit est compétitif sur le marché. Par ailleurs, il a souligné que leur rôle industriel est de produire les aliments en qualité  et en quantité suffisante pendant toute l’année pour le besoin national.

Ousmane Baba Dramé

 

PARTAGER

1 commentaire

  1. Cet article est incomplet. Quel est le prix de cet aliment? Ou peut-on s’en procurer? Il y a t-il des points de vente locaux oubien les fermiers doivent se rendre dans les usines de production de l’aliment eux-memes? Etc 😉

Comments are closed.