Assimi Goïta vs Cheick Mohamed Chérif Koné : Duel juridico-judiciaire au sommet de l’Etat !

14

Initialement convoqué en conseil de discipline le 1erjuin dernier, le magistrat Cheick Mohamed Chérif Koné a remporté la première manche de son combat en faisant reporter l’audience au 15 juin prochain. C’était au terme d’une audience « expéditive » à la Cour Suprême qui n’a duré que 4 minutes. Le magistrat ‘’rebelle’’ avait saisi l’occasion pour mettre en cause la qualité du président de la transition à présider le Conseil supérieur de la magistrature.

 -maliweb.net- Le « procès de la magistrature » : c’est ainsi que Cheick Mohamed Chérif Koné qualifie la procédure disciplinaire engagée contre lui par le président de la transition, auteur d’un double coup d’Etat. « Mon grand souhait est que la procédure soit menée jusqu’à terme, conformément à la loi, sans la moindre entrave de notre part », a-t-il écrit dans un mémo envoyé le 1er juin dernier au Procureur général de la Cour suprême, président de la procédure disciplinaire.

Dans son mémo, le magistrat indique que « nos dirigeants ne sauraient demeurer en marge du droit ». Car, à son avis, « ce serait une démission pour les membres de nos organisations de rester inactifs et muets face aux atteintes les plus graves à l’indépendance du pouvoir judiciaire, aux règles de procédure, ainsi qu’aux libertés et droits fondamentaux consacrés par les instruments internationaux et notre constitution ».

 En effet, c’est en sa qualité de président de l’Association malienne des procureurs et poursuivants (AMPP) que Cheick Mohamed Chérif Koné avait dénoncé la procédure conduisant à l’arrestation de l’ancien Premier ministre Soumeylou Boubèye Maïga et l’ancienne ministre des Finances Bouaré Fily Sissoko, dans l’affaire des équipements militaires. Cette prise de position lui avait valu d’être limogé, en septembre 2021, de son poste de Premier avocat général près la Cour Suprême du Mali.

Mais Chérif Koné ne désarme pas. Au contraire, le magistrat assure qu’il est « hors de question pour lui de cautionner » la violation des principes et règles de démocratie de la part de quiconque, y compris d’un président de Transition. Pour le magistrat convoqué, la qualité du Colonel Assimi Goïta, premier magistrat du pays et président du conseil supérieur de la magistrature « sont légitimement discutables pour être juridiquement contestables, au regard de notre Constitution, de la charte de la Transition et du droit international ».

Pour sa défense le 15 juin prochain, Cheick Mohamed Chérif Koné révèle sa stratégie. Du moins en partie. Pour ce faire, le magistrat s’est entouré d’un pool de juristes de renommée nationale et internationale dirigé par le redouté Me Kassoum Tapo, dernier ancien ministre de la Justice du défunt Président IBK.

Mamadou TOGOLA/maliweb.net

Commentaires via Facebook :

14 COMMENTAIRES

  1. ARABOU DJONYAH EST PLUS VIEUX QUE LE TOUBABOU DJONYAH, ARAB SLAVERY IS OLDER THAN EUROPEAN SLAVERY! LUTTONS CONTRE LES DEUX EN MÊME TEMPS!

    😊LE CRAPAUD QUI SE FAIT PLUS GRAND QUE L ÉLÉPHANT! EXPLOSERA!NON?😊

  2. N en voulez pas à ce apatride M Kone ; il est acheté parles ennemis du pays. Il doit retourner sur les bancs pour réapprendre sa discipline et les bonnes manières de conduite. Quelle honte à la magistrature malienne !!!
    Il faut l ignorer et le mettre à la touche à cause de son arrogance et incompétence.

    • Il n est pas apatride, c’est un vrai patriote qui défend la justice, en un mot nous tous, dans ce pays il est grand temps qu on dit la justice et rien que la justice pas la justice du prince du jour. Un pays ne se construira jamais, si la justice ne fait pas comme la loi de la république lui en indique

  3. ARABOU DJONYAH EST PLUS VIEUX QUE LE TOUBABOU DJONYAH, ARAB SLAVERY IS OLDER THAN EUROPEAN SLAVERY! LUTTONS CONTRE LES DEUX EN MÊME TEMPS!

    😂😂DRÔLE DE PRÉNOM D UN BAMANAN FIN KONEH! CHEICK! MOHAMED! CHÉRIF! ….BAMANANW!!….NIN TEH CHIYA DJANFAN YEH WA?!A DAN FILEH!😂😂

    • ARABOU DJONYAH EST PLUS VIEUX QUE LE TOUBABOU DJONYAH, ARAB SLAVERY IS OLDER THAN EUROPEAN SLAVERY! LUTTONS CONTRE LES DEUX EN MÊME TEMPS!

      NO PROBLEMS! IF HE PUTS HIMSELF ON THE WAY OF THE PEUPLE OF MALI, HE WILL REGRET IT THE REMAINING OF HIS LIFE! WE DON’T TOLERATE THIS EGO!

  4. ARABOU DJONYAH EST PLUS VIEUX QUE LE TOUBABOU DJONYAH, ARAB SLAVERY IS OLDER THAN EUROPEAN SLAVERY! LUTTONS CONTRE LES DEUX EN MÊME TEMPS!

    LES PETITS DIPLOMÉS APATRIDES EGOISTES! QUI NE RÊVENT QU À DEVENIR QUOI?

    😂LES DOCS, MAGOSTRATS DES LOIS ETRANGERES, IMAMS DES RELIGIONS ETRANGERES! LES IDIOTS PARMI LES SIENS! LES TRAITRES DIPLOMÉS!😂

  5. ARABOU DJONYAH EST PLUS VIEUX QUE LE TOUBABOU DJONYAH, ARAB SLAVERY IS OLDER THAN EUROPEAN SLAVERY! LUTTONS CONTRE LES DEUX EN MÊME TEMPS!

    VOILÀ L OPTION “MAHMOUD DI CON” VERSION “INTELLO FRANCISÉ”, IL YA TOUJOURS DES CONS COMME CE MAGISTRAT CON-NÉ QUI VA FAIRE UN DUEL AVEC ASSIMI POUR SELON LUI METTRE EN QUESTION SA MAGISTRATURE SUPRÈME! C EST INTERÉSSANT NON?! IL FAUT SUSPENDRE LA CONSTITUTION ÉLABORÉE DURANT LA FAUSSE DÉMOCRATIE SÛREMENT!
    😊LE MEC CON-NÉ VA SOUS PEU REMETTRE EN QUESTION TOUTE LA TRANSITION! IL FAUT LA LUI FERMER AVEC TOUTES LES CONSÉQUENCES POUR LUI! ENLEVER SA ROBE ET LE RENVOYER DERRIÈRE NU!😊

  6. Il a toujours cherché à se faire remarquer, et bien l’occasion lui est offert sur plateau d’or.
    En réponse à Ali, il était président du principal syndicat des magistrats, et proprement renvoyé par ses paires. C’est par suite de cela qu’il est allé en créer un lulipicien de syndicat où il est seul, organe qui lui permet de donner libre cours à ses fantasmes.
    Il paiera cash ses excès de langages en temps que magistrat.

  7. Ou est le syndicat des magistrats pour venir défendre ce pauvre monsieur. Ce magistrat avait soutenu le coup d’etat des putschistes. Aujourd’hui ces amis d’hier veulent sa peau.

    • ali ce Monsieur n’est pas un pauvre Monsieur et il a reçu tout le temps pour preparer sa defense, un homme sans vertu et sans dignité qui ne merite que de faire face a la justice de son pays! Il ne devrait pas soutenir un coup d’Etat mais de dire la verité contre Boua le ventru IBK le Mande Zonkeba! et son fils l’honorable Karim Keita le noceur des prostituees Espagnoles sur les mers!

  8. Koneke le pauvre, il peut fuir mais il ne peut pas se cacher car il doit répondre devant la justice de son pays, c’est ainsi la loi! La gouvernance vertueuses est en marche et le clientélisme est fini pour toujours! A bon entendeur, salut!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here