Assisses nationales de la refondation de l’état : L’évènement reporté sine die pour non inclusivité

1

Dans un communiqué laconique, le panel des hautes personnalités censé organiser les Assises nationales de la Refondation d’Etat a informé l’opinion nationale et internationale du report sine die de l’événement pour non inclusivité.

Après le Dialogue national inclusif (DNI), les Maliens sont appelés à des Assisses nationales sur la Refondation de l’Etat (ANR), une sorte de large concertation souhaitée par le gouvernement de transition pour débattre des maux qui gangrènent l’Etat malien et dans la foulée le gouvernement table sur ces Assises pour demander la prorogation de la Transition qui fait polémique. Mais ces Assisses continuent de couler beaucoup d’encres et salives. De jour en jour nous assistons à des opposants à cette concertation que d’allier déjà une partie de la classe politique, ont brandi la politique de la chaise vide comme l’on fait certaines lors du DNI en 2019.

En raison de son caractère non inclusif dans un communiqué laconique, le panel des personnalités chargées de préparer les Assises nationales de la Refondation a repoussé la tenue de ce grand rendez-vous, avec pour motif, la nécessité de « trouver le consensus le plus large possible pour une participation la plus inclusive», peut-on lire dans ledit communiqué.

Pour l’instant, aucune date n’est fixée après ce deuxième report sine die alors que la Cédéao attend toujours un chronogramme détaillé des futures échéances électorales.

Ousmane Mahamane

 

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

  1.  Avec la personne de Choguel, il n’y aura jamais d’inclusivité autour de la transition malienne.
     Pour l’unanimité autour de cette transition, il faut une femme à la tête du gouvernement. Fin

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here