Bras de fer Daniel Tessougué/Mahmoud Dicko : un combat qui n’honore personne

77
Mahmoud Dicko, l´Imam qui prêche aussi Politique!
Mahmoud Dicko

Depuis l’attentat contre l’hôtel Radisson Blu de Bamako le 20 novembre 2015  qui aurait officiellement fait vingt et deux  morts dont les terroristes présumés, la polémique ne cesse d’enfler entre l’Imam Dicko, non moins président du Haut conseil islamique et  Daniel Tessougué, Procureur général de la République. Ces deux hommes de religion et de droit s’affrontent actuellement par medias interposés sur un phénomène aussi préoccupant que dangereux : le terrorisme.

Le terrorisme est un fléau  qui secoue et concerne aujourd’hui  le monde entier. Il  ne laisse personne indifférent et aucune nation, aussi puissante soit-elle, ne saurait lutter efficacement contre ce fléau qui menace l’humanité. Le terrorisme est devenu une arme de destruction massive, il est idéologique et  a ses propres moyens d’actions.

Il est loisible de constater partout dans le monde que le terrorisme devient plus sophistiqué et très difficile à combattre. Ni les Américains, ni les Français qui sont dotés de moyens plus importants que notre pays, n’arrivent pourtant  pas à circonscrire le terrorisme. Il frappe partout et tout le monde sans prévenir. Nous, Maliens, en savons davantage  que quiconque au Sud du Sahara. Pour rappel, le Nord du  pays a été sous le joug de ces illuminés pendant 9 mois et continue toujours de subir les coups de boutoirs de ces barbares venus d’ailleurs qui veulent, vaille que vaille,  nous assujettir ou nous anéantir à défaut.

A l’origine de cette crise entre ces deux  autorités (l’imamat et le Parquet général), une déclaration de l’Imam Dicko sur l’attentat contre le Radisson Blu. Il déclarait, en effet, que l’attaque terroriste était condamnable, mais que c’était aussi une punition divine à cause de nos prêches et comportements qui ne seraient plus en adéquation avec les préceptes de l’Islam. D’où la réaction de M. Tessougué qui accuse l’homme de foi de faire l’apologie du terrorisme.

Il semble qu’il y ait une divergence de vue  entre ces deux hommes sur la situation sécuritaire du pays. L’Imam Dicko a-t-il  bien analysé ses propos ? Comprend-il réellement le danger que constituent le terrorisme et le fanatisme ? Et pourtant, l’Imam Dicko est un homme éclairé, un homme de culture, un homme plein de sagesses  et sans doute, l’une des figures marquantes de notre Nation. Il a toujours  joué un rôle déterminent dans les différentes crises qu’a connues notre pays. Il s’est toujours exprimé avec flegme, intérêt  et pédagogie sur des questions d’actualités concernant la vie de la Nation.

L’ire de Dieu est elle immanente ?

Les êtres humains que nous sommes, commettons à longueur de journée des péchés et  toute notre existence, nous en commettrons aussi, mais  est-ce que le  Tout-Puissant devrait nous châtier dès l’instant  que nous commettons un péché ?  Alors, si tel devrait être le cas, le monde serait fini, il y a bien longtemps. Non, l’ire de Dieu n’est pas immanente ! Les Imams et érudits nous enseignent que le Bon Dieu est clément et miséricordieux. Ils prêchent la bonne parole de Dieu et  nous mettent en garde contre les péchés, mais jamais, ils nous disent que le courroux de Dieu nous tombera sur nos têtes, aussitôt que nous commettons une faute.

Cependant, le Tout-Puissant nous rappelle, parfois  brutalement, son pouvoir sur nous, ses créatures. Il  nous  éprouve de temps à autre par des calamités,  naturelles, des catastrophes de tous ordres : tremblements de terre, inondations, des incendies provoqués par la foudre, la famine… Tout ceci pour qu’on se souvienne de Lui et faire de bonnes œuvres afin de bénéficier de sa miséricorde.

Les deux individus qui ont attaqué l’hôtel Radisson Blu le 20 novembre 2015 ne sont pas des anges envoyés par Dieu, mais  bien des terroristes ni plus, ni moins. Ils ont attaqué et tué des innocents ce jour-là pour des mobiles propres à eux. Ils sont les seuls et leurs commanditaires. Pourquoi ils ont agi de la sorte  en abattant sauvagement des hommes et femmes qui n’ont rien  fait à Dieu, que nous autres humains puissent déterminer et juger.

L’Imam Dicko en disant que cette attaque est le fait de Dieu a peut-être oublié qu’il représente ici au Mali  une autorité religieuse dont les paroles et comportements servent de référence, d’exemple pour de nombreux fidèles. Il a peut-être, sans le vouloir, tenu des propos incongrus, mais n’a suffisamment pas évalué les conséquences des propos pareils, surtout dans un pays comme le Mali qui souffre énormément du terrorisme. Le fanatisme religieux qui se nourrit de tels propos, peut bien inciter les uns à poser des actes terroristes similaires, tout en justifiant cela comme étant un châtiment de Dieu  et c’est en substance ce que le Procureur a voulu  signifier à l’Imam Dicko.

Le Procureur est dans son rôle, celui du maintien de la paix et de l’ordre public. Il doit prévenir ou interrompre toutes actions qui pourraient nous mettre en danger. Il est le garant des libertés et du droit, mais il doit être juste et ne doit pas stigmatiser une religion, ni indexer un groupe, sans une preuve valable. Qu’il soit chrétien ou musulman, il est avant tout Malien et doit exercer sa fonction dans ce cadre.

On lui attribut des propos indignes d’un Procureur que lui-même dément formellement. Mais, tout compte fait, les deux hommes ne se sont pas donné la peine de  calmer le jeu ; au contraire, chacun attise le feu ; ce qui crée un climat délétère entre les deux hommes. Les invectives, ni les menaces ne sont acceptables de la part de ces deux hommes pour aborder de la sorte un problème aussi sérieux que  le terrorisme.

L’escalade verbale ne saurait remplacer le dialogue obligatoire et la compréhension mutuelle entre ces deux hommes, elle ne saurait répondre non plus  aux préoccupations de l’heure, encore moins apporté une quelconque solution au phénomène.

Ces deux hommes doivent édulcorer la rhétorique et chercher plutôt à se rencontrer pour essayer d’aplanir leur différend. Il est déplorable et ridicule de voir ces deux personnalités s’affronter par presse interposée comme si le Mali était un pays de «va t’asseoir». Tessougué et M. Dicko doivent  comprendre que chaque autorité ou institution a un rôle crucial à jouer dans la stabilité et la cohésion sociale ; leurs rôles ne sont pas antipathiques, ils sont complémentaires.

Le Mali vaut mieux que ce nous voyons aujourd’hui. Nous devons avoir un  comportement digne vis-à-vis de nous-mêmes afin que les autres nous respectent et nous prennent au sérieux. Les Burkinabès nous ont donné une belle leçon de démocratie et de patriotisme le 31 octobre 2015 en menant à bout une transition courte, apaisée –hormis ce fâcheux coup de force tenté par un général, déboussolé par la fin brutale du règne de son maître sanguinaire, en l’occurrence Blaise Compaoré-   en  élisant un nouveau président. Cette transition au Burkina tranche avec celle menée au Mali en 2012, suite au coup d’état du capitaine Sanogo. La chienlit s’était installée pendant cette crise au sein de la classe politique malienne jusqu’à favoriser l’arrivée des casques bleus de l’Onu dont les Maliens haïssent et vomissent  aujourd’hui comme un verre de pus.

Au lieu d’un débat contradictoire, intelligent et patriotique au sein de notre société, les Maliens se chamaillent quotidiennement pour un ou pour un non. Chacun croit détenir la vérité absolue et personne ne veut se donner le temps de réfléchir et d’essayer d’analyser avec lucidité ce qui nous arrive depuis  un certain temps. En effet, depuis un certain temps, le Mali se débat dans de sérieux problèmes : la mise en œuvre des accords d’Alger, l’insécurité ambiante  à Bamako… sans que tout cela ne suscite aucune réaction de notre part et n’éveille en nous aucun soupçon. C’est toujours la faute à l’autre. Jamais, nous ne nous  mettons en cause, nous sommes devenus apathiques et refusons de nous assumer. Nous sommes passés maîtres dans l’art de critiquer, sans proposer nous-mêmes  une solution.

Quand on analyse une situation aussi grave que  le terrorisme, nous nous rendons compte que ce qui nous unit est plus fort que ce qui nous divise. Mais malheureusement, beaucoup d’entre nous en ont cure. Nous préférons scléroser le débat autour des sujets frivoles et des  non-sens.

  1. Mao DIANE

Economiste et analyste politique

PARTAGER

77 COMMENTAIRES

  1. Les journalistes maliens sont les premiers responsables de cette situation préoccupante qui surgit dans notre pays entre les musulmans et procureur général près la cour d’appel, Daniel Téssougué. Ce sont ces hommes de médias qui ont mél interprété les propos de Dicko, jusqu’à qualifier ces propos d’apologie du terrorisme.

  2. Ce sont ces genres de choses qui font qu’il est demandé aux religieux de ne pas trop s’infiltrer dans le monde politique au risque de ne pas être victime de telle bêtise. Au point que je faisais confiance à Dniel Tessougué, je n’aurais jamais cru qu’il pouvait parler ainsi, sans réserve, sans mesure et sans clarté.

  3. De la sorte où les musulmans sont influents dans ce pays, s’ils s’étaient donné à la même tentative que Daniel Tessougué ce matin on allait se trouver dans une guerre fraternelle entre religions. Contrairement à Tessougué, ils ont compris que ce dernier a agi seul et sans le soutien du christianisme. 🙄 🙄 🙄 🙄

  4. Ce n’est pas parce qu’on est juge qu’on peut se permettre de tenir des propos insensé qui étayent son idiotie et sa stupidité intellectuelle. En tant que procureur général près la cour d’appel, un homme de droit qui doit incarner la sagesse, Tessougué ne devrait en aucune manière se donner à une attaque contre Dicko. 😥 😥 😥

  5. Daniel Tessougué a fait ce qu’il n’aurait pas dû faire. Il a dit ce qu’il n’aurait pas dû dire à Mohamoud Dicko, après la sortie de ce dernier à la suite de l’attaque terroriste de l’Hôtel Radisson Blu de Bamako. Il ne devrait demander à ce que les longues barbes soient rasées et le financement des mosquées contrôlé. C’est ces dires qui ont irrité les musulmans à entreprendre cette rencontre grotesque. Il (Daniel Tessougué) a été naïf sur ce coup. 👿 👿 👿 👿

  6. Les imams ont bien compris à vie de la société malienne. Aucune religion, même chrétienne à laquelle le déplorable, ne doit soutenir le juge non moins procureur général près la cour d’appel. Ce dernier s’est inscrit dans une logique d’extrémisme. C’est plutôt lui qui devrait être traité de faisant l’apologie du terrorisme. Car c’est cela que son attitude face à Dicko incarne. ➡ ➡ ➡ 😥 😥 😥

  7. Toute chose qui reste à savoir est que ce sont les journalistes qui ont donné de l’ampleur à cette affaire qui engage Daniel Tessougué et l’imam Mohamoud Dicko. Car ces derniers ont interprété les dires de l’un et de l’autre de différend manière qui ne sont pas favorable à une tension abaissée.

  8. Les musulmans et les chrétiens sont des confrères. Ils cohabitent ensemble. Ce n’est pas la sottise du pauvre procureur général près la Cour d’Appel de Bamako qui mettra ces deux camps religieux en désaccord. 😈 😈 😈 😈

  9. Cette polémique qui met en conflit l’imam Mohamoud Dicko et Daniel Tessougué, procureur général près la cour a pris une tournure qui mérite attention et considération. Les autorités sont interpellées à s’impliquer dans cette affaire. Daniel qui est un chrétien a fait preuve de racisme. C’est parce qu’il n’est pas musulman qu’il se permet de raconter de n’importe quoi. Mais je sais qu’il a agi tout seul. Toutes les mesures doivent être prises.

  10. Le fameux juge, non moins procureur général près la Cour d’Appel, a fait une sortie inopportune lors de la déclaration de l’imam Mohmoud Dicko après l’attaque terroriste de l’hôtel Radisson Blu de Bamako. Les propos du juge dictateur étaient déplacés. Il n’a pas fait preuve de sagesse. Un homme de droit doit parler avec précision, mesure et clarté. Cela n’a pas été le cas de Tessougué. 😀 😀 😀 😀

  11. Je pense que nous devons plutôt appeler à l’apaisement, et au calme, le pays en se moment n’a point besoin de cela. Vue crise dont traverse notre pays ce genre de désagrément doit être éviter pour éviter d’autre problème inattendu.

  12. Je pense que dans cette bras de fer entre Dicko et Téssougué, Téssougué a vraiment tord, certes nous sommes dans pays laïc, mais cela ne donne pas le droit au procureur d’accuser le le président HCI de propos très grave. La population musulmane doit faire une démonstration de force.

  13. Ce genre de bras de fer ne peut apporter que déshonneur et aussi de l’instabilité dans le pays. Tessougué et Dicko doivent arrêtez se bras de fer médiatique et vagué à leur occupation qui devient de plus en plus débordant pour eux.

  14. Ce bras de fer doit cesser le plus vite possible, les acteurs de ce bras de fer doivent faire preuve de maturité et de patriotisme. Vue la situation du pays nous n’avions pas besoin de cela.

  15. Ne blasphémons pas en s’attaquant à tous les hommes religieux ou de barbes longues, ces bandits ne sont pas des musulmans et actuellement ce n’est même pas les musulmans seulement qui gardent les barbes, donc évitons l’amalgame.

  16. Moi je pense que l’islam c’est la religion la plus tolérante et la plus sage au monde, mais hélas pour ces voyous qui nous incriminent tous à notre insu et sans notre gré. Mais les vrais musulmans feront tout pour mettre fin à ces comportements inhumains de nos frères qui sont dans l’erreur.

  17. Ils veulent faire le Mali comme les Afghanistan, l’IRAK, la SYRIE, la LYBIE pour mieux exporter les ressources minières que nous avions selon les recherches. Sinon dans un pays comme le nôtre personne n’a besoin de pratiquer la violence pour faire passer un message au sujet de l’islam. Le Mali compte au sein de sa population 95 à 98% de musulmans, alors quoi de plus ?

  18. Ce problème est un problème à nous tous, c’est le Mali tout entier qui a été touché et nous devons tous prendre part à la régularisation de cette situation, c’est-à-dire aider les services de sécurité et se soumettre aux mesures prises par elles.

  19. Je demande à tous les maliens d’éviter l’amalgame, les barbes ne représentent rien, les voiles ne menacent rien, restons seulement serins et unis personne ne va nous détourner de notre chemin qui est la paix.

  20. Le procureur a failli soulever quelque chose de très grave dans ce pays. La polémique sur les sujets religieux n’est pas du tout les bienvenus en ce moment tragique dans notre pays. Donnons-nous les mains seulement et combattre ce fléau.

  21. 👿 👿 Les terroristes se cachent derrière la religion islamique pour faire du mal, ils transforment les dits du CORAN pour en tirer profit. L’islam est une religion authentique, une religion de paix et de respect et une religion qui prime l’amour de son prochain.

  22. Je prie nos hommes de médias de ne toujours pas jouer seulement à la pyromanie, notre pays est dans une situation critique, les polémiques risquent de nous renvoyer dans le pire que nous l’avions pas vécu. Vive le Mali uni.

  23. Ce dont le procureur Daniel Tessougué fait n’est une lutte contre le terrorisme, mais plutôt la discrimination. Certes, la base de financement des mosquées doivent connue, mais le faite de raser la barbare peut conduire à d’autre problème inattendue et même très grave.

  24. Je pense que nous devons plutôt appeler à l’apaisement, le pays en ce moment n’a point besoin de cela. Vue crise dont traverse notre pays ce genre de désagrément doit être évité pour éviter d’autre problème inattendu. Les embrouilles entre la justice et la religion finissent toujours mal, notre pays à suffisamment de problème.

  25. Certes, le Mali est un pays laïc, mais cela ne donne pays droit au procureur Tessougué d’accuser le Mahamoud Dicko d’apologie de terrorisme. Le procureur Tessougué a failli à son rôle, ses accusations à l’encontre de Mahamoud Dicko est grave et mensongère, étant que homme de droit, il doit savoir mieux user de ses largesses, il est en train d’abuser.

  26. Ceux sont nos journalistes qui poussent les gens à aller dans l’erreur. Le journalisme ne veut pas dire de semer chaque fois la polémique, un journaliste doit être aussi un sensibilisateur, parce qu’avant tout il est un citoyen.

  27. Je pense qu’on ne doit creuser cette situation jusque dans les profondeurs, car elle peut créer d’autre problème dont le Mali évitait depuis bien longtemps, c’est-à-dire les conflits de religions.

  28. L’objectif des terroristes c’est semer seulement le désordre dans le pays, donc quant on se met à polémiquer seulement entre nous c’est ce qui montre qu’ils ont atteints leurs objectifs. Donnons-nous les mains et faire face à un ennemi commun.

  29. Tous les maliens doivent avoir la même mentalité comme monsieur le président de la république, c’est à dire se baser sur notre objectif et laisser à côté les petites confusions entre nous et nos sensibilités religieuse tous à côté et penser au Mali. Merci à lui encore pour son dévouement pour la sécurité de ce pays. Monsieur le journaliste SVP.

  30. Je pense que tous ces leaders religieux, politiques et juridiques sont tous sur une même raison, mais le problème est qu’ils ont tous une manière différente à eux d’exposer leurs idées, ou encore leur dire. Je pense que tous ceci doit prendre fin car actuellement les maliens n’ont point besoin de cela.

  31. Lorsqu’on voit des formes nouvelles, par exemple le port du voile intégral, dans nos sociétés, alors que ça ne correspond ni à notre culture, ni à nos traditions, ni même à notre conception de l’islam, nous devons avoir le courage de combattre cette forme excessive de nous imposer une manière d’être

    • Qui te parle de voile integral ici… c’est pathetique cette façon de toujours essayer de mettre de l’huile sur le feu… Porter le voile integral, ça vs shock… Mais quand les jeunes filles foutent la moitié de leur fesses ou seins en l’air… On ne vous entend pas trop vous offusquer… CONSIDERONS L’ESSEMTIEL DANS NOTRE ISLAM… LAISSONS TOMBER LES DETAILS QUI NOUS DIVISENT… Si elles veulent… qu’elles ne sortent même plus de chez elles… l’important…. qu’ils ou elles n’obligent personne a faire comme eux…SINON ENTRE NOUS… IL YA ASSEZ DE CHOSES QUI DOIVENT NOUS REVOLTER QUE LE STYLE VESTIMENTAIRE DE CES FEMME Là… Bne journée.

  32. Nous ne saurions accepter chez nous qu’on vienne nous imposer une autre forme de religion. C’est une question de la société toute entière, pas seulement des Etats alors dite à Dicko d’aller se faire foutre

  33. Il faut développer un discours philosophique et théologique. C’est-à-dire la formation des imams dans le sens d’un islam tolérant, puisque c’est le modèle d’islam que nous avons adopté .
    Avoir

  34. Il faut combattre le terrorisme comme s’il n’y avait pas de négociations, et négocier comme s’il n’y avait pas de terrorisme.
    La pauvreté et bas niveau d’éducation favoriseraient le terrorisme. Ce type de raisonnement est particulièrement contestable car, comme nous l’avons vu, le terrorisme n’est vu que dans sa dimension criminelle et son objectif politique est transformé en un objectif purement économique.
    Cette marionnette d’imam ne connait pas pas l’islam

  35. mais quelle idéologie alors cet imam veut nous dire que la guerre pakistan -Israel est due au fait que les homos sexuel vivent là bas ou quoi ?Son opinion est fausse .Et n’est il pas dits dans leur écrit que tu ne jugeras point alors pourquoi les juge t-il ?
    Qu’il ai le courage de dire que c’est la pratique dérouté de l’Islam qui les conduit au terrorisme.
    VIVE IBK CITOYEN 1er du Mali et suportaire de la paix en Afrique et dans le monde.

  36. Le prophète Mohammed a aussi interdit de punir les gens par le feu.4

    Une fois, il a classé le meurtre comme deuxième péché majeur5, et il a même averti les gens que: {Les premiers cas à être jugés entre les gens au Jour du Jugement seront les cas d’effusions de sang.6}7
    Voici ce que Dieu pense du terrorisme vieu fou de Dicko

  37. Pourtant le prophète Mohammed interdisait aux soldats de tuer des femmes et des enfants,1 et il leur conseillait: {… Ne trahissez pas, ne soyez pas excessifs, ne tuez pas un nouveau-né.}2 Et il a aussi dit: {Quiconque a tué une personne qui avait fait un pacte (de non-agression) avec les musulmans ne sentira pas l’odeur du Paradis, même si son parfum peut être senti à une distance équivalant à quarante ans.}3
    Alors Dieu est il aussi mechant pour punir ces propres créatures à travers le terrorisme ?
    Alors que l’imam Dicko sache qu’il ne sait rien de l’islam 😆 😆

  38. Confus et troublés de ces actes barbares , les Laïques disent que le terrorisme islamique se tire directement du coran sa légitimité du coran et de la sunna

  39. Pour ma part, je pense que la sortie de l’Imam Dicko a été hasardeuse sur la question du terrorisme car aucun fait et geste ne pourrait justifier ces attaques barbares et odieux. Donc, j’estime que Dieu n’a besoin d’aucun recours pour mener son châtiment. Et donc, qu’on arrête de justifier ces actions.

  40. Selon les laïcques le but des terroristes est de castrer les esprits des bisounours, ils scandent : pas d’amalgame, pendant que les soldats d’Allah sèment la terreur à travers le monde au nom du djihad.
    Pour les musulman Dieu ne vous défend pas d’être bienfaisants et équitables envers ceux qui ne vous ont pas combattus pour la religion et ne vous ont pas chassés de vos demeures. Car Dieu aime les équitables. (Coran, 60:8) Alors il faut comprendre que Dicko ne sait rien de l’islam et que le terrorisme n’est pas une punition divine.
    La punition divine est que Dicko soit Imam ❗ ❗ ❗ ❗
    Où peut on bien conduire ces propres brébis en étant soit même égaré 😆 😆 😆 😆 😆 😆

  41. Je suis offusqué qu’un dignitaire religieux musulman de surcroît DICKO soutienne les actes odieux et barbares des terroristes. C’est une insulte non seulement pour l’opinion nationale et même pour nous musulmans. Les actions terroristes ne sauraient justifier une quelconque colère de Dieu car le bon DIEU nous le dit le jugement lui revient et non aux hommes.

  42. C’est regrettable que l’Imam DICKO puisse faire l’apologie du terrorisme dont nous savons les conséquences humaines et matérielles sont graves. Car, le KORAN, l’Écriture sainte la plus fondamentale de l’Islam, prône l’inviolabilité de la vie, et la non-violence. Il commande la paix, la justice, et la compassion comme doctrines de base pour l’humanité tout entière et condamne toutes formes de violence et d’agression.

  43. tant que les musulmans s’échinent à dire que l’islam c’est l’islamisme comme Dicko, ils ne sont pas prêts de sortir de leur logique djihadiste. Ils utilisent la taqqyah pour mieux faire passer la pilule aux Occidentaux et dédouaner cette religion de paix et instorent leurs pratiques qu’ils qualifient de paix et d’amour. Une belle escroquerie intellectuelle ! Et dans ça d’autre tocard comme Dicko les suivent dans leur philosophies

  44. Très franchement, l’Imam DICKO devrait s’abstenir de tenir de tels propos car il est estimé et écouté par le peuple. Je crois qu’un homme religieux doit être un éclaireur et attirer l’attention des politiques sur les questions et non de prendre des positions qui pourraient le compromettre.

  45. Je pense c’est une erreur de la part de l’IMAM DICKO que nous respectons tous. En effet, aucun acte terroriste ne peut être justifié quelles qu’en soit les raisons. Ces actes sont de nature à ternir l’image de L’ ISLAM qui est une religion de paix et d’amour et non de violence.

  46. Je suis offusqué qu’un dignitaire religieux musulman de surcroît DICKO soutienne les actes odieux et barbares des terroristes. C’est une insulte non seulement pour l’opinion nationale et même pour nous musulmans. Les actions terroristes ne sauraient justifier une quelconque colère de Dieu car le bon DIEU nous le dit le jugement lui revient et non aux hommes.

  47. Pour lutter contre le terrorisme il faut créer un Conseil Malien du culte musulman , inviter les mosquées à prêcher contre le terrorisme. l’appel devrait être largement suivi.Ils ont créer un conseil appelé CFCM d’enseignement contre le terrorisme.
    Suivons cet exemple et vive IBK-VIVE LE MALI

  48. A mon avis, je pense que la déclaration de l’Imam à propos de l’attaque terroriste du RADISSON n’était pas assez sage de sa part car aucun fait et geste ne saurait justifier les actes barbares et lâches au nom de l’Islam. En effet, Dieu n’aurait pas besoin d’aucun être pécheur pour faire son châtiment. J’estime que toute personne devrait éprouver cela en sens qu’au moment où tout le monde entier est confronté à ce phénomène, il est important de soigner son langage afin de faire face à ce fléau mondial.

  49. En de telle situation, il faut faire beaucoup attention aux propos que l’on devrait tenir. En effet, je pense que l’Imam Dicko a manqué de sagesse et c’est regrettable pour un haut dignitaire de sa trempe.

  50. Ces propos ne sont pas du tout dignes d’un homme de la trempe de Mahmoud Dicko.
    Beaucoup de musulmans maliens se reconnaissent en lui et à ce titre il doit toujours mesurer les conséquences de ce qu’il dit.
    Que dieu protège notre Mali.

  51. « Je suis une miséricorde offerte à la création » nous dit le Prophète.
    Au temps du Prophète, les opprimés, parmi les musulmans, lui ont demandé de maudire les polythéistes et les égarés. Il répondit alors : « je n’ai pas été envoyé pour maudire, mais comme miséricorde » ( Hadith cité par Muslim )
    Il dit aussi, s’adressant à son peuple : « Soyez miséricordieux envers ceux qui sont sur terre, Celui qui est au ciel vous fera alors miséricorde. »
    « Miséricordieux », attribut de Dieu, apparaît 142 fois dans le Coran et notamment au début de chaque sourate.
    Je ne comprends donc pas pourquoi des gens sèment la désolation au nom de l’Islam et des personnes le cautionne.

  52. A mon humble avis, je pense que l’Imam Dicko devrait s’abstenir de tenir un tel propos au moment où la population en général et les parents des victimes de l’attaque du Radisson sont éprouvés. Et en tant que dignitaire religieux, j’estime que sa réactions devrait aller dans le sens de la consolation et d’appeler à la résistance contre ce fléau qui gangrène notre monde actuel.

  53. Quant à la prédication de l’islam, Dieu dit : « Par la sagesse et la bonne exhortation appelle (les gens) au sentier de ton Seigneur. Et discute avec eux de la meilleure façon. Car c’ est ton Seigneur qui connaît le mieux celui qui s’ égare de son sentier et c’ est lui qui connaît le mieux ceux qui sont bien guidés. ( Coran, Sourate 16, An Nahl, les abeilles, verset 125 )
    JE PENSE QUE SI L’ÊTRE SUPRÊME VEUT NOUS TRADUIRE SA COLÈRE TOUT LE MONDE VERRA§

  54. “Le Prophète Mouhammad dit aussi, concernant les non musulmans : « Celui qui tue un citoyen non musulman, ne sentira jamais l’odeur du paradis » ( Hadith rapporté par An Nassaï )”
    Donc celui qui est censé être Imam et qui doit nous éclairer tout en tenant compte de certains enseignements fait l’apologie de la barbarie, de la terreur, du crime; alors il ne mérite pas cette place et même mérite qu’on lui remonte les bretelles.

  55. Un grand enseignement que nous lisons un peu partout « TU NE TUERAS POINT ! »
    La première divinité quelques soit notre conviction religieuse nous appelle à respecter cela.
    Que ceux qui disent être musulman pose de telles actes ; moi MUSULMAN n’en suis pas convaincu. Ces gens ont une idéologie suicidaire qu’eux-mêmes ont développée pour mettre à mal la paix mondiale. Nous devons donc les contrer par tous les moyens et ceux qui font leur apologie traduit devant la justice.

  56. Le terrorisme est un phénomène qui ne peut avoir d’explication pour aucune raison.
    Le président IBK est dans son rôle de dire que personne ne doit soutenir ces assassins.
    Merci à IBK d’éclairer les maliens sur ce sujet à polémique.

  57. Que l’Imam dicko soutienne ces gens dans leurs dérives est une insulte à l’Islam car ces hommes ne sont pas des musulmans ; ce ne sont que des trafiquants d’armes, de drogues et de personnes qui salissent le nom de l’islam. C’est inacceptable !
    Que toutes les nations se mettent en phase pour éradiquer ce fléau mondial.

  58. Un chef religieux est une personnalité très écoutée par ses fidèles.
    Il doit donc savoir s’exprimer sur des sujets aussi graves que le terrorisme pour éviter toute confusion.
    Je pense à mon avis que c’est cette sagesse qui a manqué à l’Imam Dicko.
    Vivement qu’il se ressaisisse pour éviter de telles sorties.

  59. Dans un hadith cité par les imams Al Boukhari et Mouslim le Prophète nous exhorte : « Aucun d’entre vous ne peut viser son frère avec une arme car il ne sait si Satan ne le touchera pas et ne le fasse tomber dans le feu de l’enfer. »
    Ensuite, l’islam interdit le meurtre et affirme que : « Quiconque tuerait une personne non coupable d’ un meurtre ou d’ une corruption sur la terre, c’ est comme s’ il avait tué l’humanité entière. Et quiconque lui fait don de la vie, c’ est comme s’ il faisait don de la vie à l’humanité entière » ( Coran, Sourate 5, Al Maïda, la table servie, verset 32 )
    En ce qui concerne la violence verbale, le Coran est formel : « Malheur à tout calomniateur diffamateur ! » ( Coran, Sourate 104, Al Houmazah, les calomniateurs verset 1 )
    L’islam interdit toute injustice sous toute ses formes, ainsi que la violence. Lorsqu’un bédouin urina dans la mosquée du Prophète, celui ci dit à ses Compagnons : « Ne le violentez pas car j’ai été envoyé pour faciliter les choses et non pour les rendre difficiles »
    Le Prophète Mouhammad dit aussi, concernant les non musulmans : « Celui qui tue un citoyen non musulman, ne sentira jamais l’odeur du paradis » ( Hadith rapporté par An Nassaï )
    L’ISLAM C’EST LA PAIX. Imam Dicko tu es donc dans le faux et tu dois t’excuser auprès du peuple.

  60. Quelque soit le degré de bassesse de la société malienne,cela ne donne pas le droit à des terroriste de commettre des actes aussi répugnants.Et cela devient plus grave quand un haut dignitaire de notre pays trouve des mots pour justifier ces actes.
    Mahmoud Dicko doit être la personne la mieux placée pour savoir que le Dieu que ces meurtriers disent défendre,a tous les moyens pour mener tout seul sa vengeance.
    Il doit ne donc pas avoir de mot pour justifier cet acte ignoble.
    Dieu protège notre pays…

  61. Au vue de tous les actes terroristes menés partout dans le monde et particulier le Mali, je pense que les discours des uns et des autres devraient être pleins de sagesse car aucun acte quel qu’en soit les raisons ne saurait justifier ces barbaries. En effet, la réaction de l’Imam Dicko sur les attaques du Radisson manquait de sagesse sous prétexte que cela est un châtiment de Dieu. J’estime que Dieu ne saurait châtier un peuple par l’intermédiaire des hommes aussi pécheurs que nous autres.

  62. Cette sortie de l’imam a été un fiasco. Je pense qu’il ignore les vraies motivations de ces terroristes. Ils n’agissent pas au nom de Dieu ou de l’islam car ces agissements ternissent l’image de notre noble religion.

  63. “L’islam combat tout acte terroriste, qu’il soit armé ou verbal. Un hadith du Prophète précise « qu’il n’est pas permis à quiconque d’effrayer un musulman »
    Par ailleurs « Allah commande l’ équité, la bienfaisance et l’ assistance aux proches. Et Il interdit la turpitude, l’ acte répréhensible et la rébellion. Il vous exhorte afin que vous vous souveniez. » ( Coran, Sourate 16, An Nahl, les abeilles, verset 90 )
    Tous ceux qui posent des actes repréhensibles et se disent le faire au non de l’ISLAM bruleront en enfer.”
    Que mes concitoyens de doute en aucun moment de l’intégrité de la religion musulmane car ce n’est pas aux hommes de rendre justice au nom de DIEU!

  64. Ces propos n’étaient pas du tout dignes d’un homme de la trempe de Mahmoud Dicko.
    Beaucoup de musulmans maliens se reconnaissent en lui et à ce titre il doit toujours mesurer les conséquences de ce qu’il dit.
    Que dieu protège notre Mali.

  65. Il faut lutter sans merci contre le terrorisme. Contre tous les terrorismes, celui des pauvres, souvent spectaculaire et aveugle, comme celui des puissants, plus sophistiqué ou ciblé, celui des organisations apatrides, comme celui des Etats, ennemis ou alliés. Il faut lutter tous les terrorismes, car la terreur est toujours injustifiable, tout comme la vengeance. C’est pourquoi la réponse juste à ce phénomène doit être mise dans un cadre de légalité voire de légitimité et ne consiste plus, donc, à s’engager dans une guerre sans limite de longue durée.

  66. Ces jeunes n’ont de l’islam qu’une connaissance extrêmement limitée et lacunaire. Beaucoup d’entre eux ont découvert l’islam juste avant leur départ. Ils se présentent tous comme des néo-convertis, même les musulmans de naissance. Certains sont passés de la petite délinquance à l’islam djihadiste en seulement quelques mois

  67. Le mot islam a pour racine sémitique « slm » qui veut dire paix, sécurité, ou encore quiétude.
    Islam veut dire aussi « abandon volontaire au dessein divin ». L’on dira également « istislam »
    Ainsi, est musulman ( e ),au sens de croyant au message de l’islam, celui ou celle, dont les gens n’ont à craindre ni sa langue, ni ses actes ( Hadith )
    Donc que ces gens disent être des musulmans je n’en crois pas un mot. Ce sont des terroristes.
    Par conséquent, si l’Imam Dicko a vraiment fait fausse route!

  68. Ces terroristes se proclament musulmans alors qu’ils ne le sont pas. Ils sont financés par détruire l’Islam à travers ces actes malsains

  69. Le salut des musulmans est « assalamou aleykoum », qui signifie : « Que La Paix [ de Dieu] soit sur vous »
    Le Prophète dit encore : « Dieu a fait de la paix le salut de notre communauté et une garantie et protection aux non-musulmans qui vivent parmi nous. »
    Donc moi je ne pense pas un seul instant que ces gens sont des musulmans; ce sont des imposteurs se saisissent de l’Islam pour faire leurs conneries. Soyons donc vigilants!

  70. Les salafistes djihadistes sur les attentats suicides et les considèrent contraires à l’islam, ainsi que des attaques contre des civils
    Cette mouvance du salafisme se refuse à limiter l’action religieuse à la prédication et fait du djihad armé le cœur de son activité. Les salafistes de cette tendance sont ainsi favorables au combat, afin de libérer les pays musulmans de toute occupation étrangère mais également de renverser les régimes des pays musulmans qu’ils jugent impies pour instaurer un État authentiquement islamique.

  71. Malgré toutes les tares dont nos sociétés modernes regorgent il faut que nous sachions apprécier les choses. Il faut à l’image de l’Imam Dicko, éviter les réactions à chaud quand tout le monde sait le tort que ces terroristes causent de nos jours. Tout le monde est irrité par les actes de ces criminels alors réfléchissons avant de parler.

  72. La religion ne transforme pas les hommes en criminels, mais ce sont les criminels qui utilisent la religion comme alibi de leur soif de pouvoir donc je soutiens le président IBK car c’est une grosse erreur de l’imam. Dieu éprouve celui ou celle qu’il veut

  73. Nous devons lire assez au lieu de faire du civisme car la religion est très importante dans la vie d’une société et les religieux apaisent les tensions et incarnent la sagesse et aussi un rôle d’éclaireur
    Or une société sans éclaireur est vouée d’avance à l’échec donc l’imam Dicko doit contrôler ces discours et doit être un exemple à suivre

  74. Les djihadistes veulent créer une barrière entre les états islamiques et les autres pays. Ils se disent musulmans extrémistes. C’est un problème à traiter avec réflexion donc l’imam Dicko doit savoir que même l’Arabie Saoudite a été éprouvée avec la bousculade de Mina. Dois-je comprendre que les pèlerins doivent refuser de se rendre au Hadj? ou c’est parce que Dieu les a châtié pour des péchés? Je pense que non Imam

  75. Ces terroristes utilisent les jeunes innocents avec des faux enseignements islamiques. C’est une vraie gangrène qui doit nous mener à réfléchir sur l’éducation de nos enfants. Dicko oublie que Dieu n’a pas besoin de ces individus malintentionnés de le venger alors cela ne doit pas être raison pour tuer des innocents qui ne demandaient qu’à vivre. On ne tue jamais au Nom de l’islam

  76. Mr Dicko fait une confusion totale. Ces terrorismes se proclament musulmans alors qu’ils ne le sont pas. Ils sont financés par détruire l’Islam à travers ces actes malsains

Comments are closed.