CANAM : 87,5 milliards F CFA pour 2022

0

Le Conseil national du patronat du Mali a abrité, jeudi 25 novembre, la 23e session ordinaire du conseil d’administration de la Caisse nationale d’Assurance maladie (Canam). Le budget 2022 a été adopté.

 

L’année 2021 a été marquée par un certain nombre de résultats obtenus par la Canam du 1er janvier au 30 septembre. Parmi ces acquis, l’élaboration des projets de textes relatifs au modèle de convention de délégation de la gestion du Ramu, 35 conventions signées avec des établissements de soins publics et le secteur privé de santé, 115 908 personnes immatriculées portant ainsi le nombre total des personnes à 1 542 616.

Le budget de l’exercice de 2021 s’élève à 59 427 201 584 F CFA avec un taux de réalisation d’environ 79 % par rapport au montant prévisionnel de 75 063 000 000 F CFA.

« Dans le cadre du renforcement des capacités du personnel, des formations ont été organisées sur la mise en place des indicateurs et tableaux de bord actuariels. La gestion budgétaire au sein des organismes de prévoyance sociale de la zone Cipres ».

Le programme d’activités 2022 est axé sur l’opérationnalisation du Ramu, la poursuite de la mise en œuvre du système d’information biométrique intégré de type web service, le renforcement des opérations d’immatriculation, l’élaboration et la mise en œuvre du cadre organique.

Le projet de budget 2022, toutes sources de financement confondues, se chiffre en recettes et en dépenses à la somme de 87 494 167 926 F CFA soit un accroissement de 16,56 %, selon le professeur Mamady Kané, président du conseil d’administration.

Le programme d’activités 2022 est bâti autour de 5 axes conformément au plan de développement stratégique (2021-2025) de la Canam. Il s’agit de la couverture des populations cibles du Ramu, la mobilisation des financements, la soutenabilité du Ramu, la maîtrise des prestations, la qualité des services de santé, la performance organisationnelle, la maîtrise des processus délégués.

Ainsi, les activités réalisées et en cours d’exécution sont au nombre de 194 sur les 269 programmées en 2021 soit un taux de réalisation de 72 %. Malgré les contraintes et difficultés rencontrées, les activités réalisées ont pu contribuer à l’amélioration de la gestion financière du fonctionnement de la caisse, de la fourniture des prestations de qualité au renforcement des capacités du personnel et l’amélioration de leur cadre de travail.

 

Aïchatou Konaré

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here