Centenaire de la naissance de Modibo Keita : Les actions du père de l’indépendance magnifiées

2

A l’occasion des activités commémoratives du centenaire de la naissance du 1er président de la République du Mali Modibo Kéita, l’Alliance panafricaine pour l’émergence et la citoyenneté a organisé une conférence d’information sur les actions de l’homme et les 417 médaillés de l’indépendance. C’était le mercredi dernier.

 

Convaincue des actions du président Modibo Kéita pendant ses  8 ans de présidence, l’Alliance panafricaine pour l’émergence a mobilisé les membres de la famille du défunt président, ses compagnons et des jeunes venus apprendre l’histoire du père de l’indépendance.

Le président de l’Alliance panafricaine pour l’émergence et la citoyenneté dira que le président Modibo a à son actif plusieurs réalisations, notamment des usines et des sociétés commerciales, de grandes écoles, hôpitaux et infrastructures routières.

Selon Mohamed Lamine Kamian, le premier président a posé les jalons d’un Mali indépendant et souverain. Il soulignera que le Mali avait de bons rapports avec ses pays voisins et entretenait de bonnes relations avec plusieurs pays du monde.

A l’en croire, le premier président a réglé plusieurs conflits parmi lesquels la guerre entre l’Algérie et le Maroc (la Guerre des sables). D’après lui, la médiation malienne été sollicitée sur le plan international. Le président Modibo a fasciné le monde entier par son charisme et son leadership. Il a invité  les jeunes à imiter l’esprit civique du 1er président.

L’un des compagnons de lutte du président Modibo Kéita, le doyen Youssouf Traoré, a expliqué que le président Modibo était une personnalité politique appréciée pour son sens des responsabilités. Modibo ne s’est jamais désigné pour un poste de responsabilité, on l’a toujours proposé pour diriger, a-t-il révélé.

Selon le président de l’Alliance panafricaine pour l’émergence et la citoyenneté, son organisation décerne chaque année des prix pour encourager des personnes qui interviennent dans le domaine politique et social.

Cette année, l’Association a décerné le prix à deux femmes pour leur engagement civique et patriotique. Il s’agit de Mme Bah Kadiatou Diawara, pionnière du Rassemblement pour le Mali depuis sa création, a reçu le prix dédié à Modibo Keita, et  Kadiatou Dème, responsable d’une pouponnière qui vient en aide aux enfants en difficulté le prix Attaher Maïga, ancien ministre des Finances du président Modibo Kéita.

Rappelons que le président Modibo, né le 4 juin 1915, a trouvé la mort en détention le 16 mai 1977. Il avait été renversé le 19 novembre 1968 par une junte dirigée par le lieutenant Moussa Traoré.

Yéhia M. Baby

Stagiaire

PARTAGER

2 COMMENTAIRES

  1. Le MALI D’aujourd’hui a plus besoin des qualités morales de MODIBO KEITA qui ont fait qu’il«ne s’est jamais désigné pour un poste de responsabilité, on l’a toujours proposé pour diriger»
    Cette déchéance morale de notre peuple a commencé à partir du 19 novembre 1969.
    Les militaires subalternes qui ont fait le coup d’ÉTAT n’avaient aucun sens de l’intérêt général.Leurs soucis premiers étaient de s’enrichir rapidement.Et comme ils ont duré au pouvoir,c’est devenu l’habitude des gens de profiter du bien commun.De fil en aiguille les maliens pensent que s’enrichir en détournant les deniers publics est tout à normal.
    On accuse les différents présidents qui ont succède aux tombeurs de MODIBO KEITA.On se trompe d’analyse.
    Certes,ils n’ont rien fait pour enrayer ce phénomène.Certainement à cause d’une multitude de priorités après la chute de MOUSSA TRAORÉ.
    On sait que c’est plus facile de détruire que de construire.Les militaires ont détruit les œuvres du père de l’indépendance en un clin d’œil.Ensuite ils ont installé ce comportement malsain dans les habitudes de nos compatriotes.
    Comment construire maintenant ce que MODIBO KEITA a patiemment mis en oeuvre?
    QU’ALLAH SAUVE LE MALI!

Comments are closed.