Chérif Ousmane Madani Haïdara à propos de la présidentielle : “Pas de consigne de vote”

25

” Un leader religieux ne doit pas afficher publiquement ses préférences politiques au risque d’écorner le tissu social ” a  indiqué Chérif Ousmane Madani Haïdara dimanche dernier à la grande mosquée de Bamako à l’occasion d’une prière pour la paix.  Le coordonnateur du groupement des leaders spirituels musulmans estime à juste titre que chaque citoyen doit pouvoir voter librement sans restriction. Aussi, son choix personnel ne devrait pas faire l’objet d’une influence quelconque.

 

 

ousmane-cherif-haidara
ousmane-cherif-haidara

Plus nous nous approchons de la date butoir du 28 juillet, plus les attentes sont énormes du côté des leaders religieux. Si Sabati 2013, une association islamique d’obédience politique qui serait liée au Chérif Bouillé de Nioro du Sahel et Mahmoud Dicko, a clairement demandé à ses fidèles de voter pour IBK. Tel n’est pas le cas pour  d’autres courants musulmans du pays.

 

 

Ces derniers plus avisés et conscients des conséquences qu’une consigne de vote des leaders religieux pourrait avoir sur la stabilité du pays surtout en cette période de crise, ont préféré s’abstenir. ” Un leader religieux musulman ou chrétien, un imam, doit éviter dans le contexte actuel de se mettre en scène “ a déclaré  le coordonnateur du groupement des leaders spirituels musulmans Chérif Ousmane Madani Haïdara. Il ajoute : “Nous sommes des électeurs comme tout autre citoyen mais ce sera mal perçu que nous engageons la communauté musulmane derrière un candidat“.  Selon le guide spirituel d’Ançar Dine, ” un musulman est un citoyen qui doit jouir de tous ses droits et doit participer au processus électoral comme toute autre personne. Un leader ou responsable religieux nanti de son statut de leader d’opinion ne doit pas influencer le vote de ses concitoyens encore moins celui de ses disciples. Chacun doit pouvoir choisir librement pour qui il vote” a-t-il fait savoir, précisant que les responsables religieux doivent amplement se satisfaire de leur rôle de médiateur social et d’arbitre.

 

A ce niveau, ils seront plus utiles à la société et mieux écoutés que lorsqu’ils se livrent au jeu politicien et frustrer certaines sensibilités sociales, a dit Chérif Ousmane Madani Haïdara.

 

 

Lors des événements du 22  mars 2012, quand les membres du gouvernement et certains responsables du pays ont été arrêtés, quels sont ceux qui sont intervenus pour qu’ils  soient élargi, n’est -ce pas les leaders religieux musulmans et chrétiens, demande Haïdara. Et  d’ajouter “avons-nous des armes pour qu’ils cèdent à cette doléance ? Non ! S’ils nous ont respecté c’est parce que nous avons été à équidistance des contingences politiques, nous avons été au dessus de la mêlée “.

 

 

En clair pour Chérif Ousmane Madani Haïdara le bon sens commande aux responsables religieux de traiter tous les candidats à l’élection présidentielle sur le même pied d’égalité.

 

 

Il dit ne pas être intéressé à donner une consigne de vote. Nous devons prier pour que l’élection présidentielle se passe dans de meilleures conditions.

 

 Abdoulaye DIARRA

 

À l’initiative de l’UJMMA :

Les fidèles ont prié pour une présidentielle apaisée à la grande mosquée

 

 

L’union des jeunes musulmans du Mali ne cesse de multiplier ces derniers temps les appels au calme et à la sérénité. Cela à la faveur de la présidentielle du 28 juillet. Le dimanche dernier, c’est la communauté musulmane qui s’est jointe à elle pour une grande prière.

 

 

Le nombreux fidèles ont pris d’assaut dimanche  la grande mosquée de Bamako à l’initiative de l’union des jeunes musulmans du Mali (UJMMA). L’association dirigée par Mohamed Maki Bah a invité les fidèles à prier pour une élection apaisée en cette période où notre pays sort d’une crise sécuritaire et institutionnelle. L’UJMMA a convié docteur Yahya Hindy, imam et universitaire américain, auteur de plusieurs publications, fervent artisan du dialogue interreligieux à entretenir les fidèles sur “Islam et tolérance “. D’autres invités et non des moindres étaient présents à cette cérémonie notamment l’imam Chérif Ousmane Madani Haïdara, coordonnateur du groupement des leaders spirituels musulmans, Mamadou Moussa Diallo, les représentants des familles fondatrices, les grandes familles maraboutiques du Mali. Des responsables politiques et associatifs étaient aussi de la partie.

 

 

Connu pour sa sagesse pour avoir éteint plusieurs foyers de tension aux USA et ailleurs, l’universitaire américain s’est réjoui de la pratique de l’islam au Mali. Il a noté que l’Amérique qui compte sept millions de musulmans et 500 mosquées est redevable au Mali. Les premiers pratiquants américains sont originaires du Mali, car c’est un Malien Abubakar II qui a introduit l’islam aux USA, il y a sept cent ans. Abordant, le thème de la conférence, il indiquera que la tolérance, l’amour du prochain, l’humilité, doivent être des traits significatifs du fidèle. Dans une société, un musulman doit faire honneur à  sa religion, à son prophète en se montrant honnête et intègre. Il doit éviter  de semer les germes de la violence sur son passage. Condamnant l’intégrisme, Yahya Hindy a déclaré que nulle ne doit contraindre son prochain à épouser une religion ou une idéologie contre son gré. Et il est formellement interdit d’ôter la vie au nom de l’islam.

 

Le conférencier fait allusion aux hordes sauvages qui avaient envahi le nord du Mali pour instaurer la charia à travers brimades, amputations, tueries. Mohamed Maki Bah dira que la voie que les religieux doivent montrer est celle de la paix et de la stabilité. Le scrutin du 28 juillet ne doit pas être l’occasion pour enfoncer davantage le pays dans une spirale de violence, a-t-il déclaré. Pour Mamadou Moussa Diallo, les religieux doivent prouver qu’ils ne sont pas des marionnettes entre les mains des politiques. Chérif Ousmane Madani Haïdara a invité chaque fidèle à consacrer une rakât  pour une présidentielle apaisée. La lecture du Coran suivie de la récitation des noms du prophète a mis un terme à cette cérémonie.

 Abdoulaye DIARRA

Commentaires via Facebook :

25 COMMENTAIRES

  1. NB : Statistiquement, il devrait FORCEMENT avoir un 2èmetour, il y a fraude si un candidat a la majorité absolue au 1er tour soit plus de 50%.

    Pour des élections transparentes et fiables :

    Il faut:

    – Réclamer le surplus de cartes NINA sans identité, et demander la destruction totale de ces cartes.

    Dans le cas où ces cartes ont été déjà distribuées illégalement :
    -Renforcer la présence des observateurs internationaux lors du scrutin du 28 juillet dans tous les bureaux de vote.

    -Les observateurs internationaux doivent être déployés dans tous les bureaux de vote sans exception.

    -Demander la publication de la liste complète et définitive des bureaux de vote avant le 28 juillet, dans les plus brefs délais.

    -Interdire le vote par procuration.

    Il faut que tous les candidats, s’ils sont de bonne foi, lancent un appel à leurs partisans pour le respect stricte et intégral des résultats même si les élections sont imparfaites.

  2. Tieni est toujours con! Koumba Sacko est toujours perdue! Djangoyattera est bete! Solo est con!

    CEUX QUI CRITIQUENT BOUYA, DOIVENT COMPRENDRE QU’ILS BE SONT PAS PLUS MALIENS QUE LUI! HARI SINI, IL S’EXPRIMERA A’ PROPOS DE NOTRE FASO!

  3. Donner des CONSIGNES DE VOTE et ne pas en donner c’est comme on dit: “Bonnet blanc et blanc Bonnet”
    Ne pas donner de consigne est en soi donner une consigne. Mais en fait entre un religieux qui donne une consigne de vote et celui qui derrière son rideau formule des bénédictions pour des candidats qui viennent le consulter, dites moi la différence?
    Nos leaders religieux ont été emballés par les politiques, qui, on le sait sont des vautours qui palnent au-dessus des ressources du pays pour se construire des “châteaux” ailleurs que le pays. On dit chez nous que : “N’i ye dunun diamane ye, n’a bilato tè, a farato don”.
    Peut-être allons-nous vers la solution qui fera le bonheur des maliens.
    A mon sens le mieux aurait été d’écarter tous ceux là qui nous ont dirigés pendant ces 22 ans de démocratie (candidats partants ou retiés s’entend). Ils ne peuvent plus rien de potable pour ce pays.
    Enfin, prière laissez les gens exprimer leur opinion même si cela est contraire à la vôtre.
    VIVE LE MALI!

  4. La pauvrete amene tout, car des milliers de personnes sont prette a mourrir pour ce vieux Monsieur *Shérif* Bouillé de Nioro du Sahel car c est un vrai COMMERCANT SHERIF qui a le plus d EXONERATION d IMPOT au Mali, aui fait ses loies et qui fait vendre l huile le savon le sucre a NIORO moins chers aue partout ailleurs, il se fait ESCORTER par l ETAT a Bamako etc…c NORMAL il se prend pour 1 faiseur de roi.
    Sherif de grace ne donne pas de consigne CAR SI VOTRE CANDIDAT NE PASSE PAS FINIT VOS EXO vos impots etc…

  5. moi je ne comprend plus ces gourous ils pnsent que tout les maliens sont comme leurs suiveurs stupides…….

  6. Nous disons et rappelons aux maliens et maliennes fiers honnêtes aimant leur Mali que là où le Nom de DIEU est invoqué avec humilité respect amour accompagné de bons comportements rien de mal de mauvais ne peut y arriver seuls la gloire l’honneur l’élévation la paix l’amour y règnent

    Nous leur disons et rappelons qu’ils doivent être vigilants sur les listes électorales le déroulement des élections et ne doivent voter que les maliens et maliennes fiers honnêtes aimant leur Mali comme président de la république comme députés maires délégués régionaux départementaux en somme ils doivent occuper tous les postes de décision et mettre hors circuit ces lettrés mutants politiques des ex mouvances qu’ils connaissent bien maintenant ainsi que leurs affidés et ne point se laisser influencer par des soit disant chefs religieux car s’ils faisaient correctement leur travail et étaient « propres vis-à-vis de DIEU le Mali n’aurait pas connu l’humiliation la chute la déliquescence

    Nous disons et rappelons que les soit disant chefs religieux peuvent créer leurs partis politiques religieux comme cela se passe dans les vraies démocraties à travers le monde et dans ces cas ils laissent la gestion du pouvoir religieux à d’autres religieux

    Nous disons et rappelons qu’en dehors des dictatures des régimes religieux et les démocraties bananières où il y a fusion et confusion des différents pouvoirs dans la vraie démocratie il y a séparation des pouvoirs aux fins que chaque pouvoir puisse efficacement et pleinement faire ce qu’il a faire et donc le futur Mali qui se voudrai 1vraie démocratie ne saurait donc se déroger à ce principe sacro-saint

  7. Tous ces soit disant leaders religieux, tous confondus, sont entrain d’empester notre tissu social tres dangeureusement 👿 . Pensons a la nation en premeir 💡 .

    • CE SONT LES LEADERS POLITIQUES (LES FAUX DIRIGEANTS POLITIQUES) QUI ONT CONDUIT NOTRE FASO DROIT AU MUR!
      MOUHAMEDOU A SES ADEPTES DANS TOUS LES PARTIS POLITIQUES MALIENS. N’OUBLIONS PAS QU’IL A PLUS DE 3 MILLIONS D’ADEPTES! IL N’EST PAS CHEF D’UN PARTI POLITIQUE. CE SONT LES DIRIGEANTS POLITIQUES QUI ONT BESOIN DE LUI ET NON LE CONTRAIRE!!! IL EST MALIEN ET NOTRE FASO TRAVERSE UNE CRISE! SES INTERVENTIONS ONT POUR BUT DE RECONCILIER LE MALI AVEC LUI MEME AFIN QUE LA PAIX ET LA JUSTICE Y REGNENT!

  8. Voilà pourquoi ce grand Monsieur mérite le respect
    S il fallait pour ses détracteurs une preuve de son intelligence de son sens de responsabilité et de sa loyauté , surtout de ne pas lier son rôle à la politique ; celle dont il fait preuve en ce moment l honoré grandement; quoi qu en pensent ceux là
    Cela ne m étonne pas Monsieur Haidara ; car vous êtes un grand homme
    Merci pour tout ce que vous faites dans le domaine qui est le vôtre

  9. bande d’escroc. Quand Cheick DIARRA vous avez invité dans le Stade du 26 mars qu’est ce que tu avais dit mon soit disant chérif.

    • CMD devait respecter l’esprit des Accords signe’s entre la junte et la CEDEAO!Sa candidature est une erreur!
      Ce sont les jeunes militaires qui lui ont donne’ l’opportunite’ d’etre le PM! Il devait les ecouter attentivement et comprendre que le travail d’equipe avec Djoncounda etait necessaire.
      L’erreur est humaine! Des fois, on se croit plus royaliste que le roi!
      CMD est un intellectuel qui doit regarder ailleurs et ne plus ternir son image avec la politique! IL DOIT CONTINUER A’ SERVIR LE MALI SOUS D’AUTRES ANGLES!
      NB.
      C’EST TRES FACILE DE REMPLIR UN STADE!!!!!!!!!!! CMD pouvait tout simplement inviter quelques artistes pour un concert qui sera gratuit. Les artistes seront paye’s mais le stade sera rempli! vers la fin du concert, il peut faire son discours.
      LES STRATEGIES EXISTENT MAIS PLUSIEURS DE NOS POLITICIENS NE LES CONNAISSENT PAS!
      CMD, I have a great deal of respect for you! Please, withdraw from politics for a while in order to meditate! It is not worth it!!!!

  10. Les chefs religieux et les notables qui sont la conscience morale ne doivent plus rester a’ l’ecart car nous avons vu comment les politiciens ont conduit notre faso droit au mur! Mon chef spirituel ne cherche a’ imposer sa vision religieuse a’ qui que ce soit. Il est certes un chef religieux avec des millions d’adeptes mais il n’a jamais perdu de vue que le Mali est sa patrie et que cette terre bien aime’e est secoue’e par la plus grave crise de son histoire depuis le 22 septembre 1960! Les uns et les autres peuvent decider de rester neutres, ce qui represente egalement une prise de position politique. Martin Luther King Jr. etait un PASTEUR qui decida de combattre la segregation raciale aux USA. Les eglises noires se sont engage’es politiquement pour rappeler a’ la societe’ americaine sa Constitution, sa Declaration de l’Independance et les droits de l’Homme. Grace a’ elles l’Amerique est devenue meilleure.
    Bouya prend position pour un Mali en paix et reconcilie’ avec lui meme!

  11. Pendant le mois de carême, un vieux tombe et s’évanouit. Ses parents affolés décident de l’emmener à l’hôpital. En chemin, un jeune homme dit:
    – Attendez! Petit, va acheter galettes 25frs pour lui d’abord.
    Le vieux ouvre un œil et dit à voix basse.
    – Mon fils, ils n’ont qu’à faire pour 75frs en même temps. J’ai 50frs dans ma poche. 😛 😛 😛 😛 Moi je reste heureux et le paradis est pour bientôt… personne ne va me faire changer d’avis :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

  12. ils sont tous des politiciens nos soidisnts leauders islamistes. blanc bonnet-bonnet blanc

  13. Merci a vous cherif Ousmane vous etes different de ces pseudos musulmans. Sabati n’a qu’a se muer en association de soutien à Bourama naloma ainsi l’honneur sera sauve.

    • ce vraiment insensé, certains propos véhiculés dans l’opinion en ces temps ci!des propos préfabriqués dignes de véritables conspirations contre la république et présageant un certain échec d’une certaine classe politique. Que d’amalgames et les milles et une lecture de la constitution,sinon comment lier les propos d’un guide spirituel ou tout autre gourou à nos textes de lois ? Il va falloir que nos apprentis experts en votes veuillent bien nous édifier en quoi un simple appel à voter peut – il nuire à la bonne marche d’une élection ou influencer quoi que ce soit ? Donner un consigne de vote et y suivre , font deux choses différentes. Et alors comment peut on être si paniqué par un simple appel du chérif de Nioro jusqu’à s’y morfondre et se meprendre ? Au même moment on gambade au niveau de certains Q.G aux propos d’un certain Ousmane Chérif Haïdara s’opposan et alternant avec quelques appels que ce soient furent – ils mêmes les muftis de la kaaba ?

  14. Le 100 million que cherif du Nioro a donne a IBK dout vient cet argent .des gents qui ne paye pas d’impot qui continu toujours a faire de l’esclavage dans son Nioro.Vous voulez critique par ce que il ya hummer et les autre leaders religieux ils ont leur 4×4 d’ou viens ses 4×4

  15. Merci Chérif de ton envers tes fidèles! Un consigne de vote est acte contraire à notre constitution car chacun est libre de voter librement sans tenir compte de notre appartenance à une ethnie, une religion et autres couches sociales. Qu’Allah le tout puissant protège notre contre les amalgames au notre religion et surtout de ceux qui le mélange avec la vie politique. Que Dieu protège notre cher “Maliba”. Amen!

    • ce vraiment insensé, certains propos véhiculés dans l’opinion en ces temps ci!des propos préfabriqués dignes de véritables conspirations contre la république et présageant un certain échec d’une certaine classe politique. Que d’amalgames et les milles et une lecture de la constitution,sinon comment lier les propos d’un guide spirituel ou tout autre gourou à nos textes de lois ? Il va falloir que nos apprentis experts en votes veuillent bien nous édifier en quoi un simple appel à voter peut – il nuire à la bonne marche d’une élection ou influencer quoi que ce soit ? Donner un consigne de vote et y suivre , font deux choses différentes. Et alors comment peut on être si paniqué par un simple appel du chérif de Nioro jusqu’à s’y morfondre et se meprendre ? Au même moment on gambade au niveau de certains Q.G aux propos d’un certain Ousmane Chérif Haïdara s’opposan et alternant avec quelques appels que ce soient furent – ils mêmes les muftis de la kaaba ?

    • rend toi là ou tu as rétiré ta carte NINA les bureaux de vote sont inscrits devant les noms.

  16. Les religieux ne doivent pas aussi rouler dans Hummer pendant que certains fidèles n’ont rien à mettre sous la dent

Comments are closed.