Coup d’Etat : Le Mali suspendu de la Francophonie

28

Suite au renversement du régime survenu au Mali, le mardi 18 août, l’organisation internationale de la Francophonie a suspendu le pays lors de sa session extraordinaire du lundi 25 août. L’OIF appelle à la libération immédiate du président déchu, Ibrahim Boubacar Kéïta.

Après la Communauté Economique de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) et l’Union africaine (UA), c’est autour de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) de se prononcer sur la situation du Mali. Suite au putsch du 18 août, le Conseil permanent de la Francophonie (CPF), réuni le lundi 25 août, en session extraordinaire, sous la direction de la rwandaise, Louise Mushikiwabo, la secrétaire générale de l’OIF, a « décidé de prononcer la suspension de la République du Mali de la francophonie ».

Sur son compte Twitter, Louise Mushikiwaboa a rappelé que la Francophonie est fermement attachée au plein respect des principes démocratiques et ne peut transiger lorsque ceux-ci sont mis à mal, comme nous le rappelle la Déclaration de Bamako (Ndlr, chapitre 5 de la déclaration du 3 novembre 2000).« Je redis ici la ferme volonté de la  Francophonie de se mobiliser pour contribuer directement et de manière significative à restaurer l’ordre constitutionnel et démocratique dans des conditions crédibles et durables » a-t-elle écrit.

Dans son communiqué, la CPF dit toutefois maintenir « les actions de coopération bénéficiant directement aux populations civiles, ainsi que celles concourant au rétablissement de la démocratie ». La secrétaire générale de l’OIF pense que ces efforts devront permettre de répondre aux aspirations du peuple malien car il est indispensable de remettre les citoyens au cœur du système de gouvernance politique.

Le Conseil permanent de la Francophonie a aussi demandé la libération du Président déchu, Ibrahim Boubacar Kéïta,  et des autres personnes arrêtées et la mise en place d’un gouvernement de transition conduit par un civil. Le CPF prévoit  d’envoyer dans les prochains jours une délégation de haut niveau à Bamako, la capitale malienne,  afin d’évaluer la situation.

Abdrahamane SISSOKO/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

28 COMMENTAIRES

  1. Parlons banbara ou autres langues dans nos rencontres officielles, reposons nous un peu pour le français. L’embargo est mauvais mais profitons de ce moment pour ce libérer un peu. Prenons certaines décisions de souveraineté. Consolidons notre indépendance, on ne peut pas être indépendant, souverain sans souffrir. Le malien veut tout avoir dans le beurre c’est un leurre.

    • Yugo ca va faire mal a Boua le ventru qui aime parler au subjonctif de l’imparfait! Allons a l’Anglais comme langue nationale car ca ouvre plus notre horizon!

  2. Le Mali ne doit pas être et ne doit pas s’isoler et ne peut-être isolé,
    Ce sont des stratégies politiques parce qu’ils savent que le Mali est un pays enclavé,

    • Abandonner le Francais et embrasser l’Anglais n’est pas un isolement ma chere Kenedougou, calmes -toi stp! Un pays enclave ne veut pas dire que nous sommes enclaves sur le plan linguistique ou mental. We can be better, and we have to be better!!!

      • Je ne parle globalement et je précise que la francophonie met la pression sur le Mali ,
        Je m’inquiète parce que depuis quelques temps je vois que certains appellent à sortir de toutes les organisations internationales et pourtant personne n’ignore qu’on a besoin des autres , on ne peut pas se replier sur nous mame
        Je fais juste un constat point,
        Je suis l’une des rares à defendre l’enseignement des langues régionales,

        Tu sais, je ne vis pas au Mali, je fais et travaille intéressant qui me permet de bien vivre . je n’ai qu’une vieille tante encore a sikasso, le reste ce sont des cousins et des cousines,
        Je n’envisage même pas de retourner vivre au Mali, Je pourrais même ne pas renouveler mes papiers maliens
        Il m’aurais été plus aisé de gommer le Mali de mes préoccupations. Si je viens sur maliweb c’est parce qu’à chaque fois que je rentre au Mali , je vois le pays s’enfoncer et ça me blesse parce que le malien n’a pas mérité cela.

  3. VERITABLEMENT ca fait 20 million de moins qui parlent la langue des Francais, il est temps de sortir de cette cacophonie et prendre l’Anglais comme langue nationale comme le Rwanda a fait et a gagne car la France a tout fait pour renvoyer la Gouverneuse du Canada pour la faire remplacer par une Rwandaise. Arretons de rever, personne ne va faire le Mali a notre place et serrons-nous la ceinture pour aller de l’avant.

  4. LE MALI A BESOIN DE TOUTES LES ORGANISATIONS INTERNATIONALES ET DE TOUS LES PAYS POUR L’AIDER A’ SORTIR DE L’IMPASSE!!!!!
    IL FAUT CESSER VOS BETISES ET PENSER AUX MALIENNES ET AUX MALIENS ORDINAIRES QUI SERONT LES PREMIERS A’ SOUFFRIR DES CONSEQUENCES DES SANCTIONS!

  5. Quand un pays est en guerre c’est inquiétant de voir un coup d’état réussir..
    Coup d’état fait par des militaires ..qui ont tous les moyens de rester au pouvoir si ils le veulent ..
    Militaires qui devraient se soucier du message envoyé aux terroristes de tous poils car il affaiblit le pouvoir du Mali
    Peut-être que ce président méritait-il un rappel …Mais c’était aux élus de faire le boulot..
    Rapellons qu’un militaire doit obéissance à la Nation et que son travail en temps de guerre est d’être au front..
    Sanogo n’a toujours ps été jugé sans doute a cause de la faiblesse du pouvoir en place où de sombres calculs

    Espérons que ces militaires retrouveront le plus vite possible leur place au front ..Tous les militaires
    qui ont pris le pouvoir au Mali ne sont-ils pas responsables de la situation actuelle ?

    • Les militaires au front oui mais avec des moyens cas-memes pour faire la guerre, mais quand le budget de l’armee est dilapide, detroune par des politiciens et des chefs militaires corrompus, que veux-tu? Sans moyens de combat une guerre ne se gagne pas, tu as entendu des avions militaires qui ne volent pas et des helicopters militaires de meme, et les blindes en papier? Meme quand on est un genie avec ces moyens tu ne peux jamais gagner une bataille a plus forte raison une guerre!

  6. MANGWANA KANYON COMPAORÉ, MAITRE FÉTICHEUR Á M'PETIONA, COMMUNE RURALE DE SOMASSO, CERCLE DE BLA, RÉGION DE SÉGOU, MALI JAMANA

    L’ ERREUR MAJEURE D’ IBK FUT SA VOLONTÉ AVEUGLE D’ ARRANGER LE MALI, LA NATION DE MODIBO KEITA, DERRIERE LA FRANCE, CELA EN PLEIN 21e SIECLE ET Á LA LUMIERE D MONDE MULTIPOLAIRE NAISSANT EN EURASIE.

    IBK EST RESTÉ FIGÉ DANS SON ENFANCE CARACTÉRISÉE PAR LA GLOIRE DE LA FRANCE COLONIALE.

    VOILÁ POURQUOI IL PLEURAIT MEME LORSQU’ IL APPRENAIT LA MORT D’ UN CLOCHARD DE SEVRAN BEAUDOTTE…!!!

    POUR NOTRE PAUVRE IBK, L’ INDIGENAT CONTINUAIT ENCORE AU MALI…

    SAÁNÉÉ ANI KONTORON !!

    • MANGWANA KANYON COMPAORÉ, MAITRE FÉTICHEUR Á M’PETIONA, COMMUNE RURALE DE SOMASSO, CERCLE DE BLA, RÉGION DE SÉGOU, MALI JAMANA , L’idiot du pays

  7. Que cette vieille dame nous laisse respirer , elle est rwandaise malgré que son pays n’est plus membre de la francophonie . Le Mali ne considère même pas cette organisation fantôme.

  8. Well we under total circumstance will do In Kind treatment to all organizations. Thereto there treatment of Mali ascertain Julu ” hunt” centers treatment of them.
    Stupid is what stupid do.
    Henry Author Price Jr aka Kankan

    • Que cette vieille dame nous laisse respirer , elle est rwandaise malgré que son pays n’est plus membre de la francophonie . Le Mali ne considère même pas cette organisation fantôme.

  9. BEN , NOUS NE SOMMES PAS FRANCOPHONES!!! SUSPENDEZ NOUS A JAMAIS!!!

    SOMMES- NOUS AUSSI DANS LA LIGUE ARABE??? QUI SAIT???ARABOPHONES???

    🗿 😇J AI DECIDE POUR LE MALI, NOUS QUITONS LA FRANCOPHONIE!!😇🗿

  10. C’est évident que OIF suspende le Mali car OIF est la France. Pourquoi, l’ONU n’a-t-elle pas cautionné les sanctions contre le Mali ? IL faut y réfléchir pour réaliser que ce que fait OIF est ce qu’on appelle un non-évènement. Et de surcroit, c’est une organisation qui n’a presque pas de fonds mais beaucoup de discours. Le Mali se fiche pas mal de OIF. Sur le plan international, on ne les connait même pas.

  11. Mais quel grand Bonheur car nous nous sommes Bambaraphones, Khassonkaphones, Senoufophones, Bobophones, Sonraiphones, Soninkephones, etc, bon debarras sans regret!

    • Puisque le m5 et les militaires sont au pouvoir maintenant, pourquoi ils ne retirent pas le mali de la cedeao et de la francophonie comme l’a fait la mauritanie.

    • Il est temps que nos pays sortent de ce genre d’organisation débile et sans intérêt pour nous. Comme l’a écrit Paul Kagamé, nous prions pour que cette suspension soit définitive.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here