Crise sociopolitique : Imam Dicko appelle à une marche pacifique aujourd’hui…

0

Dimanche, au siège de la Cmas, le parrain de la Cmas non-moins personnalité morale du M-5, Imam Mahamoud Dicko, a appelé à une marche pacifique pour un rassemblement sans aucune violence à la Place de l’Indépendance aujourd’hui à partir de 14h.

Dicko estime tout d’abord que les tournures sans issue ont donné une autre envergure à la crise malienne qui ne valait pas la peine. Si les Cédéao et autres médiateurs s’appesantissent sur les solutions politiques notamment la dissolution de l’Assemblée, la Cour constitutionnelle et autres, l’Imam privilégie le cadre social. A en croire Dicko, le président aurait tout simplement appelé et privilégié le dialogue entre frères et sœurs, un dialogue inter malien pour venir à bout de la crise.

Pour appuyer ses propos et montrer une fois de plus à prioriser le dialogue et la résolution de la crise malienne sur un plan purement social, Imam Dicko a grandement remercié son Eminence le Cardinal Jean Zerbo pour sa visite chez lui après les attaques de son domicile. Il a aussi, salué le Cherif Ousmane Haïdara pour son implication. Pour éclairer les lanternes, Imam Dicko a fait savoir à l’opinion publique qu’il continue de tisser de beaux liens avec le Cherif de Nioro. Il a promis de démarcher toutes ses personnalités pour leur implication à la recherche d’une sortie de crise.

Dicko laisse la tête d’IBK et saisit celle du Premier ministre Boubou Cissé

Dicko qui n’a jamais prononcé la démission du président IBK, a, cette fois-ci, demandé celle de Boubou Cissé. Il dit l’avoir évoqué dans un entretien à deux avec le Premier ministre lui-même. Pour réitérer cette volonté de faire partir Boubou Cissé, Imam Dicko a confié que le maintien de Boubou à la Primature est un agenda français et non malien. Il a, à cet effet, appelé la France à respecter le Mali dans sa souveraineté et appelle le président IBK à écouter le peuple et à faite ce que les Maliens demandent.

Une marche pacifique sans casse ni violence

A la fin de la conférence, Dicko a appelé à son tour tous les militants et sympathisants du M-5 et alliés sur toute l’étendue du territoire malien à sortir massivement pour soutenir la marche pacifique du 11 Août. Pour Bamako, le rendez-vous est donné à la Place de l’Indépendance à partir de 14h. Il a préconisé la non-violence et la retenue à tous les participants. Pour clore, Imam a terminé en proliférant des prières pour la libération de Soumaïla Cissé qui est à 4 mois d’enlèvement non encore revendiqué.

Koureichy Cissé

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here