Dr Choguel Kokalla Maiga au point de presse du M5-RFP : « On fait tout ce qui est possible pour que les incompréhensions qui se trouvent entre nous et le CNSP ne se transforment jamais en antagonisme »

15

Pour parler des trois jours de concertations nationales, voire  leur lien avec le CNSP, les membres du M5-RFP ont animé, mardi 15 septembre au siège de la CMAS, un point de presse. C’était sous la présence de plusieurs leaders du mouvement.Occasion pour Choguel Kokalla Maiga, président du comité stratégique du M5 de rassurer le peuple et d’exprimer son souhait pour que les incompréhensions entre son mouvement et le CNSP nées sur les conclusions des concertations ne se « transforment pas en antagonisme ».

Dans son intervention, le président du comité stratégique du M5-RFP a rappelé que le M5 a ainsi décidé de s’adresser aux Maliens pour dire son analyse et son appréciation sur la situation que vit le pays aujourd’hui. Dans la vie des peuples, explique Choguel Kokalla Maiga, dans celle des hommes et des Nations, il y a des moments où il faut dire ce qu’il faut dire. Il rappelle que le peuple malien a fait porter sa lutte héroïque (démission d’IBK) par le M5-RFP. Et de préciser que c’est à partir du 30 juin 2020 que la lutte contre le régime  a commencé jusqu’à l’obtention de son départ le 18 août 2020.

 « Depuis ce jour, le M5 s’est conduite comme une force tranquille et patriotique. Seule la patrie était le ciment qui nous a uni. Sauver le Mali de la décadence et de la disparition est la conviction chevillée dans le corps du M5-RFP », a rappelé le Docteur en télécommunication. Ce mardi 15 septembre, poursuit le président du MPR , on nous a dit qu’il y a une délégation du CNSP qui est partie négocier et discuter du sort du Mali  à Accra, au Ghana, avec les chefs d’Etat de la CEDEAO sans associer le M5-RFP. Mais, ajoute Choguel, le combat que nous menons est un combat pour un idéal. Quand on se bat pour un idéal, clarifie-t-il, on ne s’arrête pas pour une contradiction.

Le président des séances du M5-RFP a exprimé sa volonté pour un consensus entre le CNSP et le M5-RFP.« On fait tout ce qui est possible pour que les incompréhensions, voire les contradictions  qui se trouvent entre nous (M5-RFP) et le CNSP, les deux forces du changement et  les deux frères jumeaux qui sont deux poumons du même corps ne se transforment jamais en antagonisme qui sera fatal pour notre peuple et pour sa lutte », a-t-il laissé entendre. Selon Choguel Kokalla Maiga, le départ d’IBK étant une étape achevée, ils se battront pour le reste.  « Nous avons fait tomber le régime IBK, mais ce qui reste est difficile. Parce qu’il s’agit de refonder le Mali, donner de l’espoir aux Maliens, bâtir un Mali nouveau sur des bases nouvelles en se fondant sur notre histoire, et en tirant les leçons de ce qui s’est passé ces dernières années. Nous voulons une démocratie qui repose sur des valeurs sociétales », a-t-il dit haut et fort.

Le M5 estime que la volonté d’accaparement et de confiscation du pouvoir au profit du CNSP ne saurait justifier les méthodes employées affaiblissant le processus de transition, lit-on dans la déclaration. Saisissant cette occasion, le M5 dit avoir aussi constaté avec regret l’opacité qui entourait le traitement des rapports des groupes, le refus de soumettre aux débats en plénière, voire le projet de la charte de cette transition lors des concertations. Or, mentionne-t-on dans la déclaration, au regard de l’importance de ce document, pour la réussite de la transition, « une approbation par acclamation sans débat préalable en plénière n’est pas acceptable ».

Par conséquent, les membres du M5 disent s’être démarqués du document final émanant des concertations nationales. Un document qui, pour eux, ne reflète pas les points de vue et les décisions du peuple malien. Pourtant, des séances de travail ont eu lieu entre le M5 et le CNSP.Lesquelles ont permis la préparation de ces journées de concertations. Et de préciser que ces efforts fournis de part et d’autre par le M5 doivent se poursuivre et ne devraient pas être vains.

Malgré des incompréhensions, le mouvement montre sa disponibilité à travailler avec le CNSP ce, pour le changement dans le pays. De façon solennelle, le M5 a aussi mis en garde les gens qui, avant aujourd’hui, s’étaient  opposés au changement, voire ceux qui avaient demandé le rétablissement d’IBK suite à sa démission et qui, au cours des concertations, essayaient de faire des manipulations dans les coulisses. En clair, le mouvement contestataire promet de poursuivre son combat pour la systématisation de la lutte contre la corruption, l’impunité au Mali, voire pour la restauration et la refondation d’un Etat républicain, laïc et démocratique au Mali.

Mamadou Diarra

Commentaires via Facebook :

15 COMMENTAIRES

  1. MOUSSA D
    Quand trop de personnes se prononcent sur la crise actuelle, ils n’arrivent pas à faire la différence entre l’engagement pour REVIVIFIER LA PRATIQUE DÉMOCRATIQUE et celui pour la CONQUÊTE DU POUVOIR.
    Pendant l’ère démocratique, le constat est fait que le parti au pouvoir part favori pour la COMPÉTITION POLITIQUE.
    Au pouvoir, les moyens de l’État sont à la disposition du parti qui gouverne.
    Ce qui fait que l’alternance est impossible.
    Le président sortant est imbattable.
    En partant, après ses deux mandats,celui qu’il soutient est aussi imbattable.
    C’EST LE SIGNE QUE LE PEUPLE N’EST PAS SOUVERAIN.
    Autrement, le vote du peuple n’est pas pris en compte.
    Il faut mettre fin à cette façon de faire fonctionner la démocratie.
    Comment?
    Par des réformes des institutions démocratiques qu’on désigne REFONDATION DE L’ÉTAT.
    C’est la mission que s’est assigné le M5-RFP.
    CEUX QUI VEULENT QUE LE VOTE DU PEUPLE SOIT PRIS EN COMPTE SE SONT REGROUPÉS DANS UNE STRUCTURE POUR AVOIR PLUS D’INFLUENCE.
    Cette structure s’appelle M5-RFP.
    Son porte parole est CHOGUEL MAIGA.
    Pour atteindre l’objectif, il fallait provoquer la TRANSITION d’où la demande de DÉMISSION D’IBK.
    Si le combat aboutit, le M5-RFP disparaît pour laisser place aux compétitions politiques.
    C’est à partir de ce moment que les alliances électorales vont se tisser.
    Les partis qui composent le M5-RFP peuvent se retrouver avec les partis qui n’ont pas demandé les réformes.
    L’objectif n’étant plus de REVIFIER LA PRATIQUE DÉMOCRATIQUE, mais la CONQUÊTE DU POUVOIR, les objectifs changent qui impactent aussi les alliances.
    C’est là, on va constater, un OUMAR MARIKO critiqué farouchement MODIBO SIDIBE alors qu’ils étaient côte à côte au M5-RFP.
    Mme SY KADIATOU SOW peut reprocher à CHOGUEL MAIGA sa volonté de défendre la dictature militaire qu’elle a combattu.
    La défense des IDÉES va remplacer celle des PRINCIPES DÉMOCRATIQUES.
    On est uni pour défendre et faire appliquer les PRINCIPES DÉMOCRATIQUES.
    On est opposé s’il faut défendre les IDÉES qui inspirent les partis politiques.
    C’est comme si le Mali est attaqué tout le monde oublie les divergences pour s’unir afin de sauver le Mali.
    Quand on est DÉMOCRATE, on oublie les divergences pour REVIVIFIER LA DÉMOCRATIE.
    Le M5-RFP a fait taire les divergences car les démocrates l’animent.
    Ceux qui vont partir sans que l’objectif de REVIFIER LA PRATIQUE DÉMOCRATIQUE ne soit atteint auront montré qu’ils ne sont pas démocrates,mais qu’ils n’étaient intéressés que pour dégager IBK.
    Ils sont déjà entrain de courtiser les militaires en espérant avoir leur appui pour manipuler les élections.
    OSER LUTTER,C’EST OSER VAINCRE!
    La lutte continue.

  2. Tienkafo
    Réinitialise ta pensée:le M5-RFP n’a pas pour but de conquérir le pouvoir, mais de permettre la bonne gouvernance.
    SI LES RÉFORMES SOUHAITÉES SONT EFFECTIVES, CHOGUEL MAIGA ET TOUS LES HOMMES POLITIQUES DU MALI QUI SOUHAITENT EXERCER LE POUVOIR VONT COMPETIR.
    Arrêter de prendre la transition comme un mandat.
    On n’est pas dans un processus de conquête du pouvoir,mais dans une démarche de permettre la réalisation des réformes politiques qui vont impacter le fonctionnement de la démocratie malienne.
    CHOGUEL MAIGA n’est pas le président d’un regroupement de partis politiques qui s’apprêtent à battre campagne pour être élu,mais le PORTE PAROLE d’un MOUVEMENT RÉVOLUTIONNAIRE dédié à favoriser des réformes politiques nécessaires.
    Il collabore avec des personnes qui ne vont jamais voter pour lui, a fortiori l’aider à exercer le pouvoir.
    Vous voyez un MME SY KADIATOU SOW soutenir un CHOGUEL MAIGA à être président de la république?
    Le M5-RFP est l’incarnation du sentiment patriotique pour donner à notre pays une image respectable.
    Cela passe par la réalisation d’une démocratie véritable, non factice comme on l’a toujours connu depuis 1992.
    C’est difficile à comprendre pour ceux qui ne sont intéressés à exercer le pouvoir que pour satisfaire leurs intérêts individuels.
    IL FAUT AIMER LE MALI POUR COMPRENDRE LE COMBAT DES HOMMES ET FEMMES QUI ANIMENT LE M5-RFP.
    Le passé de ces hommes politiques ne compte pas puisqu’ils ne sont pas engagés à exercer le pouvoir.
    Est ce que tous les cadres qui ont risqué pour la restauration du multipartisme en 1991 ont exercé le pouvoir après?
    L’immense ISSA NDIAYE a t’il été ministre un jour après le 8 juin 1992,date de l’installation du premier président démocratiquement élu?
    Respecter les hommes politiques qui mènent un combat louable pour l’émancipation du peuple malien.
    Si cette lutte réussit, les maliens vont choisir en toute transparence leurs dirigeants, les sanctionner ou recompenser à la fin de chaque mandat.
    Si cette lutte réussit, les hommes politiques ne vont plus puiser impunément les deniers publics.
    Si cette lutte réussit, les hommes politiques valables ne vont plus être confondus aux vagabonds insérés en politique pour se servir.
    Si CHOGUEL MAIGA est mauvais comme on le pense, si la lutte qu’il mène aboutit, il va sans doute se retrouver entre les quatre murs de la prison.
    Il se peut qu’il est entrain de creuser sa tombe.
    OSER LUTTER,C’EST OSER VAINCRE!
    La lutte continue.

    • Sangaré, je n’arrive pas à comprendre ce passage de votre texte; “CHOGUEL MAIGA n’est pas le président d’un regroupement de partis politiques qui s’apprêtent à battre campagne pour être élu,mais le PORTE PAROLE d’un MOUVEMENT RÉVOLUTIONNAIRE dédié à favoriser des réformes politiques nécessaires.
      Il collabore avec des personnes qui ne vont jamais voter pour lui, a fortiori l’aider à exercer le pouvoir.
      Vous voyez un MME SY KADIATOU SOW soutenir un CHOGUEL MAIGA à être président de la république?
      Le M5-RFP est l’incarnation du sentiment patriotique pour donner à notre pays une image respectable.”
      Pouvez vous être plus explicite Merci

  3. Demander a choquel de remettre aux le saliare cumules quant il ministre a la fois Directeur de AMRTP apres on parlera du reste.

  4. Quand on des hommes comme Choguel, un homme de courage et de conviction (il y en a beaucoup au Mali, notamment au M5), on doit et on peut compter sur eux pour barrer le chemin aux prédateurs et aux manipulateurs. La junte a prouvé qu’elle n’est ni digne de confiance ni compétente pour diriger ce d’irréductibles.
    -Trahison de la parole donnée: la promesse d’une transition civile
    -Mensonge: en niant publiquement qu’il n’a pas été question d’une transition de 3 ans.
    -Trahison: en écartant le M5 initiateur et meneur de la lutte contre le regime déchu.
    -Usurpateur: en s’inscrivant illégalement premier responsable de la nation dans le livre sacré de la nation sans aucune autorisation, ni consultation.
    -Produisant sans débat aucun, de fausses conclusions uniquement en leur faveur, des assises qui viennent de se tenir.
    On peut se poser la question de savoir si le système IBK n’était pas encore plus respectable que le système CNSP.
    Sont-ils vraiment intelligents en se pointant à Accra devant les chefs d’états de la CEDEAO avec des conclusions malheureuses comme “président civil OU militaire”? N’est-ce pas allez vers l’humiliation du Mali où l’on pourrait croire nous sommes tous des écervelés? Quelle honte! C’est le président civil attendu par la CEDEAO qui devait aller demander la levée des sanctions au lieu de putschistes en treillis.
    Nous nous avions voulu le départ d’IBK et nous nous sommes battus, mais ce coup d’état risque de nous coûter pire que celui de Sanogo car ce Goita et ses bidasses sont loin d’être ceux que nous avions applaudi le 18 Août.
    Ils ignorent que seule la vérité, la sincérité, l’abnégation, le don de soi comme l’a démontré le M5 peut faire avancer le Mali. Malheureusement, il y a aussi au Mali tellement de naïfs qui sont prêts à suivre et soutenir le premier salopard venu sans même l’observer.

    • Nous ne connaissons pas les militaires putschistes, on peut leur donner le bénéfice de doute. Nous connaissons cependant Choguel. Il cherche seulement le pouvoir pour en jouir comme il a toujours fait, sinon il ne vaut pas mieux qu’IBK et les autres politiciens véreux qui ont foutu notre pays en l’air. Quel changement notable Choguel a apporté pendant sa participation aux différents gouvernements? Comparer Choguel à Malick COULIBALY, on voit la différence. les tonneaux vides font trop de bruits.

  5. M5 RFP CMAS DE DICKO

    VOUS ETES DES BENIS DES PATRIOTES DES PARTRIOTES

    VOUS AVEZ OSER BRAVER LE REGIME MAFIEUX CORROMPU QUE TOUT LE MONDE CRAIGNAIT

    LES BENEDICTIONS DES MALIENS HONNETES AVEC EUX MEMES VOUS SUIVENT ET VOUS SUIVRONT

    ILS SE SOUVIENDRONT DE VOUS TOUS, VOUS QUI QUI ETIEZ A LA PLACE DE L`INDEPENDANCE /JOUR ET NUIT

    DIEU VOUS BENISSE POUR AVOIR LIBERE LE PEUPLE MALIEN ………

    VIVE EGALEMENT LE CNSP POUR AVOIR COMPLETE LA LIBERATION DU PEUPLE

  6. M5 RFP ET IMAM DICKO AVEC CNSP

    MERCI POUR AVOIR LIBERE LE PEUPLE MALIEN………..VOUS ETES DE VRAIS PATRIOTES /PENDANT QUE D`AUTRES ETAIENT ACCROUPUS A L`OMBRE PAR COMPLICITE AVEC LE POUVOIR CORROMPU OU PAR PEUR /M5 RFP VOUS ETES BRAVES AVEC DICKO UN VRAI BRAVE AVEC LE CNSP.

    QUE LE SEIGNEUR VOUS BENISSE JUSQU`A VOS DESCENDANCES JUSQU`A VOS DESCENDANCES JUSQU`A VOS DESCENDANCES

    MERCI AU CNSP POUR AVOIR CONMPLETE LA LIBERATION

    NOUS PRIONS TOUS CEUX QUI N`ETAIENT PAS SUR LA PLACE DE L`INDEPENCANCE DE SE TAIRE PENDANT AU MOINS TOUTE LA TRANSITION

    M5 ET IMAM DICKO /CNSP
    NE PERDEZ PAS VOTRE TEMPS A REPLIQUER VOUS ETES DES BENIS C`EST DIEU QUI SE CHARGERA DE VOS DESTINS RESTEZ HUMBLE SUIVEZ LES CONSEILS DU PARTRIOTE IMAM DICKO UN VRAI SAGE.

    NE CHERCHEZ RIEN C`EST DIEU QUI SE CHARGERA DE VOS DESTINS RESTEZ HUMBLE …………..JE VOUS RASSURE NE DOUTEZ POINT……………..

    • Tous les politiciens qui ont manger dans tous rateliers des differents gouvernements trainent des casseroles. Ces casseroles sont remises sur la table du Procureur Generale et bientot vous allez repondre de vos differents forfaitures devant la justice. Vous dites vous etes contre la corruption donc allez vous defendre devant la justice.
      Les autres politiciens sont forcer d’attendre les prochaines echeances electorales. A Banna.

  7. 🙂 🙂 🙂
    Mr Maiga,… ne vous leurrez …

    Le premier objectif d’un soldat raté putschiste est de sauver sa tête … et cela passe obligatoire par sa maintenue à la tête de l’état … pendant un très bon bout de temps … 🙁 🙁 🙁

    Donc … le RFP est devenu un Rassemblement des Forces Parachevées … par le Comité National des Soldats Paracheveurs… POINT BARRÉ !!!! 🙂 🙂 🙂

    Vous n’avez pas dit que le VIEUX VAURIEN ZON BRIN (choisi par le peuple malien irresponsable et vous tous y inclus),… doit quitter le pouvoir avant la fin de son mandat … 🙁 🙁 🙁

    Hey bien ,… VOILÀ !!!! BANDE D’IRRESPONSABLES … PSEUDO DÉMOCRATES !!! 🙂 🙂 🙂

    Et croyez moi,… CES SOLDATS RATÉS SONT LÀ POUR RESTER … PAS PAR CHOIX MAIS POUR NE PAS PÉRIR …

    Moussa Ag,… BOU YEY AH BLAH … mais AH TEY DJA DEH …

    Vous votez pour les cons pour venir faire chier les gens dans la rue avec des demandes anti démocratiques …

  8. CHOGUEL LE REVEUR, TOUS LES ASCENCEURS POSSIBLES POUR LA PROPULSION MEME UNE FUSEE SOUS LA CHAISE?

    LE REVE DE CHOGEL!
    LE MEC SE FAIT DEJA APPELLER “PRESIDENT CHOCOLATE”.
    CHOGUEL RAIDIT DEJA LE COU, ET REGARD FIXE DEVANT!
    CHOGUEL, COMME QUI?….IL S EST DEJA ENVOLE “CHOGUEL CHOCOLATE”,
    LE REVE DE CHOGUEL?
    NON, CHOGUEL LE REVEUR!

    Choguel que he croyais faaroh!

    • C’est le reseaux telephonique qui est en panne….lol
      Des dossiers tres chauds sont sur la table du Procureur Generale bientot vous ne les entendrez plus dans les medias.

Répondre à Ka faaroh Annuler

Please enter your comment!
Please enter your name here