Engrais frelatés : les pommes de terre qui tuent !

110

Engrais frelatés : les pommes de terre qui tuent !Le marché bamakois serait inondé de pommes de terre impropres à la consommation. Produites, dit-on, par un opérateur économique de la place, qui aurait utilisé l’engrais dit frelaté, ces pommes de terre auraient fait de nombreuses victimes, souvent une famille entière, souffrant du même mal des problèmes gastriques.

« Suite à l’usage de l’engrais frelaté, toute la production de pomme de terre d’un opérateur économique de la place est vouée à la poubelle. Car, elle est impropre à la consommation », confiait, dès la semaine dernière, un homme politique à un de nos collaborateurs.

Produites dans la région de Ségou où, cet opérateur économique dispose de plusieurs centaines d’hectares de terres destinées à l’agro-alimentaire, ces pommes de terre seraient, selon de sources concordantes, sur le marché bamakois. Avec, à la clé, des victimes à la pelle. Maux de ventre, vomissements, problèmes gastriques…. sont, entre autres, leur lot quotidien.

Mais à ce jour, ni le ministère de la Santé, ni l’Agence nationale du contrôle sanitaire des aliments n’ont daigné mener la moindre enquête sur cette affaire. Qui prend, chaque jour que Dieu fait, des proportions alarmantes.

Intitulé, « Témoignage alarmant de Sanoussi Bamani, ophtalmologiste au CHU-IOTA sur la mauvaise qualité de la pomme de terre locale : « Tous les membres de ma famille sont tombés malades », un article de presse, publié la semaine dernière par un confrère de la place, revient sur cette affaire à travers des témoignages qui donnent froid dans le dos.

Domicilié à Bacodjicoroni-Golf, Mr Bamani aurait, selon notre confrère, contacté le journal pour témoigner du calvaire de sa famille. Tout a débuté, selon lui, par l’achat de deux sacs de pomme de terre par sa femme pour la consommation de la famille. Mais coup de théâtre : avant même qu’elle ne passe à la casserole, constate l’ophtalmologiste, le contenu du premier sac était déjà pourri. Pour ne pas perdre le second sac, son épouse aurait décidé d’en utiliser une partie pour le dîner. Mal lui en pris.

« Quand nous avons consommé cette pomme de terre, nous avons eu de sérieux problèmes gastriques dans ma famille. Tous les membres de la famille sont, pratiquement, tombés malades », précise Mr Sanoussi Bamani. Avant d’ajouter, dans les colonnes de notre confrère : « Je me suis renseigné sur la qualité de la pomme de terre et d’autres personnes m’ont, effectivement, dit qu’elles ont été confrontées à ce problème ».

 

Le silence assourdissant de l’opérateur économique incriminé

 

Cette affaire tombe dans un contexte marqué par l’affaire dite des « engrais frelatés ». Ou de « mauvaise qualité ». Livrés à nos paysans par des fournisseurs indélicats, environ 40.000 tonnes d’engrais « frelatés » ou de « mauvaise qualité » circulent en zone CMDT/OHVN. En dépit des mises en garde du ministre « y-voit-rien », pardon ivoirien de l’agriculture à son homologue malien, ces engrais « pourris » auraient été livrés aux  paysans. Plus grave, encore : en dépit des promesses faites au peuple malien de les retirer des magasins de stockage, ces engrais auraient été utilisés dans les champs de coton ; mais aussi, de céréales. Et ce qui devrait arriver, arriva.

Pour permettre à l’opérateur économique incriminé de se défendre et, du coup, nous permettre de recouper nos informations, nous avons tenté de le joindre au téléphone. Sans succès. Pour augmenter nos chances de réussite, nous lui avons adressé le SMS suivant : « Nous avons appris, de sources concordantes, que les pommes de terre produites dans vos champs, à Ségou, seraient de mauvaise qualité. Mieux, elles auraient fait des victimes, certaines auraient même témoigné dans la presse. C’est pour recouper nos informations que nous souhaitons vous rencontrer ». Une semaine après, il ne nous a ni rappelé, ni répondu à ce message.  Auparavant, la directrice de Lawal International aurait, dans  les colonnes de notre confrère, demandé  au ministre de la Santé de procéder à l’analyse des pommes de terre produites par cet opérateur économique. Peine perdue.

D’où viennent ces pommes de terre dites « toxiques » ?  Sont-elles cultivées avec les engrais « frelatés » ? Qui les a produites ? Et dans quelles conditions ?

Nos enquêtes se poursuivent !

Oumar Babi 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

110 COMMENTAIRES

  1. Vivement la HAC pour mettre de l’ordre ds nos medias ce n’est pas parceque le rideau est tomber qu’ils vs faut tirer sur tout ce qui bouge AH la crise du Nord tu ns manque tant !!!

  2. « Engrais frelatés : les pommes de terre qui tuent ! »
    Abrouti, c’est *********. Les autorités maliennes doivent te mettre à jamais au cachot. J’ignore d’où tu viens, mais je sur que t’es pas malien wadadada (Original). Alors cherche-toi un refuge hors de notre pays.

  3. Je ne sais pas ce que les maliens ont fait pour mériter des illettrés pareils dans sa presse. En tant que chef de famille, tu dois avoir honte de mentir au moins. On dit que le mariage change l’homme, si t’es marié déjà ta femme doit avoir peur car tu seras même prêt à vendre sa tête et celles de tes enfants pour l’argent. Ça je n’en doute pas une seule seconde.

  4. Ne mettez pas le feu aux poudres s’il vous plait, les gens avaient tendance à oublier ce oublier ce problème, donc ne remuer pas le couteau dans la plaie !!!

  5. Heureusement que se sont les familles imaginaires du journaliste qui sont tombées malade. Nous mangeons tous les jours que Dieu fait les pommes de terre frelatées et jusque là nous n’avons pas eu quoi que ce soit. Je dis bien quoi que ce soit. Il me semble que cette histoire de pure invention ne tient pas débout. Si tu nous disais plutôt la vérité.

  6. « Domicilié à Bacodjicoroni-Golf, Mr Bamani aurait, selon notre confrère, contacté le journal pour témoigner du calvaire de sa famille. Tout a débuté, selon lui, par l’achat de deux sacs de pomme de terre par sa femme pour la consommation de la famille. Mais coup de théâtre : avant même qu’elle ne passe à la casserole, constate l’ophtalmologiste, le contenu du premier sac était déjà pourri. Pour ne pas perdre le second sac, son épouse aurait décidé d’en utiliser une partie pour le dîner. Mal lui en pris ». 😥 😥 😥 😥 😥 😥 😥

    Prrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr
    Mensonge, des individus comme toi sont conduit direct dans l’enfer sans être questionné.

    Allah ki sara !!! 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿

  7. Nous n’avons que faire de ce que vous nous racontez, gardez vos sottises pour vous même et ne nous emmerder pas avec ces imbécilités indésirables !!!

  8. engrais frelatés, pommes de terre frelatées. Walay je suis sur que c’est la première fois que ce Oumat Babi entend et emploie le mot frelaté. Il n’est pas au courant que lui aussi est frelaté avant d’arriver aux pommes de terre ? Kiakiakiakia; houhouhou, hihihihihihihi, hahahahahaha, waaaaayiiiiiii, j’ai mal au ventre.

  9. Attendez Monsieur le journaliste, on n’est pas des dupes. T’as fait un long parcours, mais ce scénario est le reflet de ces auteurs. C’est-à-dire les opposants insensés et malsains que la vie nous a malheureusement offerts. Quand à toi, le sens de patriotisme est juste une façade. Autant de le vendre pour l’argent.

  10. Cette histoire n’a rien à avoir avec ce que vous dites salle con de journaliste de merde, tu ferais mieux de se taire, que de nous faire part de ces conneries !!!

  11. Mouffffffffffffffff
    L’opposition malienne est sans dignité, pour eux les intérêts propres comptent plus que la stabilité de ce pays meurtrie. Ces engrais ne sont pas d’abord utilisés, de plus le gouvernement malien a ouvert une commission d’enquête sur ladite affaire. Pourquoi ne pas attendre les résultats et laissez le gouvernent faire son travail.

  12. Walaye Oumar, on doit t’enfermé pour tout le restant de ta vie. Tous ces personnages cités dans cet article sont fictifs. Encore un coup de l’opposition, cela ne m’étonne pas. Tièbilé Dramé jure de nuire le régime en place, pour ce fait il est prêt à tout. Je suis navré, cet aigris social est plus.

  13. hohohooooo s’il te plais Les gens ne sont pas là pour le plaisir de s’amusé. Il faut parler de quelque chose qui est plus intéressant.

  14. Des journalistes corrompus pour des miettes par l’opposition. Ils œuvrent pour perturbation de l’ordre public en faisant circuler des rumeurs au sein de la population. Dans le seul cadre de porter atteinte au régime en place.

  15. Mr le journaliste Tu es busard, 😳 😳 😳 😳 😳 😳
    🙁 🙁 🙁 🙁 🙁 Si tu n’es pas fou tu dois être con, 😆 😆 😆 😆
    De quoi est-ce que tu nous parles ici ?
    🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄

  16. Arrêtez de faire circuler des rumeurs, les maliens ont déjà compris votre petit jeu, alors faites preuves de responsabilités et de professionnalismes.

  17. Mais où va le Mali avec des journalistes sataniques et en plus corrompus. Les opposants profitent toujours de la situation pour déféquer. Malheur à celui qui ballonne sa nation.

  18. O. Babi Tu es trop bête pour inventé une histoire aussi délirent. Tu dois retourner sur les bancs pour mieux apprendre.

  19. Après la rumeur de l’éventuelle mort d’IBK, voilà qu’ils nous sortent encore cette histoire. Les maliens ont marres de tous cela, nous avons plus à faire que d’écouter vos sottises.

  20. Mr. Le journaliste, juste une question s’il te plaît,
    Quel est la connerie prochaine que tu te dois de raconté ?
    Car celui-ci n’est d’aucun sens…. 😆 😆 😆 😆 😆

  21. Tidian Traore, ta as raison, je reviens du marché de Bamako tout est en ordre. L’histoire des engrais frelatés n’est que pure invention des malveillants dans le seul but de porter atteinte au régime d’IBK.

  22. Oumar Babi tu es un comédien tu n’es pas journaliste, :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:
    D’où viennent ses analyses ?
    😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

  23. Mr Oumar, qui vous a payé pour monter cette histoire ? La personne vous a payé à combien. ? Quelles sont vos preuves ? ❓ ❓ ❓
    Dans cette histoire, vous n’êtes pas blanchi. Car les autorités sont sur place et une commission d’enquête est chargée de la question des engrais hors norme. Vous étiez dans l’obligation de déclarer cet opérateur économique. Vous avez commis une infraction d’omission. Elle est assimilable à un crime. Parce que c’est la santé de tout le Mali qui est en danger. :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: 😈 😈 😈

  24. C’est un imbécile ce journaliste, à quoi cela sert ? Vous faites circuler des rumeurs en votre faveur et l’intérêt de la population vous importe peu. Vous êtes des apatrides, des journalistes affamés.

  25. Nous ne sommes pas bêtes, nous savons ce qui se cache derrière cet article. Ce n’est parce que le Président IBK ne réagi pas aux provocations de la presse que tu te permets de diffamer de la sorte.

  26. Les paysans ont, à travers une interview accordée à Bakary Togola, affirmé que l’histoire des engrais frelatés est un complot de certaines personnes jalouses du régime. Ils pensent que le Mali est un pays à économie de marché. L’agriculture domine dans notre économie. Si ça va dans ce domaine, ça va au Mali. Et si ça va au Mali, le bilan du président est bon. Et cela ne plait pas aux opposants. Raison pour laquelle je doute fort que si ce journaliste n’a pas été payé par ces opposants pour venir raconter ces fariboles sur ce forum. 😛 😛 😛 😀 😀 😀

  27. Je viens de Ségou. Si un quelconque opérateur économique de ma région avait utilisé les engrais frelatés, je l’aurai appris bien avant ce journaliste. Et j’ai une famille à Bamako. Si c’était vrai qu’une famille Bamakoise toute entière a été affectée, cette nouvelle allait apparaitre dans les chaînes : ORTM et les radios privées du district. 😆 😆 😳 😳 😳 🙄 🙄

  28. C’est faux et archi-faux, je suis TIDIAN TRAORE vendeur de pomme de terre au marché de Bamako. Cette information est fausse notre marchandise sont de très bonne qualité et n’avons eu aucun plaignant à propos de cela. La tendance ici au marché est comme d’habitude.

  29. C’est la première que j’entends que la pomme de terre est cultivée dans la région de Ségou. Sinon, à ce que je sache, c’est la région de Sikasso qui cultive les pommes de terre. 😀 😀 😀 😆 😆 :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

  30. L’histoire des engrais frelaté n’a pas encore dévoilé tous les secrets. Le Ministre de développement rural, Bocary Treta, a déclaré qu’il n’y a pas d’engrais hors norme au Mali. Finalement on est perdu dans cette affaire. Est-ce que la question des engrais frelatés n’est une conspiration pour déstabiliser ou décrédibiliser le régime d’Ibrahim Boubacar Keïta. 💡 💡 💡 😆 😆 😆

  31. Rien de cela n’est vrai, ce genre de rumeur est incitateur à la haine. Le peuple malien n’as pas besoin de cela, monsieur dite nous des informations véridiques.

  32. Mr le rédacteur, ce qui m’étonne dans cette affaire c’est que les engrais frelatés sont de la campagne agricole 205-2016. Alors, comment se fait-il que ces engrais soient utilisés par l’opérateur économique incriminé sans chttp://d2q55mevlpufwx.cloudfront.net/wp-includes/images/smilies/icon_razz.gifette campagne ? 😀 😀 😀 😛 😛

  33. Les gens surtout les maliens en ont marre de vos manèges. On voit clairement tes intentions à travers tes écrits le petit journaleux. Ne nous coupes pas l’appétit. J’ai envie de manger les pommes de terre frelatés que tu dénonces.

  34. Si cette information est vraie, le journaliste et l’opérateur économique incriminé, et tous leurs complices doivent répondre à cet acte. Il est du devoir des citoyens, qui auraient découvrir un danger, d’avertir soit la police, la justice, les services secrets, soit les services sanitaires. 😀 😀 😀 😆 😆

  35. Ce type d’information sans preuve indiscutable à l’appui est un crime grave. Soit le journaliste présente la preuve de cette information ou qu’il paye pour la divulgation des informations sans preuves concrète. Au cas contraire, il doit répondre de ses actes.

  36. Mr l’éditeur, j’allai croire à ce que vous dites si seulement vous aviez mentionnez le nom de l’opérateur économique en question dans votre article. Car vous dites avoir tenté de le joindre sans succès. Donc, si vous étiez sur de votre information, pourquoi ne l’avez-vous pas déclaré à la justice ? 🙄 🙄 🙄 😈 😈

  37. Après les conclusions de la commission d’enquête. S’il s’avère vrai que les engrais dits frelatés existent réellement, le gouvernement prendra toutes les mesures nécessaires pour que ces engrais ne soient pas vendus et/ou utilisés par les opérateurs économiques. La commission n’a pas encore présenté ses conclusions. Donc cette histoire est fausse et vous n’avez aucune preuve convaincante. 😆 😆 😆 :mrgreen: :mrgreen:

  38. Il n’y a que des journalistes de mauvaises intentions qui peuvent se donner à ce genre d’acte. User des mensonges pour arriver à ses fins est très grave. La stabilisation du pays leur importe peu. Ce sont des macaques.

  39. Me voilà un journaliste connard. Une enquête est en cours. Jamais, aucun producteurs de pommes de terre n’utilisera les ces engrais de mauvaise qualité s’il y en aura. Ce journaliste est un esprit malintentionné. 😆 😆 😆 :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

  40. Le travail, oui!
    Le courage, oui!
    L’amour, oui!
    L’altruisme, oui!
    Le partage, oui!
    La sympathie, oui!
    L’entente, oui!
    La générosité, oui!
    La tolérance, oui!
    Le pardon, oui!
    La confiance, oui!
    Sont des vertus qui contribuent sans faille au développement et à l’épanouissement d’un pays.
    Évitons toute attitude ou parole qui constituent une atteinte à la sécurité et même à la stabilité de votre propre pays.
    Le ciel est avec nous!!!!!!

  41. Encore des balivernes, un journaliste qui cherche à perturber l’ordre public. Votre propos non fondés sont très dangereux pour la stabilisation du pays. Pensé s’y. 😳 😳 😳 😳

  42. Il a également eu l’audace de créer des personnes fictives pour couronner son mensonge. Il fallait attendre un peu avant d’écrire tes fausses vérités. C’est seulement ainsi qu’on aurait cru à ton histoire bidon. Une famille entière qui tombe malade ! Mdr 😆 😆 😆 Que tu y vas fort.

  43. ……………………………………………………………………………….
    Abruti fini, tu n’as donc pas honte, de vendre ta dignité pour des miettes et écrire des idioties pareils ? Qui va croire à cette histoire montée de toute pièce ? à moins d’être un con comme toi.

  44. Mais de quoi est ce qui est en train de devenir la presse malienne?
    Est-ce qu’un journaliste doit se permettre d’écrire un article aussi bidon que celui-ci?
    Oumar Babi tu es nul ….

  45. Cher journalistes incompétent, montre-moi la preuve qui prouve que ces pommes de terre sont impropres. Et qui t’as dit d’ailleurs que ces engrais hors normes ont été utilisés ?

  46. Pour tout dire Mr le journaliste, vous manquez d’idée pour soutenir votre article qui n’est rien d’autres qu’une affirmation gratuite.
    Tu me fais pitié !!!!!!!

  47. L’opposition a perdu ses armes de guerre e t ils nous envoient des journalistes toxiques. L’Etat met déjà tout en œuvre pour éclaircir la situation. TIEBILE a pris cette occasion comme étant celle de son élection à la présidence parce qu’il croyait que la population serait de sont côté. Bande d’imbéciles, vous apportez des injures aux maliens cette façon

  48. « Suite à l’usage de l’engrais frelaté, toute la production de pomme de terre d’un opérateur économique de la place est vouée à la poubelle. Car, elle est impropre à la consommation », confiait, dès la semaine dernière, un homme politique à un de nos collaborateurs ».
    Hahahahahahahahaaahahahahaha
    Qui est cet homme politique ? Pourquoi tu ne divulgue pas son nom ? Ton article est le pire de diffamation qu’un détracteur peut publier.

  49. Certains journalistes ont oublié l’éthique et la déontologie journalistique. Ils s’adonnent aux critiques et oublient l’essentiel.

  50. Quelle somme minable on t’a donné pour que tu nous montres un torchon de ce genre. J’ai envie de me moucher dessus. Honte à toi waly. On ne doit même pas t’appeler journaliste car tu ne mérites pas ce nom.

  51. Mr le journaliste, est ce que vous avez une idée de là où ton chiennerie d’article peut nous amener ? Je vous en prie arrêté de semer la terreur dans la tête de gens.

  52. Mr le journaliste de quel engrais frelaté tu es en train de parler ?
    J’espère que ce n’est pas celui de l’affaire Tréta ?
    Même en côte d’Ivoire d’où la terre est plus riche qu’au Mali, on ne peut pas récolté de la pomme de terre en quelque jour. Soit sérieux au moins bouffon.

  53. Je suis dans le grand regret de constater que ce beau métier et noble qu’est le journalisme, est en train de perdre son sens à cause de certains qui écrivent juste pour des billets d’argents. Les informations sont traitées de travers. Rien que des critiques insolentes, pas d’informations véridiques. C’est bien regrettable…

  54. Franchement je vous en prie Mr le journaliste, cet article ne vous ressemble pas et n’a pas de sens aussi. Humblement je pense que tu dois retirer cet article sur le net.

  55. Qu’IBK ne se laisse pas distraire par des plaisantins, ils sont des marionnettes des candidats malheureux, qui font tous pour le décrédibiliser. La population consciente à confiance en lui et le soutient.

  56. Dernièrement, nous assistons à des campagnes d’acharnement sur IBK, venant de certains opposants aigris et ennemis de la paix, ils peuvent être donc derrière cet article.

  57. Menteur là ! Il n’a même pas honte de mentir. Dis qu’on te paie pour nous sortir des bobards de ce genre. Depuis les pommes de terre ont tué ici ? Si tu n’as pas de sujet à écrire dis le nous afin que nous t’en procurons. C’est mieux que de mentir.

  58. «Il faut que nous soyons sérieux. La question des intrants frelatés m’importe énormément. Je ne tolérerai aucune espèce de faiblesse dans ce domaine-là, que des gens puissent s’amuser à fournir à nos paysans des engrais frelatés. Non ! Il s’agit d’une question de santé publique, de morale et l’éthique avec laquelle je serai intraitable. Donc, tous ceux qui se cachent dans ce secteur-là et pensent pouvoir se jouer de nous, se jouent d’eux-mêmes. Ils se trompent parce que nous les démasquerons et ils auront le sort qu’ils méritent»
    Tels ont été les propos de notre Président IBK, ne nous précipitons à tirer des conclusions, n’incitons pas à la haine, attendons plutôt la suite des propos du président pour réagir. Des critiques nuisibles ne serviront à rien si ce n’est qu’empirer la situation. Soyons patient et attendons de voir la suite. Laissons la justice faire son travail. Cher journaliste, vous n’êtes pas la justice.

  59. BABY, tu régresses de jour en jour. Comment tu peux publier des articles bidon ?
    Où qu’est-ce que vous voulez enfin pour notre pays ?

  60. Mensonges, calomnies, haines, et dégoûts 😈 😈 😈 😈
    Voila tout ce qui peut être cet article. 👿 👿 👿
    Il serait mieux pour la population de savoir qu’un groupe d’individu se prépare pour compromettre la paix et la stabilité de notre pays en cette période de sortie de crise. 👿 👿 👿
    Nous devons tout faire pour ne pas se laisser faire. 😳 😳 😳
    Ensemble ou la patrie, NOUS VAINCRONS. ❗ ❗ ❗ ❗ ❗ ❗

  61. Bon à la rue!!! On en a marre de toujours entendre chaque jour ❗ engrais frelaté ❗ foutez nous la paix finalement. Kaya pairain né

  62. Que les opposants qui s’acharnent sur IBK à travers des articles pareils, sachent qu’ils ont lamentablement échoué face à lui. Il a été élu à 77 pour cent par la population. Ce qui prouve qu’il est aimé des maliens.

  63. Les chiens aboient mais la caravane passe. Les aigris feront toujours du bruit mais le digne fils du Mali avancera. Sa gouvernance est sans reproche, il est en train de régler, point par point, les dégâts du régime précédent. Allez-vous faire foutre avec votre article bidon.

  64. Journaliste ? Non!
    De grace apprenez à respecter les Maliens, un petit tour Mr BABI chez le plus petit technicien d’agriculture t’aurait eviter d’ecrire des « conneries »!
    😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆
    je suis tout a fait d’accord avec toi, car il ne possède pas de preuve palpable, c’est dommage quand un journal malien continu avec ses genres de rédaction.

  65. Les partisans du régime précédent, les opposants mal intentionnés et opportunistes et les ennemis de la paix au Mali sont ceux qui sont derrière tous ces articles.

  66. Ceux qui cherchent à nuire à la bonne gouvernance d’IBK sont les ennemis de la paix et du pays. Car en essayant de freiner le travail du président, c’est le pays qu’on met en retard.

  67. Qu’est ce qui prouve vos propos cher journaliste ? Votre article n’est pas d’actualité, vous manquez de professionnalisme. Vous êtes juste un con et un incrédible.

  68. Je déteste des journalistes comme celui qui a publié. Les journalistes ne publient plus que des infos qui révoltent la population.Alors que quand la population se révolte encore cela fera beaucoup de mal plus mal que la rébellion ou la crise que nous venions de traverser.

  69. Cet article n’est rien d’autre que l’œuvre d’un journaliste alimentaire payé par un opposant aigri. Il ne dit rien de concret.

  70. Moi je pense plutôt que c’est ces opposants aigris, à leur tête Tiébilé Dramé, qui sont, depuis un certains acharnés sur le pouvoir en place, qui sont derrière cet article. Car rappelons-nous, bien que des éclaircissements fut donné à la plénière sur l’affaire d’engrais, il a quand même organisé une conférence, et tout cela pour envenimer d’avantage la situation.

  71. Ce journaliste est un cochon puant, un crève-la faim qui a pris des billets avec certains aigris et ennemis de la paix, pour écrire des sottises pareils.

  72. je suis d’accord avec la liberté d’expression mais le gouvernement doit prendre des mesures adéquates pour des journalistes qui disent des choses sans preuve. comme le cas de celui-ci.

  73. si vous voyez que nous sommes là jusqu’a ce point c’est de la mauvaise foi de TIEBILE DRAME. qu’il nous laisse en paix, et IBK c’est ce qu’il doit faire.

  74. Cet article est vraiment nul et bourré de mensonge. 😈 😈 😈 😈 😈 😈 😈 😈 😈

  75. tièèè foutez nous la paix avec cette histoire d’engrais. Treta doit quitter le gouvernement et c’est tout!!!!
    batârt

  76. Ici la question qui doit se posée est de savoir si réellement l’histoire de trois milliards FCFA qui à bloquer par le par le ministre du développement rural dans la campagne agricole 2010-2011 sont en rapport avec celui de 2015 ?
    La réponse à cette question va nous permettre de savoir la réalité concrète concernant l’histoire de l’engrais frelaté.
    L’affaire de l’engrais est plus politique que technique.

  77. NE CONNAISSEZ VOUS PAS VOS DROITS ET DEVOIRS CIVIQUES? Si vous êtes sûr de ce que vous dites, allez informer les forces de l’ordre, déplacez vous à la direction de l’environnement ou à la direction de l’agriculture.
    VOUS ÊTES TOUT SIMPLEMENT NUL A CHIER!!!!

  78. Oumar Babi, j’avoue que je n’avais jamais lu un article aussi nul de toute ma vie. L’article ne parle qu’au conditionnel, donc rien de concret, rien de sure, des affirmations sans preuves et non fondé. 👿 👿 👿 👿 👿 👿

    Cet article est un montage. Si je ne me trompe pas, à l’école du journaliste, on enseigne qu’on utilise le conditionnel pour affirmer ce dont on n’est pas sure. Pour qu’on accorde plus de crédibilité mon cher, apporte nous des preuves. Il est bien trop facile d’assembler des mensonges pour en faire un soit disant. 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿

    Nous savons tous, que c’est des mains noires qui sont entrain de tout manigancer pour nuire à la bonne gouvernance d’IBK. Cet article vise juste à porter atteinte au Président et à son gouvernement. Sinon je crois bien qu’une commission a été bien mise en place pour faire toute la lumière sur cette affaire. Que cherchez-vous alors avec cet article, si ce n’ai qu’inciter à la haine ❓ ❓ ❓ ❓ ❓ ❓ ❓ ❓ 👿 👿 👿 👿 👿 👿

    Ces espèces de journalistes sont ceux qui veulent plonger notre pays dans le conflit et la mésentente. Ils sont des apatrides et les ennemis de la paix au Mali. 👿 👿 👿 👿 👿

  79. On se rende compte que le Mali web est remplit des articles inutiles comme celui de OUMAR BABI.
    HOOOOOOOOOOOOOOOOOO, monsieur OUMAR, je suis vraiment surpris que vous osiez publier un tel article.
    Un homme se distingue par sa parole donnée, alors tous vos reproches doivent être fondés sur la réalité.

  80. héeee sacrilège!!! hum Mr Baby tu mens comme tu respires comment tu peux dire des conneries pareil? STP tu peux mieux faire que cela. idiot!

  81. Journaliste ? Non!
    De grace apprenez à respecter les Maliens, un petit tour Mr BABI chez le plus petit technicien d’agriculture t’aurait eviter d’ecrire des “conneries”!
    ce que la presse appelle “engrais frelaté” ne sont autres choses que des engrais sous-dosés par rapport à nos normes (pas surdosés): du vol, enrichissement illicite, corruption, baisse de production voilà les effets Mais la qualité des produits agricoles n’est pas entamée BABI.
    Ne Créer pas de Panique en cherchant aussi à ternir l’image de certains operateurs du domaine “pomme-de-terre”.
    Tes MAFIEUX à Chercher Urgemment sont : Tous ceux qui gravitent autour du marcher des Engrais ( Ministere Agri, CMDT, Bakary Togola, Fournisseurs…), l’absence de la dose indiquée pour l’engrais est forcement compensé en Argent par le Fournisseur!!!!!.

  82. Cela montre la faiblesse de la presse Malienne, et la honte de la presse écrite du Mali.
    Ha, Ha, Ha , la presse Malienne est au bord de la faillite tant sur le plan National que sur le plan international.
    Pauvre OUMAR BABI, je suis vraiment désolé de votre part.

  83. Je prie Dieu pour qu’il nous protège contre nous-mêmes car l’être humain dans la plus part des cas fait, pas ce qui est bon pour lui,mais; ce qui est mauvais tant pour son présent que pour son futur.

  84. C’est vrai que le Mali dispose de la liberté de la presse. C’est vrai qu’il y a le libre opinion, le libre exprime au Mali. Mais par pitié, ne venez pas nous raconter des bizarreries, des choses qui n’ont aucun lien avec la réalité. Si une famille entière était intoxiquée par “vos pommes de terre toxiques”, tout Bamako serait au courant rien que de bouche à oreille. Le président IBK a demandé l’ouverture d’une enquête qui tirera au clair cette affaire de frelaté. On n’a pas besoin que vous nous racontiez vos malheurs

  85. La pensée des journalistes doivent être différents a ceux des autres, alors mieux vaut dises la vérité que de vous plonger dans le vide.
    TRETA est le seul responsable de cela.

  86. Les sites d’informations tel que Mali web, Mali jet, Facebook, ne sont pas faites pour dires des bêtises, l’information que vous dites doit être concrète, et comportant des preuves.
    Pauvre journaliste, on savait réellement que vous étés corrompus et manipulé par des gens qui détient toujours des armes pour combattre le gouvernement en place, quel ignorance !!!.

  87. Les maliens continuent à lire des journaux publiés par des journalistes bidons, mal formés et sous informés.
    De toutes les façons, je ne crois en rien de tout ce qu’ils racontent dans cette vie.

  88. OUMAR BABI, vous avez intérêt à dire souvent la vérité car la plus part des populations se basent sur des informations des journalistes, alors évité d’embrouiller les gens.

  89. Vous ne faites que de la comédie monsieur le journaliste car les étrangers ont leurs propres informations.
    Vous n’êtes sur de vous-même.

  90. Il est très facile d’établir la véracité de cette affaire. Certes, les mesures rigoureuses seront prises pour bannir toutes les insanités qui circulent dans notre marché.

  91. Arrête dire des choses inutiles car vos articles n’a aucune importance en ce moment pareille, monsieur OUMAR, la presse joue un très grand rôle dans notre société, ce sont eux qui sont à la base de toutes les informations concernant le Mali.
    Alors, vous devriez chercher a sensibilisé la population concernant la situation du pays.

  92. Monsieur OUMAR BABI, écoute moi bien, on est dans un pays de droit, et de fraternité, vous savez que le mensonge est sanctionné par l’Article 35 code de procédure pénale d’une peine de 3 à 6 mois d’emprisonnement ferme. C’est la règle jurisprudentielle. Alors de crime que vous êtes en train de faire.

  93. NOSTRA 😆 😆 😆 évidemment il ne dit rien de concret car tout est au conditionnel ( qui aurait utilisé…, ces pommes de terre auraient fait… Mr Bamani aurait… son épouse aurait décidé … ces engrais « pourris » auraient été livrés aux paysans… certaines auraient même témoigné dans la presse… Lawal International aurait.
    en fait Mr le journaliste c’est nul 😆 😆 😆 😆

  94. On reconnait la capacité d’un journaliste à travers ses articles et ces idées qu’il évoque.
    Vous ne dites que des mensonges, alors arrête de dire des bêtises sur l’autorité du pays.
    Les vrais ennemis du pays sont ceux qui critiquent le président et son gouvernement.
    On sait réellement que vous êtes en complicité avec certain opposant comme TIEBLE DRAME qui cherche à rendre la situation beaucoup plus difficile.

  95. Monsieur OUMAR BABI, la liberté d’expression ne signifie pas de dire des choses qui sont loin de la réalité.
    Le rôle d’un journaliste est de sensibilisé la population concernant des informations claires et nettes du pays, alors arrête de dire des n’importes quoi.
    Tous ceux que vous faites comme reproche sont inutiles, car le président et son gouvernement sont là pour la satisfaction de l’intérêt général de la Nation.
    On a assez attendre de l’affaire frelaté.

  96. Aucune déclaration ou plainte n’a été déposée à ce sujet. Mais sachez que les fausses déclarations peuvent s’avérer sévèrement punissable.

  97. VOILA des journalistes qui doivent être mis AU DEHORS pour DONNER la chance aux nouveaux apprentis en communication.
    Vous ferez mieux de retourner à l’école de journalisme refaire vos cours et savoir quels sont les sujets sur lesquels on ne doit pas mentir, CONNARD!!! CHAROGNARD!!!

  98. CON DE JOURNALISTE
    MANGEUR DE PORC DE JOURNALISTE
    FRELATE DE JOURNALISTE

    Toi même tu n’es pas sûr de ce tu dis, je ne sais pas par quelle voie tu pourras CONVAINCRE QUELQU’UN.

    Les MALIENS vont mangé de la POMME DE TERRE en cette FETE que tu le veuilles ou non. TAMPI pour toi si tu ne peux pas t’en acheter. Prrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr

  99. Je suis désolé quand je vois certains journalistes maliens rédiger encore des articles bidons, on dirait des enfants de CM2.

  100. Le journaliste a t’il la preuve concrete que l’operateur a utilise cet engrais “hors norme” ?

    Aussi ce Mr. Sanoussi doit vraiment avoir une extra grande famille pour acheter du coup DEUX sacs de pomme de Terre en meme temps.

  101. Il ne faut pas nous mentir toi aussi, un engrais qui n’a même pas été exploité, comment peut-il faire des victimes consommateurs? Les pommes de terre, c’est après l’hivernage!!! Ceux qui sont sur le marché sont pour l’année dernière. Sauf si ces engrais frelatés étaient utilisés en 2014. Tel n’est pas le cas, puisse que ces engrais ont pénétré le Mali en 2015. Peut-être que tu es frelaté à force de t’accrocher à cette affaire sinon les maliens vont bien. Alhamdoulillah!!!

  102. Pour créer uniquement la panique à l’approche de la fête, un journaliste de la rue nous empeste l’information avec des propos basés sur rien du tout. 😛 😛 😛 😛 😛 😛 😛
    Tais-toi, grenouille!!! :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:
    Parait-il que tu es un putain d’emmerdeur de journaliste
    On aurait appris que ce journaliste est un menteur national, jalonné par les dénonciateurs frelatés.

    TU NOUS RACONTE DES BOBARDS!!!

  103. L’inconscience et l’absence d’éthique de nos faux-journaleux n’a pas de limites! 👿 👿

    Ici, juste pour “faire du tirage”, l’imbécile lance une info susceptible de générer une véritable panique parmi les populations au quotidien, alors que son “info” 🙄 ne repose manifestement SUR RIEN! 👿
    “Le marché bamakois SERAIT inondé de pommes de terre impropres à la consommation. Produites, DIT-ON, par un opérateur économique de la place, qui AURAIT utilisé l’engrais dit frelaté, ces pommes de terre AURAIENT fait de nombreuses victimes, souvent une famille entière” etc etc… 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄

    Comment ose-t-on lancer de telles psychoses en les “basant” sur du conditionnel ou sur des “dit-on”? 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄

    Il serait temps que nos médias soient une bonne fois pour toutes NETTOYES de tous ces amateurs mythomanes sans éthique, sans rigueur, et sans conscience!

    Ou bien il existe des cas AVERES et CONSTATES de troubles liés aux engrais, et là, il LES CITE, ou bien “il paraîtrait que…” ou “il aurait appris que…”, et là, IL LA FERME! 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿

  104. C’est ce que je redoutais dès le début de cette affaire d’engrais frelatés . Je disais qu’aucun malien ne serait à l’abri d’une intoxication alimentaire si les mesures draconiennes ne sont pas prises pour retirer totalement et définitivement du marché les mauvais engrais incriminés . Le Mali doit aussi porter plainte contre les fournisseurs de ces mauvais engrais .
    Le ministre de l’agriculture en essayant de minimiser le problème qui est très grave et en essayant aussi de se défausser sur les fournisseurs , montre à suffisance son irresponsabilité et sa naïveté . Je ne comprends pas qu’un pays comme le Mali dont l’économie est basée essentiellement sur l’agriculture et l’élevage puisse minimiser ou prendre à la légère un problème d’une telle gravité . Un mauvais engrais n’est autre chose qu’un déchet toxique .
    Le Mali peut et doit produire ses propres engrais au lieu de les importer à plusieurs dizaines de milliards . Des milliards gaspillés qui peuvent servir d’investissement pour produire des engrais de très bonnes qualités au Mali . Pourquoi vouloir tout importer même ceux qui peuvent être produits sur place au pays ? . Les problèmes qui minent le pays sont dus pour la plupart à l’incompétence de nos hommes politique mais aussi à leur manque de vision et de volonté politique . Il ne faut pas oublier aussi la soif inaltérable de nos hommes politiques pour l’argent . Une soif inaltérable qui peut conduire à toute sorte de fautes , de débordements et de malhonnêteté intellectuelle .

Comments are closed.