Etat d’Urgence, célébration de Maouloud et réactions, Haidara ne prendrait–il pas trop de libertés avec la République ?

87
Chérif Ousmane Madane Haïdara
Cherif Madani haidara

“Si les autorités ne font pas attention, les musulmans prendront le pouvoir. Nous ferons en sorte que nul ne devienne président de la République, s’il n’est un de nos Imams ! Je jure au nom d’Allah que nous le feront si les autorités ne font pas attention! Pour qu’on n’en arrive pas là, respectons-nous mutuellement!”.

Il n’en fallait pas plus, pour soulever la colère des millions de maliens républicains et démocrates, respectueux du statut et rang de tous les dirigeants et leaders d’associations religieuses, notamment, le HCI, Ansardine International ou Ikmaldine Islam de Faroukou.

Le Mali aux grés des vagues peut fortement tanguer, mais pas au point de se laisser diriger par un Imam pour qu’il ne chavire dans les eaux troubles de la désespérance. Nous aimons nos leaders religieux, mais ce que nous entendons ces temps – ci, nous font sortir nos cœurs de nos poitrines. A moins que l’on n’interprète malveillamment encore les propos, les vrais propos du leader d’Ansardine International.

Le Mali, est laïc, et n’importe quel malien peut prétendre à la candidature à la présidence de la République, à moins qu’il ne soit en faux avec la morale républicaine. Les foules que l’association Ansardine International  draine dans un stade fut-il le 26 mars, à l’occasion des célébrations des fêtes de Maouloud, c’est tout simplement dû au fait, que les maliens adorent la religion de Mohamed Moustapha (PSL).

Ce n’est pas que, à la première occasion, qu’ils iront massivement aux urnes pour voter un Imam, ou un candidat soutenu par des Imams. Les maliens sont républicains avant d’être religieux, ils sont maliens et démocrates avant d’être des militants d’associations islamiques ou islamistes. Lorsque ce peuple s’est soulevé en janvier, février et mars 91 pour chasser le général président Moussa Traoré, ce n’était pas à l’appel d’islamistes ou de leaders religieux, c’était par soif de liberté et de démocratie.

Tout musulman convaincu et adorateur de la religion de Mohamed Moustapha (PSL), les maliens respectueux des valeurs de l’Islam et de tous les leaders d’associations ou prêcheurs de la foi, tiennent d’abord à la République, aux valeurs de la République, à la démocratie, ce sésame pour lequel, des maliens sont massivement tombés morts en mars 91, ne voteront jamais un Imam ou un candidat d’Imam.

Le leader de l’Association Ansardine International que nous aimons tout comme le président du HCI, le Cheick Mahmoud Dicko, Mamadou Doumbia, Mohamed Seydou Coulibaly Faroukou, Chouala Bayaya Haïdara, resteront dans nos cœurs tant qu’ils garderont le Coran et la prêche, mais qu’ils ne s’avisent jamais à croire qu’ils auront un quelconque quitus des maliens lorsqu’il viendra à l’un d’eux, l’idée de monter à Koulouba. Parce qu’il risquerait de trouver en face de lui, des maliens déterminés à défendre la République et ses valeurs.

A la sortie de la conférence de presse qu’il a animé après la célébration de Maouloud, beaucoup de propos à la limite de la sédition, sont prêtés au leader de l’Association musulmane dénommée An sardine Internationale et sont régulièrement rapportés à la fois dans la presse écrite et sur les réseaux sociaux. Des propos genres « “Si les autorités ne font pas attention, les musulmans prendront le pouvoir. Nous ferons en sorte que nul ne devienne président de la République s’il n’est un de nos imams ! Je jure au nom d’Allah que nous le ferons si les autorités ne font pas attention! Pour qu’on n’en arrive pas là, respectons-nous mutuellement!”. Ce genre de propos ne rassure pas quant à la séparation de la religion des affaires de la République, car, la République, est au-dessus de tout.

Sory de Motti

 

PARTAGER

87 COMMENTAIRES

  1. Ce n’est pas aujourd’hui, que les maliens ont commencés à fêter le Maouloud, ni hier. A mon humble avis, nos leaders religieux devraient éviter cette année les rassemblements enfin de ne pas mettre en danger la vie des maliens.

  2. Haidara dit du n’importe quoi les amis. un illétré au Mali ne connaissent rien à la matière Car il pense quand c’est comme ça on devient président. Arrêter de vous moquer du Mali

  3. vous pensez que l’heure est à la déstabilisation du pays ? Alors toi qui ne connais rien Faux marabout, laisse toi embobiner par ses pseudos intellectuels et quand tu te rendras compte c’est en ce temps que tu vas manger ton kk.

  4. Notre guide spirituel bien aimé doit comprendre que dans ce pays chacun à son champ d’expression.
    Au risque de vouloir créer des problèmes dan ce pays,il ferait mieux de se concentrer sur son rôle de religieux qui lui va à merveille car la politique,ce n’est pas son truc.

  5. C’est surement sur sa capacité de mobilisation que ce monsieur compte pour vouloir prétendre au fauteuil.
    Mais qu’il comprenne qu’un pays ne se gère pas comme un groupe d’ignorants et que le budget d’un État n’est pas celui d’une cérémonie.

  6. C’est lorsque monsieur Haïdara va prendre la décision de présenter comme candidat à la magistrature suprême qu’il comprendra que ce n’est pas ce que le peuple malien attendait de lui.
    Je pense à mon humble avis qu’il ferait mieux d’oublier cette idée sinon il risque de perdre la crédibilité dont il jouit auprès de la population malienne.

  7. Il est important que les chefs religieux maliens connaissent leurs places au sein de notre société.
    Ils doivent beaucoup plus se concentrer sur leur rôle d’éducation de la population plutôt que de chercher à s’ingérer dans les affaires politiques.

  8. Le Cheick Haïdara doit beaucoup faire attention à ce qu’il dit car un leader d’opinion ne doit pas parler n’importe comment.
    Il doit comprendre que tout ce qu’il prononce peut avoir d’une manière ou d’une autre des conséquences qu’il ne peut même pas imaginer.
    Alors,balle à terre…

  9. En toute sincérité,je pense que de telles sorties médiatiques ne sont pas du tout dignes d’un leader religieux respectables comme Haïdara.
    Ces genres de sorties ne pourront que jeter le discrédit sur ses réelles intentions.
    Moi je suis même tenté de dire que l’Imam dont il parle comme pouvant être président de ce pays c’est lui même.

  10. Je pense que notre guide spirituel bien aimé commence à montrer son vrai visage et et ses réelles intentions aux maliens.
    Il vient clairement de nous montrer qu’il a l’intention de devenir un jour président de ce pays.
    Mais je pense qu’il est encore temps pour lui de se ressaisir car il risque de se faire détester par les maliens.

  11. Ne dit-on pas qu’avant d’avancer un argument, il faut tourner sept fois la langue. C’est pour dire qu’il faut réfléchir avant de parler. En effet, le Cheikh n’a pas mesuré la gravité de ses propos comme quoi, ils sont capables de porter un imam au fauteuil présidentiel. Je pense que Haïdara a manqué de sagesse en le disant

  12. Pour ma part, je pense que Haïdara s’est rendu compte de sa bourde. C’est pour cela qu’il est allé rencontré le président pour des explications. C’est regrettable et honteux pour un guide qui est estimé de tomber aussi bas en proférant des propos qui ternissent son image.
    DOMMAGE !

  13. Moi, je trouve les propos de Cheikh comme une défiance à l’encontre de nos autorités. Il faut qu’il comprenne que la politique et la religion ne font pas parfois bon ménage au risque de perdre sa renommée et son estime. Et dire que l’état d’urgence a été décrété afin d’empêcher la célébration du Maouloud, je dis non. Cela a été adopté pour la sécurité des uns et des autres face à la menace terroriste.

  14. “Selon lui, l’état d’urgence a été décrété pour cette fin. « Rien ne nous arrêtera à célébrer le Maouloud au Mali. C’est notre conviction que la célébration du Maouloud contribue au développement du pays mais pas une menace pour notre cher Etat »”dixit le Cheikh.
    Je pense contrairement à ce que le Cheikh a dit que le décret de l’état d’urgence n’a pas été dans l’objet d’empêcher la célébration du Maouloud. Personne ne doute des retombées économiques de cette célébration. Par conséquent, je pense que Haïdara est allé trop loin dans ses propos. L’Etat a décrété l’état d’urgence parce que la menace terroriste est toujours grandissante surtout en de telle période. Donc, il était important que celui-ci prenne cette mesure afin d’assurer la sécurité des citoyens.

  15. Le leader de l’Association Ansardine International que nous aimons tout comme le président du HCI, le Cheick Mahmoud Dicko, Mamadou Doumbia, Mohamed Seydou Coulibaly Faroukou, Chouala Bayaya Haïdara, resteront dans nos cœurs tant qu’ils garderont le Coran et la prêche, mais qu’ils ne s’avisent jamais à croire qu’ils auront un quelconque quitus des maliens lorsqu’il viendra à l’un d’eux, l’idée de monter à Koulouba. Parce qu’il risquerait de trouver en face de lui, des maliens déterminés à défendre la République et ses valeurs. 😛 😛 😛 😛 😛 😛 😛 😛 😛 😛 😛 😛 😛 😛 😛 😛 😛 😛
    En effet, nous leur accordons la place qu’ils ont en tant que guide religieux mais qu’ils ne se fassent pas d’illusion. Je suis musulman mais cette attitude va à l’encontre des préceptes même de la religion car quand Dicko qualifie les attaques du Radisson comme une punition divine. Dieu n’a pas besoin de ses terroristes pour faire sa volonté.
    Dans un hadith cité par les imams Al Boukhari et Mouslim le Prophète nous exhorte : « Aucun d’entre vous ne peut viser son frère avec une arme car il ne sait si Satan ne le touchera pas et ne le fasse tomber dans le feu de l’enfer. »
    Ensuite, l’islam interdit le meurtre et affirme que : « Quiconque tuerait une personne non coupable d’un meurtre ou d’une corruption sur la terre, c’est comme s’il avait tué l’humanité entière. Et quiconque lui fait don de la vie, c’est comme s’il faisait don de la vie à l’humanité entière » (Coran, Sourate 5, Al Maïda, la table servie, verset 32 )
    En ce qui concerne la violence verbale, le Coran est formel : « Malheur à tout calomniateur diffamateur ! » ( Coran, Sourate 104, Al Houmazah, les calomniateurs verset 1 )
    L’islam interdit toute injustice sous toutes ses formes, ainsi que la violence. Lorsqu’un bédouin urina dans la mosquée du Prophète, celui-ci dit à ses Compagnons : « Ne le violentez pas car j’ai été envoyé pour faciliter les choses et non pour les rendre difficiles »
    Le Prophète Mouhammad dit aussi, concernant les non musulmans : « Celui qui tue un citoyen non musulman, ne sentira jamais l’odeur du paradis » (Hadith rapporté par An Nassaï )
    « Et ne discutez que de la meilleure façon avec les gens du Livre ( Juifs et Chrétiens ), sauf ceux d’ entre eux qui sont injustes. Et dites: “Nous croyons en ce qu’ on a fait descendre vers nous et descendre vers vous, tandis que notre Dieu et votre Dieu est le même, et c’ est à Lui que nous nous soumettons ». ( Coran, Sourate 29, Al Ankabout, l’araignée, verset 29)
    Concernant le comportement d’haïdara lisez ça: question

    Un musulman doit-il obéir aux lois de son pays de résidence lorsqu’il s’agit d’un pays non-musulman ? Un ami m’a dit que nous n’avions pas à obéir à ces lois, car aucun contrat explicite ne nous y oblige. Pouvez-vous m’éclairer sur ce point ?
    Réponse de Sheikh Faysal Mawlawî
    Avant toute chose, je souhaiterais corriger la formulation de la question : « Est-il permis aux Musulmans résidant en Occident d’obéir à des lois qui vont à l’encontre de l’Islam ? Les Musulmans sont tenus de respecter les lois islamiques. Cependant, leur séjour en Occident, ainsi que leur soumission aux lois occidentales, leur permettent-ils de désobéir aux principes de la Sharî`ah ? »

    En réalité, il existe deux types de lois positives (lois créées par les hommes) :

    Premièrement, il existe des codes et des pratiques d’ordre personnel auxquels chacun est libre d’obéir ou non. Mais, dans ce domaine, il n’est en aucun cas permis aux Musulmans de faire quoi que ce soit qui contredise les préceptes et les lois islamiques (par exemple, l’interdiction de consommer de l’alcool ou du porc, de commettre la fornication, de pratiquer l’usure — les prêts à intérêt —). De tels actes, bien qu’ils soient permis par les lois occidentales, restent absolument interdits aux Musulmans.

    Deuxièmement, certaines lois visent à réglementer la vie et les relations au sein de la société. Ces lois concernent par exemple les transactions entre les Musulmans et les autres membres de la société. Elles peuvent aussi régir les relations entre dirigeants et dirigés, etc. À cet égard, un Musulman est tenu de respecter les lois en vigueur dans son pays de résidence. 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄

  16. ” Par contre c’est l’Etat qui ne nous a pas respecté car nous avons l’impression que l’Etat est dans la logique de nous asphyxier afin qu’on abandonne la célébration de notre fête.” a dit le guide.
    Tel n’a jamais été l’intention de nos autorités car avant l’arrivée au pouvoir du président IBK le maouloud a toujours été célébré et continuera d’être célébré. Si l’Etat a adopté cette mesure sécuritaire, c’est dans l’intérêt de tous. Que le guide en qui je de l’estime voit en cela une entrave à cette célébration me fait de la peine car avant tout la sécurité de la population reste une priorité pour l’Etat.

  17. “c’est quand un Président sent son déclin approché qu’il lui vient à l’idée de s’opposer au Maouloud” a dit Haïdara.
    Je pense que le déclin du président dépendra du peuple Malien lors des prochaines échéances présidentielles. En ce qui concerne l’état d’urgence, il a été décrété par mesure de sécurité et non d’empêcher la célébration d’une quelconque fête.

  18. A mon humble avis, je pense que l’état d’urgence n’a pas été décrété pour empêcher la festivité d’aucune fête, mais pour des mesures de sécurité. C’est en substance, des mesures pour prévenir d’éventuelles attaques terroristes dans cette période de fin d’année qu’elles ont été adoptées sans oublier que la menace terroriste plane sur notre pays et la sous région. Le civisme passe aussi par le respect de l’état d’urgence.

  19. Pour ma part, je pense que le religieux doit être à cheval entre les politiques et la population. En effet, les religieux devraient jouer le rôle d’observateur, de conseiller et de régulateur au cas d’une éventuelle dérive autoritaire. Je trouve la sortie du guide trop défiante au vue des propos avancés. Cela risque de le discréditer vis à vis de la population.

  20. A mon avis, je pense que si l’Etat a décrété un état d’urgence jusqu’au 30 Mars, c’est qu’il y a danger en la demeure. Car il vise la sécurité des biens et des personnes en cas d’une menace imminente. Et nous sommes sans ignorer que le pays est la cible constante de menace terroriste. Donc, le respect de celui-ci est essentiel et il y va de notre sécurité à tous. Le Cheikh doit comprendre que cette mesure ne visait pas à empêcher la célébration du Maouloud.

  21. Pour ma part, je pense que le guide est allé trop loin dans ces propos. Il serait très sage de sa part de ne pas tomber dans les mêmes erreurs que certains guides ont commis par le passé. J’espère que cette rencontre avec le président va apaiser les tensions.

  22. “Si les autorités ne font pas attention, les musulmans prendront le pouvoir.” 😯 😯 😯 😯 😯 😯
    Comme si les présidents qui se sont succèdes à la tête du mali ne sont pas des musulmans.
    Haïdara pense que ce sont les abrutis qui le suivent là qui peuvent constituer un électorat pour lui.
    Qu’il sorte de son cauchemar car il n’est pas prêt y arriver. Qu’il se cherche un autre territoire pour y installer son “imam” comme président sinon ce n’est pas ici au Mali qu’il va le faire. 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄

  23. Haïdara est un religieux que je respecte beaucoup mais sur ce coup; il fait fausse route car en violant les consignes des gouvernants concernant la célébration du Maouloud; il a violé la loi et on ne peut en aucun cas le soutenir.

  24. La population de ce pays apprécie Haïdara en tant que guide spirituel mais qu’il descende de son nuage car remplir le stade du 26 mars n’est pas synonyme de pouvoir gérer ce pays.
    Alors qu’il fasse profil bas. :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

  25. Moi je pense que si le fait de vouloir assurer la sécurité des populations et des potentiels participants à cette célébration du maouloud est un péché; nos autorités doivent le faire de plus en plus de façon récurrente. Il faut que Haïdara sache que nous ne sommes pas dans un état islamique et il est vraiment regrettable d’entendre de tels propos venant d’un leader religieux de surcroît.

  26. Les liens d’haïdara avec le président de la république ne lui donne aucunement le droit de violer l’état d’urgence qui a été instauré pour notre propre sécurité et ce n’est pas parce qu’il a des affinités avec le président de la république qu’il va se croire au dessus des lois. Il doit revoir sa copie car il commence à dérivé. A bon entendeur; salut!

  27. Je pense que notre Cheick veut prendre la place du “guimba national”.
    Nous sommes dans un pays LAÏC jusqu’à preuve du contraire et il doit savoir que 7000 personnes ne représente que 0,46% de la population de ce pays alors qu’il se réveille de son sommeil car n’est pas président qui veut mais qui peut.

  28. Haïdara pense que ce sont les abrutis qui le suivent là qui peuvent constituer un électorat pour lui.
    Qu’il sorte de son cauchemar car il n’est pas prêt y arriver. Qu’il se cherche un autre territoire pour y installer son “imam” comme président sinon ce n’est pas ici au Mali qu’il va le faire. 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄

  29. L’état d’urgence permet de contrôler plus les mouvements des personnes dans nos frontières.
    Il permet de contenir la situation en empêchant la population d’aller dans certaines zones jugées hostiles. Je pense que cela ne devait être un problème pour que HAIDARA tienne de tels propos

  30. Les guides doivent savoir que chaque situation a ses réalités. Ils doivent respecter cette mesure au risque d’exposer les fidèles. Mais le guide Haidara trouve cette décision contre l’islam.
    Que nous reste – il ici au Mali si nos guides se perdent de la sorte

  31. Nos leaders religieux doivent comprendre que nous sommes dans un moment sensible. Cette mesure vise à barrer ces malintentionnés de servir. Que Dieu nous sauve
    Cette mesure n’est pas contre l’islam mais pour la préservation de nos vies.

  32. Haidara veut prétendre être président de la république selon la conférence de presse mais c’est la déchéance de la société malienne. On doit s’entendre à tout mais il ne faut pas se faire des illusions car la gestion d’état n’est pas un enseignement ou une prêche

  33. Je pense que le guide veut faire de la politique mais il doit toute fois savoir qu’un pays ne se gère pas comme une direction d’école coranique ou une cours familiale. Il pense que l’électorat se limite seulement à ses adeptes ou disciples.

  34. Un guide ne peut pas faire des sorties pareilles. Si le président vous a associé à certaines négociation c’est pour que vous puissiez rentrer dans l’histoire de votre pays et il vous a toujours sollicité pour les prises de décisions donc on ne peut pas croire qu’il vous a manqué réellement

  35. Le président IBK n’est pas contre la célébration du Maouloud mais il veut le bien-être de l’ensemble des maliens donc c’était un risque de réunir plus d’hommes en un seul endroit.
    😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀
    Je pense que tous les autres présidents déchus ici au Mali se sont tous attaqués au Maouloud.
    Que de la comédie mon cheick Haidara. Je pense qu’il te faut un service de communication pour éviter ces genre de dérives à la longue car ce n’est pas bon pour ton image

  36. Moi je pense que Haïdara ferait mieux de se concentrer sur ses prêches et ses affaires car il n’a pas la carrure de devenir président au Mali ici.
    Qu’il n’aille pas jusqu’à penser que ses ignorants qui le suivent peuvent partir un président.

  37. C’est le président lui a donné des ailes aux chefs religieux qui pensent que tout leur est permis. On ne peut pas décréter un état d’urgence et sorti après que diront ces idiots d’opposants qui voient le mal partout

  38. ”Tout musulman convaincu et adorateur de la religion de Mohamed Moustapha (PSL), les maliens respectueux des valeurs de l’Islam et de tous les leaders d’associations ou prêcheurs de la foi, tiennent d’abord à la République, aux valeurs de la République, à la démocratie, ce sésame pour lequel, des maliens sont massivement tombés morts en mars 91, ne voteront jamais un Imam ou un candidat d’Imam.”
    Sory de Motti, je vous conseille la modestie. Exprimez-vous en votre propre nom et en utilisant la première personne du singulier.
    D’abord ils sont combien ces maliens qui connaissent la définition du mot “république”.
    Il y a surement des maliens qui sont morts pour la démocratie en 1991 mais leur nombre n’est rien devant ceux qui sont morts pour lutter contre le dictature de Moussa Traoré! J’en veux pour preuve le taux de participation aux élections qui ont suivi ces événements
    D’autre part ne sous-estimez pas ces chefs religieux. Ibk est devenu président grâce à eux. Au contraire de l’armée malienne et des formations politiques , ils ont des troupes disciplinées.(J’en veux encore pour preuve le taux de participation aux élections).
    Haidara et consorts viennent de violer l’état d’urgence. Ils devraient être arrêtes dans une république. Dans celle que dont vous faites allusion, cher frère Sory de Motti, le commandant en chef him self leur présente des excuses.
    Je ne pense pas que Haidara était au serieux quand il lançait cette menace de mettre un imam au pouvoir. Mais supposons qu’il le pense vraiment. La loi ne l’interdit pas. Haidara n’a pas contesté la forme républicaine et laïque de l’état! N’oublions pas que l’Iran est une république! Mon frère Sory de Motti, Haidara et consorts peuvent même faire tomber le pouvoir s’ils le voulaient.
    Disons le tout net Ibk n’aurait pas du solliciter la religion pour accéder au pouvoir. Mon frère Sory de Motti, voilà l’origine du mal. Slogans et autres déclarations d’intention ne servent à rien.

  39. Le christianisme est un système de foi et de moralité qui peut exister dans n’importe quel système national ou d’état. Cependant, l’Islam a son propre système politique et juridique incorporé dans la Charia (loi) qui régit et gouverne chaque musulman. C’est pour cette raison que les fondamentalistes islamiques qui, même s’ils vivent dans un état islamique modéré avec un système politique séculaire, essayeront de renverser ce système parce qu’il n’incarne pas suffisamment l’essentiel de l’Islam comme étant ‘Religion et Etat ‘.

    POUR ALLER LOIN

    http://www.postedeveille.ca/2012/09/lislam-et-la-sanctification-de-la-violence-par-helios-d-alexandrie.html

  40. Cette décision doit être respectée et soutenu par tous les maliens, car il y va de notre sécurité à tous !!! Nous n’avons à nous plaindre de quoi que ce soit dans cette situation !!!

  41. Il n’y à absolument rien à dire sur cet État d’urgence, c’est assez logique qu’il y ait un État d’urgence surtout après ce qui vient de ce passer, et nos autorités l’ont décrété !!!

  42. Cet État d’urgence est le bienvenu dans ce pays surtout après ce qui vient de ce passer au Radisson, il ne serait pas judicieux de notre part de nous exposer encore plus !!!

  43. Les maliens doivent soutenir cette décision d’État d’urgence quelque soit leur sentiment, de plus c’est pour notre propre sécurité. Nous sommes de cœur avec les victimes, c’est un acte vraiment odieux, j’espère que le tout puissant va les accueillir dans son paradis !!!

  44. Moi j’appelle tous les maliens au calme, à ne pas céder à la panique car c’est ce qu’ils veulent !!! Je les appelle aussi à soutenir nos autorités dans la prise les mesures nécessaires pour l’éradication de ce fléau de notre pays avant que ça ne dégénère !!!

  45. Cette décision doit être prise dans ce pays, il y va de la sécurité des maliens et du MALI tout entier, celui qui ne voit pas cela franchement je me demande comment est-ce qu’il peut réfléchir !!!

  46. Nous sommes à un moment où tous les fils du MALI doivent unir leurs forces pour aider nos autorités à lutter contre ces terroristes dans notre pays !!!

  47. Si on ne décrète pas un État d’urgence dans cette situation qu’est qu’on va faire alors ? Ne soyons pas aussi naïfs que cela, faisons face à la réalité pour une fois dans ce pays !!!

  48. je suis confus
    Dites moi Haidara au temps ou il opérait au rail ne se serait il pas opposé à la célébration du maouloud?

  49. 😉 😉 😉 😉 😉 😉 Les leaders religieux n’avaient pas à violé la loi, chaque année le Maouloud est fêter au Mali sans problème. Mais si cette année est désigné comme exception, je pense que nous devons tous le respecter compte tenue de la situation de notre pays.

  50. Au Mali nous avons tous été les mêmes, de même que personne n’est au-dessus de la loi. Il faut reconnaître que nos leaders religieux ont pris un grand risque en organisant des évènements pareils.

  51. Le guide Haidara doit cesser de susciter des scandales dans le pays. Le Mali traverse déjà une situation assez difficile pour en ajouter plus. D’ores et déjà il a violé l’Etat d’urgence, ne se reste que cela, il n’a pas le droit de critiquer le gouvernement.

  52. C’est la sécurité des maliens qui comptent, le Maouloud est une fête de tous, nous l’avons toujours fêté dans le respect, le calme et la joie. Par contre, l’Etat d’urgence devrait mettre fin à tous ces rassemblements cette année car la sécurité de notre pays est menacé.

  53. Le Mali a besoin de la participation massive de tous ses fils en ce moment, dire que les leaders religieux ont osé rassemblés des gens en cette période difficile. Cela est décevant car tout peut arriver en ce moment précis.

  54. 😉 😉 😉 😉 😉 😉 Il y’a à peine quelques jours ce même monsieur était en train de remercier le gouvernement en place d’avoir sécurisé le Maouloud. Aujourd’hui, il dit le contraire sans hésiter.

  55. Les terroristes animent toute l’étendue de notre territoire en ce moment, raison pour laquelle nos autorités ont décrété l’Etat d‘urgence. Cette décision gouvernementale doit être acquis et respecter par tous les maliens.

  56. Le Mali est dans une phase délicate et fragile, nous devons beaucoup d’estime à cette décision de nos autorités. Si je me rappelle bien, ils n’ont jamais été contre le Maouloud, alors pourquoi les contredire en cette période d’insécurité ?????

  57. Si nous voulons un gouvernement transparente et cohérente, nous devons commencer à être correct nous le peuple d’abord. Ce que ces leaders religieux ont fait est inacceptable, je suis tout autant musulman comme eux. Mais le Mali est dans une situation assez pénible pour des évènements pareils.

  58. Ce n’est pas aujourd’hui, que les maliens ont commencés à fêter le Maouloud, ni hier. A mon humble avis, nos leaders religieux devraient éviter cette année les rassemblements enfin de ne pas mettre en danger la vie des maliens.

  59. En Iraq pour défendre le pays contre le l’EI les chefs religieux ont mobilisé leur milice la milice chîite. En Iran pour défendre la patrie on a les gardiens de la revolution pour épauler l’armée nationale. Au Liban on a le Hezbollah qui épaule l’armée nationale pour protéger le pays . Au Mali quand on a été occupé par 2000 djihadistes qu’est que nos chefs religieux ont pu faire pour contrecarrer les envahisseurs ? Je me pose toujours la question. Les Maliens doivent savoir que ces gens sont en connivence avec tous pouvoirs pour faire fructifier leur business. Point barre.

  60. Haïdara pense que diriger un pays est diriger c’est comme il fait avec ses adeptes. Tous ce qui suivent Haïdara le suivent parce qu’il fait circuler la parole de Dieu, la politique s’est pour les politiciens qui savent manipuler l’opinion publique. Être un guide spirituel est très différent d’être un président de la république

  61. Vraiment si le gouvernement voulait saboter ou interdire le maouloud les choses aurait été différentes, car le gouvernement dispose plus ou moins des moyens pour le faire. Mas loin de là le gouvernement protège sa population contre le terrorisme.

  62. Tu as raison, ce sont les journalistes qui empirent la situation. Ils transforme les dits du guide spirituelle à leur guise.La population malienne doit faire très attention à la presse malienne qui devenu comme un poisson pour la société de ce pays.

  63. Je pense que le journaliste veux jeter de l’huile sur le feu, ce article est rediger le seul but d’inciter à la haine et faire à l’opinion nationale des balivernes. Le pays n’a point besoin de cela tout est bien qui finit bien, lors d’une rencontre entre le président IBK et le guide Haïdara le ourant à bien passé et les chose sont rentré dans l’ordre.

  64. Je ne pense pas qu’un imam ne peut être président de ce pays et même s’il devient président que le bon Dieu nous en garde le pays sombrera dans la perte. Je n’ai absolument rien contre la religion mais chacun est bon dans son domaine j’aimerais que la population garde toujours une confiance pure et durable à la religion e aux leaders religieux.

  65. Ce n’est pas parce que le gouvernement a voulu protéger sa population contre les menaces terroristes qui planent toujours et surtout en ces temps ci que Haïdara va se plaindre autant. Tout le monde sait que les Maouloud est l’une des occasions les plus propices aux leaders religieux pour ce remplir les poches. Le gouvernement veut seulement protéger de population.

  66. Je pense que le prêcheur a dépasser les bornes, le gouvernement veut seulement protéger sa population, si la fête est important aux yeux religieux, la protection de la population est le travail primordiale du gouyvernement malien. Haïdara se considère comme le centre du monde, si tel le cas est endouille dans l'erreur.

  67. Le Mali est un pays laïc Haïdara et ses partisans peuvent convoité le fauteuil présidentielle personne ne l’empêche. Mais qu’il sache que sa manière d’agir dans ses débuts sont très différents de son comportement d’aujourd’hui. Haïdara a vraiment changer d’une manière négative.

  68. Que cela soit clair pour tous les leaders religieux, nous ne voulons pas et ne voterons pas un leader religieux candidats à la présidence de ce pays. Malgré tout nous préférons que les politiciens soit maître de ce domaine. Les leaders religieux se plaignent toujours des politiciens alors que de leur côté la paix et la concorde ne règne point. Les différents leaders religieux ne s’entendent pas entre eux alors comment pourront-ils préservés le peu de stabilité qui reste dans le pays.

  69. La démocratie n’empêche pas un imam à être président de la république, si Haïdara lui même souhaite être président de la république qu’il le dise. Même si un imam devient président de la republique il sera contrainte de travailler avec les textes de la laïcité.

  70. Haïdara a mal compris le fonctionnement d’un Etat. L’état d’urgence n’avait aucun caractère voulant interdire quoi que ce soit aux musulmans au titre de la fête du Maouloud. C’est pour des raisons de sécurité que le gouvernement a pris la décision d’instaurer l’état d’urgence.

  71. Jamais un imam ne sera président de ce pays. Les imams ne doivent pas se donner à la politique pour ne pas se décrédibiliser et faillir à leur mission pour de bon. Un imam, si c’est pour aider son pays, peut rester dans son domaine et faire de son mieux pour sa nation.

  72. Haïdara est certainement en train de préparer les élections présidentielles à venir. Mais il oublie que la religion et la politique sont deux choses diamétralement différentes et non complémentaires.

  73. Nous savons tous maintenant ce que réellement chérif Ousmane Madani Haïdara. Donc après toutes ces années, il était en train et continue de préparer ce jour. Le jour où un imam sera président dans ce pays, comme il l’a dit. Mais je sais quand même que le domaine de la religion ne doit pas être confondu avec celui de la politique.

  74. La politique et la religion sont deux chose diamétralement opposées l’une à l’autre. Actuellement quand on veut être un bon religieux, un bon guide, on doit s’abstenir de faire de la politique. Ce qui sous-entend le fait qu’on doit prendre son écart vis à vis de la politique et de certains politiciens.

  75. Sans la sécurité que l’Etat lui fournit chaque année, la fête de Maouloud allait enregistrer des centaines de victimes chaque année. Il doit remercier les autorités pour tout ce qu’elles font pour la sécurité des personnes et de leur bien.

  76. Haïdara croit que la religion et la politique sont les mêmes. Mais il se trompe gravement. Ce n’est pas parce qu’on a des fans sur le plan religieux qu’on peut facilement gagner la présidence. Non il se trompe.

  77. Cela fait plus de cent ans que le Maouloud est fêté par certains musulmans dans le pays. Mais les autorités n’ont pas une seule fois essayé d’interdire cette fête. Donc ce n’est pas parce que la situation sécuritaire de notre pays n’a pas laissé le choix aux autorités de décréter l’état d’urgence que le Chérif peut se permettre de dire que les autorités voulaient interdire le Maouloud.

  78. Si l’Etat voulait interdire la célébration de la fête de Maouloud, il pouvait et allait le faire. Haïdara sait qu’il s’est montré un peu malfaiteur en violant le décret pris en conseil des ministres pour restreindre certaines libertés, il s’agit de l’état d’urgence. Cela n’a rien à voir avec une quelconque interdiction de la célébration de Maouloud dans ce pays. 🙄 🙄 🙄 😆 😆 😆

  79. Ces chefs réligieux pensent que le Mali est un Etat islamique comme la Mauritanie ou la Libye. Non ils se trompent. Je suis musulmane. Mais le fonctionnement de l'Etat ne peut pas être fait à la seule guise des musulmans que nous sommes.L'état d'urgence n'avait aucune intention d'interdire le Maouloud ou le Noël. Mais de prevenir des éventuelles attaques terroristes.

  80. L’Etat a toujours respecté les religieux et il continuera de la faire. Seulement que peu de religieux en général, et musulmans en particuliers comprennent le sens de l’Etat. Le Mali n’est pas un Etat islamique et les autorités ont fait ce qu’elles devraient faire. C’est de leur devoir d’assurer la sécurité des personnes et de leur bien. Et le décret instituant l’état d’urgence s’inscrit dans ce cadre. :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: 😆 😆

  81. Vous, on vous paye combien pour dénigrer Haidara ? Je ne le connais du tout! Mais à vous lire
    vous êtes pauvre en esprit !

  82. Chers journalistes maliens,si vous n’avez plus d’article à proposer aux maliens,vous feriez mieux de changer de métier.
    Mais ce type d’article n’est pas du tout digne de journalistes ayant un peu d’éthique.
    Arrêtez d’alimenter la polémique car notre pays n’en a pas besoin.
    Cette histoire est réglée et je pense que vous rendrez service au au peuple malien en cessant d’y ajouter vos grains de sel.

  83. Cette histoire entre ces deux messieurs n’était qu’une incompréhension de part et d’autre.
    Maintenant qu’ils se sont expliqués pour la régler,je vois pas pourquoi des journalistes véreux viennent pour entretenir un polémique concernant cette même affaire.

  84. Les journalistes maliens sont vraiment les champions du monde de la désinformation et de la polémique.
    Sinon,comment vouloir revenir sur un fait qui a été déjà traité par ces deux personnalité?
    C’est vraiment dommage pour notre presse…

  85. Chacun connait sa place dans ce pays. C’était juste une incompréhension mais avec leur maturité et sagesse, les choses sont rentrées en ordre. Donc allez y trouver quelque chose d’autre à faire

  86. Il faut savoir que ces journalistes manquent de formation et d’informations et qu’ils viennent étaler leur carences intellectuelles. C’est une polémique q’ils écrivent à tout de rôle. Ils sont nuls vraiment ces journaleux

  87. Faites lire aux maliens autres choses. N'entretenez pas une polémique qui n'a même pas raison d'être. Les deux hommes se sont deja expliqués. Ce n'est pas la peine de revenir sur un problème deja traité. Faites un peu preuve d'intelligence pour une fois, arrêtez de stériliser le debat politique, la priorité est ailleurs monsieur le journaleux. lol!!

Comments are closed.