FEMAPH : un nouveau bail de 4 ans pour Mouctar Bah

0

La FĂ©dĂ©ration malienne des personnes handicapĂ©es (FEMAPH) a rĂ©Ă©lu Ă  sa prĂ©sidence Mouctar Bah au terme de son AssemblĂ©e gĂ©nĂ©rale tenue les 22 et 23 dĂ©cembre 2015, Ă  la Maison des aĂ®nĂ©s. C’était en prĂ©sence des participant-dĂ©lĂ©guĂ©s venus des 8 rĂ©gions du Mali et du District de Bamako, sous la prĂ©sidence du prĂ©sident Mouctar Bah et du chef de Cabinet du ministère de la SolidaritĂ©, de l’Action humanitaire et de la Reconstruction du Nord, Mme Timbo Oumou Diallo.

Cette AssemblĂ©e gĂ©nĂ©rale a dĂ©butĂ© par l’observation d’une minute de silence en la mĂ©moire d’IsmaĂŻla KonatĂ©, ancien prĂ©sident d’honneur de la FEMAPH ; de DiadiĂ© Diallo, des jeunes de l’UMAV ; et de toutes personnes disparues.

Dans son intervention, le prĂ©sident de la FĂ©dĂ©ration maliennes des personnes handicapĂ©es (FEMAPH) a tout d’abord rappelĂ© que malgrĂ© la crise que le pays a traversĂ©e, avec l’accompagnement de l’État et de certains partenaires, son organisation a pu opĂ©rer des progrès. Parmi eux, dit-il, il y a la poursuite de la subvention de l’État Ă  la Femaph, aux associations nationales et aux institutions d’Ă©ducation spĂ©ciale ; la poursuite de la participation de la Femaph au processus d’amĂ©lioration du projet de loi Protection sociale des personnes handicapĂ©es ; la collecte des textes relatifs aux droits des personnes handicapĂ©es ; la participation de la Femaph Ă  l’organisation des activitĂ©s du mois de la solidaritĂ© et de la lutte contre l’exclusion ; l’adoption du Plan stratĂ©gique 2014-2024 du ministère de la tutelle en Conseil des ministres ; le recrutement de 11 diplĂ´mĂ©s handicapĂ©s dans la fonction publique en 2014, qui complète le nombre total de diplĂ´mĂ©s intĂ©grĂ©s Ă  342; la mise en stage de qualification de plus de 80 diplĂ´mĂ©s handicapĂ©s par l’Agence pour la promotion de l’emploi des jeunes (APEJ)….

En dĂ©pit de ces quelques progrès citĂ©s, le prĂ©sident Mouctar Bah dira que le chemin Ă  parcourir reste long et s’allonge de jour en jour «tant qu’il y a des discriminations, des conflits, des violations des droits, des maladies et les accidents de tout type». Selon lui, les dĂ©fis restent grands et nombreux Ă  relever. Notamment, l’adoption de la Loi de protection sociale des personnes handicapĂ©es et son dĂ©cret d’application ; le financement pour la mise en Ĺ“uvre du Plan stratĂ©gique 2015-2024 du ministère de la tutelle ; l’Ă©laboration et la transmission du rapport du Mali sur la mise en Ĺ“uvre de la Convention internationale relative aux droits des personnes handicapĂ©es ; la prise en compte du handicap dans toutes les politiques et programmes sectoriels de l’État ; le recensement gĂ©nĂ©ral des personnes handicapĂ©es du Mali ; la relance du recrutement des personnes handicapĂ©es Ă  titre exceptionnel ; la promotion et la protection des droits des femmes et des enfants handicapĂ©s…

La question du handicap Ă©tant, annonce le prĂ©sident Bah, une question transversale, d’intĂ©rĂŞt gĂ©nĂ©ral, l’implication de tous est vivement souhaitĂ©e.

Seydou Karamoko KONÉ

PARTAGER