Fin de plusieurs années dans le noir : Fatoumata Sako dite Djinnè rétablit l’électricité à l’école Nelson Mandela de l’Hippodrome

1

700 000 F CFA ! C’est le montant des arriérés de facture d’électricité que la présidente de la Plateforme “Défendons le Mali”, Fatoumata Sako dite Djinnè vient d’éponger pour le retour du courant à l’école fondamentale de l’Hippodrome. Elle a remis symboliquement l’enveloppe au président de l’Association pour la solidarité et la protection de l’environnement au Mali (Aspem), Amadou Sako qui, à son tour, l’a donné au directeur-coordonnateur de l’établissement.

 Cela faisait plusieurs années que l’école publique de l’Hippodrome, le Groupe scolaire Nelson Mandela, cumulait plusieurs mois d’arriérés de factures d’électricité, privant l’établissement d’électricité. C’est partant de ce constat que le président de l’Aspem, Amadou Sako, a démarché les personnes de bonne volonté notamment, la présidente de la plateforme “Défendons le Mali”, Fatoumata Sako. Laquelle n’a pas hésité un instant à débourser 700 000 F CFA pour régler la note.

“Sans électricité la nuit, l’école était devenue le nid des bandits. C’est au regard de ce constat que  notre association a démarché la plateforme qui a répondu favorablement à notre cri du cœur en payant la totalité des arriérés de facture”, a expliqué M. Sako. Il a profité de cette tribune pour remercier Djinnè pour cette action de générosité.

Quant à la généreuse donatrice, elle a rappelé que ce geste s’inscrit dans leurs actions quotidiennes pour bien-être de nos compatriotes et surtout dans le souci de mettre les enfants dans les meilleures conditions de travail.

Cette action a été appréciée à juste titre par l’officier d’état-civil de l’Hippodrome qui a ajouté que l’éducation est un pan important dans l’essor de toute nation et que ce geste redonne espoir aux élèves mais aussi aux parents d’élèves, car il permettra aux élèves et aux enseignants d’étudier dans les meilleures conditions.

Même son de cloche chez le coordonnateur-directeur du groupe scolaire l’école Nelson Mandela et le représentant  du D-Cap qui ont remercié la présidente Fatoumata Sako pour ce soutien précieux qui sera d’une importance capitale pour cette école.

En plus de cette enveloppe de Djinnè, un autre membre de “Défendons le Mali” s’est engagé à payer mensuellement 100 000 F CFA en guise de contribution au règlement de la facture d’électricité de l’école.

La cérémonie s’est déroulée en présence de l’ancien ministre Sékou Diakité, des autorités coutumières et de nombreux responsables de la plateforme, dont Mamadou Togola de la Commune II.                                                                                                        

Kassoum Théra

 

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

  1. MANGWANA KANYON COMPAORÉ, MAITRE FÉTICHEUR Á M'PETIONA, COMMUNE RURALE DE SOMASSO, CERCLE DE BLA, RÉGION DE SÉGOU, MALI JAMANA KOLO.

    “..La cérémonie s’est déroulée en présence de l’ancien ministre Sékou Diakité, des autorités coutumières et de nombreux responsables de la plateforme, dont Mamadou Togola de la Commune II…”

    TOUT CE BROUHAHAH POUR 700 000 FCFA..!

    SEULE DJINNA A VOLÉ PLUS DE 700 000 000 FCFA Á L’ ÉTAT SOUS ATT…!

    QUANT Á Sékou Diakité, DES MILLIARDS DE FCFA…

    Kassoum Théra, NE SOIS PAS AUSSI RIDICULE…

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here