Fonds d’Appui aux initiatives de la société civile malienne : Les textes soumis à l’appréciation des acteurs

0

Les 19 et 20 novembre 2021, se sont tenues,  au Centre International de Conférence de Bamako, les journées de Consultation nationale pour la validation des projets de textes de création du Fonds d’Appui aux initiatives de la société civile malienne. Organisées avec le soutien du Projet Harmonisation et Innovation au Bénéfice des Initiatives de la société civile d’utilité sociale (HIBISCUS) financé par  l’Union Européenne, l’ouverture de la rencontre a été présidée par le secrétaire général du Ministre de la Refondation de l’Etat, Monsieur Abrahaman Bengaly en présence de l’Ambassadeur de l’Union Européenne, Monsieur Bart Ouvry.

Le conseiller  municipale de la commue III, M. Mamadou Kouyaté, souhaitant la bienvenue,  a salué l’initiative  qui est une première à savoir impliquer les acteurs concernés à l’élaboration des documents avant leur adoption. Il est renchéri par l’ambassadeur de l’UE, M. Ouvry  qui a souligné la capitale importance d’impliquer les bénéficiaires c’est-à-dire la société civile  à  l’élaboration des documents la concernant. « Ce fonds aura pour mission d’apporter et de gérer du financement en faveur des initiatives et actions de la société civile malienne et d’appuyer les initiatives et actions de développement par et/ou au profit de la société civile malienne. », dira-t-il. Et de poursuive que ces  fonds une fois crées constituent des ressources considérables, par les subventions du budget d’Etat, la contribution des collectivités territoriales, les contributions des organisations de la société civile les contributions des partenaires techniques et financiers et les ressources diverses.  Grand soutien du Mali, l’ambassadeur de l’UE, a rappelé l’important fonds alloué au titre de 2018 dont le terme est annoncé pour 2022, il s’agit du « Programme HIBISCUS doté d’un budget de 3.115.795.750 F CFA qui  a démarré en mai 2018 et se terminera en mars 2022. Par ailleurs S.E . Bart Ouvry indique que la vision de l’UE est d’intensifier le soutien aux OSC en tant que prestataires de services, responsables de la mise en œuvre de la politique de développement ainsi que les acteurs légitimes de la gouvernance. Raison pour laquelle des feuilles de routes ont été soumises pour renforcer l’engagement de l’Europe auprès des OSC par l’élaboration et la mise en œuvre d’un plan stratégique commun.

Au terme des travaux, les participants ont émis la requête d’une dérogation en lien avec la loi N°90-110 en son article 6  afin d’introduire le Comité National de Validation et Sélection au niveau des organes d’administration et de gestion. Ils ont également recommandé au gouvernement de mener un plaidoyer auprès de l’UE pour une affectation des Fonds FED d’ HIBISCUS pour les activités de démarrage du FAISOC ;  de plus, un plaidoyer pour une dotation au Fonds à la société civile.

Pour sa part, le Secrétaire général du Ministère de la Refondation de l’Etat, M. Abraham Bengaly , a assuré qu’un cadre interministériel sera mis en place afin de veiller à  l’aboutissement du processus de création du Fonds d’ Appui aux Initiatives de la société vile. Et formulant ses remerciements et gratitude à l’endroit de l’UE pour son soutien et accompagnement, M. Bengaly , a salué l’intérêt de l’ensemble des parties prenantes à ces journées de consultation.

Khadydiatou SANOGO/maliweb.net

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here