G5 Sahel : Après Badalabougou, les habitants de Senou manifestent contre l’implantation probable de la force dans leur quartier

1

Le samedi dernier, les habitants de Senou ont manifesté contre l’implantation probable du Quartier Général de la force du G5 Sahel dans leur quartier. « La population de Senou dit non au G5 Sahel à Senou », pouvait-on lire sur la grande banderole des manifestants.

Selon les manifestants, après l’échec de l’installation du QG du G5 Sahel à Badalabougou, on tente de l’installer à Senou. « On ne l’acceptera jamais », disent –ils. Après plusieurs manifestations à Badalabougou, les autorités ont renoncé à l’installation du quartier général dans le quartier.

Après l’attaque terroriste, le 29 juin 2018, contre le quartier général de la force conjointe du G5 Sahel à Sévaré, dans la région de Mopti, le général mauritanien Hanena Ould Sidi, commandant de la force, a décidé de le transférer à Bamako. « Les commodités logistiques et de télécommunication de Bamako devraient permettre au quartier général du G5 Sahel de mieux coordonner les opérations avec ses états-majors sur le terrain », selon les responsables de la force conjointe qui regroupe 5 pays du Sahel : Mauritanie, Mali, Burkina Faso, Niger et Tchad.

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

1 commentaire

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here