Gouvernance et santé publique : Il faut désormais vivre avec la pandémie du covid-19

0

Interdire des rencontres stratégiques, renoncer à des événements majeurs pour menace de Covid-19 devient contre-productif. Les gouvernants doivent décider désormais de vivre avec cette pathologie

maliweb.netSelon de nombreux spécialistes, la pandémie du coronavirus peut avoir encore, hélas, des années devant elle, face à un système de santé mondiale plus qu’éprouvé. Le système de vaccination contre la pathologie a largement montré ses limites. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) et les firmes pharmaceutiques mondiales sont aussi dépassées, tant l’amateurisme et le manque de volonté supposé ou avéré de certains chercheurs laissent le

Au Mali, les décisions édictées par le dernier conseil de défense suscite des désapprobations dans plusieurs sphères politiques. Comment déprogrammer de grandes manifestations parce que le taux de contamination au covid-19 a grimpé. N’est-ce pas la négligence des populations à respecter les mesures barrières qui a fait monter en flèche le nombre de nouveaux contaminés ? La mesure idéale ne doit-elle pas être un renforcement de ces mesures barrières avec menace de sanction pour les contrevenants ? Ne pourrait-on pas rendre obligatoire le port des masques, comme c’est le cas dans plusieurs pays ?

Il apparaît clair qu’avec l’évolution de la maladie, imposant des visioconférences pour des réunions importantes, comme les conseils des ministres, il urge de s’adapter à la situation. Il faut édicter des mesures fortes et continuer de vivre avec le mal.

Comme le Mali doit apprendre désormais à vivre avec la crise sécuritaire qu’il traverse depuis plusieurs années, les Maliens et, au-delà, le monde entier  doit désormais apprendre à vivre avec la pandémie du covid-19. Pour ne pas cesser …d’exister.

Boubou SIDIBE/maliweb.net

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here