Issa Kaou Djim à l’Aube : « Il s’agit de délivrer un dernier message à IBK »

11

A l’appel de l’imam Mahmoud Dicko, président du Haut Conseil Islamique du Mali (HCIM), une grande marche est prévue, ce  vendredi 5 avril à Bamako et dans plusieurs localités de l’intérieur…

Dans un entretien  qu’il nous  a accordé, le  lundi  1 avril  dernier, le porte-parole de l’imam Dicko, Issa Kaou Djim explique…

« Depuis un moment, l’imam Mahmoud Dicko avait promis de faire appel à tous les Maliens, tout le monde est invité à sortir ce vendredi 5 avril, après la prière, à la place de l’Indépendance. Il ne s’agit pas seulement de Bamako, mais de tous ceux qui peuvent rejoindre la capitale par quelque moyen que ce soit pour répondre massivement à l’appel de Mahmoud Dicko. Il s’agit  de délivrer un dernier message au président de la République. Il ne s’agit pas cette fois de son  Premier ministre, mais du président Ibrahim Boubacar Keita… Il ne va pas entendre le message qui lui est adressé, mais il va plutôt le voir. Venez  nombreux à la place de l’indépendance. Trop c’est trop ! IBK saura que le pays ne lui appartient pas. Il lui a été confié. Le pays appartient au Peuple. On ne peut pas tuer les gens n’importe comment et faire croire que ce sont les Peulhs et les Dogons qui s’entretuent. Ce n’est pas vrai ! Ils veulent créer une guerre civile dans le pays. Sinon avant de vouloir dissoudre une milice, il faut d’abord mener une enquête… ». Djim poursuit : «  Vu la gravite de la situation que vit  le Mali, l’imam Dicko ne pouvait rester insensible. C’est pour cela qu’il juge nécessaire que les responsabilités des uns et des autres soient situées. En démocratie la responsabilité ultime revient au  Peuple. La légitimité de ce gouvernement aux abois pose de nombreuses  questions. Avec une assemblée nationale incapable d’interpeller le gouvernement. Un gouvernement qui se réfugie dans la stigmatisation. Un gouvernement qui a plus de considération pour  l’extérieur que pour son peuple ne mérite pas le respect».

 « Ultime avertissement ! »

Issa Kaou Djim est très clair : «  C’est un message clair et net qui s’adresse  à IBK.  A lui de choisir entre le Peuple et des intérêts extérieurs. Nous n’allons pas laisser le pays s’enflammer sans rien faire. Le gouvernement a une  grande part de responsabilités dans la situation sécuritaire  actuelle. Il  ne  sera plus  question  (encore) de demander  à la démission de Boubèye. «  Nous avons fini avec le premier ministre. Nous avons décidé de nous faire entendre du président, lui-même, cette fois-ci. Ce qu’il a dit à Koulouba, ça été entendu par l’imam Dicko ».

Concernant l’autorisation de la manifestation ? Le porte-parole de l’imam Dicko se montre ferme. « Nous n’avons pas besoin d’autorisation pour marcher. Si les autorités laissent la marche se  tenir normalement, il n’y aura pas de problème. Mais, s’ils essaient de l’empêcher, ils seront responsables et devront assumer les conséquences », a-t-il averti.

Aussi, M. Djim souligné que  les policiers, les gardes, les gendarmes sont leurs frères, leurs fils… « Les gaz lacrymogènes qu’ils ont viennent de nos impôts. Ils ne peuvent pas faire  sortir  les armes contre  la population.  Les  forces de sécurités sont  au service du peuple pas  d’un régime », indique-t-il.  

Motif de la marche ? Le porte-parole de l‘imam Mahmoud Dicko préfère se taire sur le message qui sera adressé  par Dicko  lors de cette manifestation : « Le message sera  transmis par le Cheick Dicko, lui-même. IBK ne vas pas attendre ce message, il va le voir », avant d’ajouté que « le président Keïta saura  qu’il n’est pas propriétaire de ce pays, mais qu’il lui  a été confié par son propriétaire, qu’est le Peuple. Les populations doivent être sécurisées ».

Par ailleurs, Issa Kaou Djim précise que l’appel à la mobilisation ne s’adresse pas seulement aux bamakois mais à tous les Maliens. Selon lui,  par cet ultime appel, l’imam Mahmoud Dicko lance un avertissement au président de la République : « Il s’agit d’aller montrer au président de la République quelque chose qu’il ne va pas entendre, mais qu’il va voir plutôt. Il ne va pas écouter, mais il verra ce qui va se passer. IBK saura que le pays a des gardiens ». « L’essentiel, c’est le Mali ! Il faut que le Peuple soit débout… Pourquoi ces conflits intercommunautaires maintenant ? Parce qu’il y a un complot. Ils veulent nous distraire pour s’occuper de l’essentiel. Nous allons montrer à ce pouvoir que nous avons la force. Que nous sommes déterminés pour la cause du Mali. Ainsi, après la prière du vendredi, nous allons montrer à ce pouvoir ce dont nous sommes capables », conclu le porte-parole du Cheick  Dicko.

Propos recueillis par

Mémé Sanogo

 

Commentaires via Facebook :

11 COMMENTAIRES

  1. Si Dicko menace le pouvoir IBK c’est qu’il a finit de bouffer les sous qu’on lui donnait pour se promener a Kidal et environ sois disant en mediation.
    Les maliens sobres , prier pour que la force du diable ne l’emporte sur la raison. Si IBK et SMB etaient des gens qui mesurent bien ces declarations, ils allaient simplement interpeller ce porte parole qui est meme ennemi du mali et ensuite entendre dicko et ses proches pour comprendre leur vrai intention. La religion ne peut commander le pays, nous sommes laic tant que l’actuelle constitution est toujours en vigueur.

  2. Ces gangsters appendront à méditer ailleurs et autrement dès demain!

    LA NAKBA dont je faisais allusion est arrivée!
    PEUPLE MALIEN LEVONS NOUS POUR CHASSER CES IRESPONSABLES INCOMPETENTS DESAVOUES VOLEUR ET MANIPULATEURS!

  3. Le peuple, le peuple. Mais en démocratie, le peuple s’exprime dans les urnes et non dans la rue. Pourvu qu’ils n’aient pas un agenda caché. Attention à ne pas brûler notre pays. Qu’est-ce que ces gens ont entrepris comme démarche depuis tout ce temps où nos enfants ne vont pas à l’école?

  4. En pensant à cette assertion d’Albert Einstein, nous citons “Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire.” Fin de situation. Cette citation de créateur de la bombe atomique donne sans nul doute raison à Kaou GIm porte parole de l’imam Mahamoud DICKO. Car IBK et ses hommes et femmes sont entrain de pousser notre pays dans un chaos total, un abîme sans précédent, il faut donc des hommes et des femmes pour les arrêter de leurs aventures aveugles et insensées. Ce qui reste certain nous sommes déjà dans l’oeil du cyclone.

  5. Toi djim ou djin toi et ton mentor vous ne pouvez rien faire au Président ALLAH vous enflammera vifs méchants et mauvaises personnes qui se cachent sous l’islam vous brulera en enfer dans peu de temps inchalla

  6. Mais il s’ agit d’une marche ou d’un meeting. Il y’a une confusion que nous voulons éviter comme ce qui s’est passé avec les jeunes musulmans la semaine dernière.

  7. Ce qui reste certain, la nature à horreur du vide, c’est ce qui se passe actuellement au Mali dans l’espace socio-politico-économique. Si l’espace politique refuse de se battre contre le régime en place à cause du viatique, les religieux prendraient le relai du combat pour libérer le peuple malien de ce complot international qui mine le pays depuis plus de deux décennies. Ce qui reste certain, le Mali n’appartient à aucun régime, il appartient au peuple malien et au seul peuple malien qu’il faut constamment rappeler à ce régime qui se trompe de propriétaire en s’adonnant à trop de bêtises, ainsi après eux si rien ne se fait contre leurs bêtises, le pays disparaitra sans équivoque. Que les religieux foncent et très rapidement pour mettre fin à cette mascarade d’IBK et compagnie.

  8. MERCI MOSSAD, ON NE PEUT ETRE PLUS CLAIR.

    QUE DE CRIMINELS AU PLUS HAUT SOMMET DE L’ ÉTAT MALIEN.

    QUE CE POUVOIR BRULE, LE POUVOIR QUI FAIT SON PEUPLE, SES FILS, PAR DES ETRANGERS, ICI MEME EN TERRE NATALE.

    LE PEUPLE MALIEN A LE PLEIN DROIT DE VIVRE DIGNEMENT SUR SA TERRE NATALE.

    LE MALI, C’ EST POUR LES PEULES DU MALI.

  9. C’est du bluff Dicko peut faire quoi ? Après avoir pris des sous avec le pouvoir durant des années il veut se faire voir , rien ne se passera ils n’ont qu’à sortir si le Mali brûle eux aussi vont empatir

  10. – Avant que ce gouvernement incapable n’enflamme le pays, il revient au Peuple d’enflammer ce gouvernement. . . .!

    – Le message est clair, seul le peuple est légitime! A bon entendeur, SALUT!!!!!!!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here