Journée internationale de la francophonie : Le concours d’éloquence du club AUF

0

Chaque année, le club AUF en partenariat avec le campus numérique de l’Agence universitaire de la francophonie organise des activités en honneur de la Journée internationale de la francophonie, le 20 mars. Cette année, le club AUF a choisi un concours d’éloquence pour fêter l’événement. Ce concours s’est déroulé à l’Agence universitaire de la francophonie, à la Faculté des sciences et technique (FST) à Badalabougou.

La journée internationale de la francophonie est célébrée chaque année dans les différents pays membres. Cette célébration se fait autour d’un thème et du choix de quelques mots clés en français. Le thème de cette année était En français s’il vous plaît” et les différents mots clés choisis étaient constitués de dix mots Tracé-Phylactère-Signe-Arabesque-Gribouillis-Cursif-Coquille-Rébus-Logogramme-Composer”.

Le concours a commencé par les mots d’ouverture du directeur du campus numérique francophone (AUF), Amadou Mahamane Haïdara et le doyen de la FST, Dr. Fana Tangara. Selon le directeur de l’AUF l’Agence universitaire de la francophonie est un établissement d’enseignement supérieur et de recherche. Elle est l’opérateur de la francophonie universitaire créée il y a 60 ans. Elle compte 909 universités, grandes écoles et centres de recherche dans 113 pays repartis entre les 5 continents dont 8 au Mali. Le français est la langue principale dans ces différents établissements”.  Dans ses propos, le doyen de la FST, Dr. Fana Tangara a affirmé, que “lorsque tu n’as pas l’art de parler même si on te recrute soit tu seras licencié ou tu seras mis dans un placard où on n’aura pas besoin de toi”.

Le maître de cérémonie et chargé de l’information du club AUF, Abdoulaye Soumaré a aussitôt procédé à l’appel des différents candidats qui étaient au nombre de 12 étudiants. Ces étudiants bourrés de talents oratoires sont parvenus tous à inclure les dix mots clés choisis par la francophonie dans leur discours. Ce qui faisait toute la beauté de leur intervention. Chaque candidat avait choisi son propre thème. Mais comme la règle de tout concours exige toujours un gagnant et un perdant, il fallait choisir le meilleur. Le jury composé de 3 membres devait tenir compte du fond et la forme du discours également la tenue vestimentaire de chaque candidats

Après délibération, les membres du jury ont proclamé le nom des 3 gagnants qui étaient : El hadj Dicko ; Nana Kadidia Touré et Souleymane Tangara. Ils ont reçu des récompenses de la part du club AUF. Le 1er  gagnant du concours Moussa a eu droit à 20 000 F CFA, une clé USB de 16 mémoires ; le 2ème El hadj Dicko a reçu 15 000 F CFA plus une clé de 8 mémoires et la 3ème Nana Kadidia Touré s’est contentée de 10 000 F CFA.

Selon Abdoulaye Soumaré, le club AUF est une association à but non lucratif et apolitique. Il a vu le jour en 2008 et a pour siège le campus numérique de la francophonie de l’Agence universitaire de la francophonie sise à Badalabougou, dans la cour de la FST. Cette association a pour objectif de booster la représentativité des Maliens au niveau des offres de formations de l’AUF. Il œuvre aussi pour booster le niveau des étudiants à travers différentes activités qu’il organise chaque année. Je trouve que ce concours d’éloquence organisé par le club AUF est plus que nécessaire pour le monde universitaire vues les différentes expressions, attrayantes et convaincantes de chaque candidat. Ce concours est une occasion pour les étudiants de s’exprimer en français de façon aisée en public. Je lance un remerciement à nos braves membres du club AUF et tous les partenaires qui ont appuyé notre projet de concours notamment l’AUF et l’USTTB”.

Le concours fut clôturé par les mots du directeur de l’AUF, Amadou Mahamane Haïdara. Le concours a été au-delà de mes attentes. D’abord l’organisation que je trouve réussie  malgré le court délai et la modestie des moyens, c’est le lieu pour moi de féliciter et de remercier le club AUF pour la qualité du travail abattu. J’ai été également surpris par la qualité des prestations, l’éloquence était au rendez-vous. Je lance un remerciement à l’USTTB pour son appui, aux membres du jury, aux candidats et au public. Je terminerai par des encouragements au club AUF”.

La célébration de la journée  de la francophone a été une réussite pour le Club AUF et a procuré de la joie aux différents lauréats. Tous les candidats ont bénéficié d’une année de connexion gratuite à l’Agence universitaire de la francophonie  de la part du directeur de l’AUF.

Fatoumata Kané

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here