Arrestation et libération du commandant de la Forsat : La Cour suprême va t- elle supplanter le tribunal de la commune III encore ?

7

Le commandant de la Force antiterroriste (FORSAT), le commissaire divisionnaire Oumar Samaké a été placé vendredi dernier sous mandat de dépôt par le tribunal de grande instance de la Commune III, dans l’affaire des tueries du 10-11 et 12 juillet.

Aussitôt placé sous mandat dans la matinée, les policiers se sont donné rendez-vous au Groupement mobile de sécurité pour une assemblée générale sur la question. A l’issue de cette rencontre, ils décident d’aller libérer leur camarade, le commandant de la Forsat, Commissaire divisionnaire Oumar Samaké.

En colère contre l’incarcération de leur college, les policiers ont marché de GMS à Tomikorobougou jusqu’à Bamako-Coura à la Maison centrale d’arrêt de Bamako pour libérer le commandant de la Forsat. Ils manifestaient leur colère par des tirs de sommation. Finalement les policiers ont réussi à libérer leur collègue qui n’est resté en prison que 3 heures durant.

La Cour suprême va t-elle s’auto saisir du dossier pour faire appliquer la loi. Le Procureur de la Cour suprême, il y’a quelques jours, dans son flash, annonciateur de l’attestation de Soumeylou Boubèye Maiga (SBM), estimait que son Institution a competence à faire une auto-saisine. Après un classement du dossier par le tribunal du pôle économique, la cour suprême a réouvert le dossier et incarcéré Soumeylou Boubeye Maïga. Va t-elle faire autant dans cette affaire.

Selon nos sources, les commandants de la gendarmerie nationale et  la garde nationale sont eux convoqués aujourd’hui matin pour la même affaire. Mais avec cette nouvelle donne, est ce que ceux-ci iront répondre au procureur ? Même si cela était, le scénario du vendredi ne va t-il pas se répéter au cas où le juge décernerait un mandat d’arrêt contre eux.

On pourrait dire qu’on assiste actuellement à une justice des vainqueurs dans notre pays. Les policiers, après l’arrestation du commandant ont dit que tant que les personnes qui ont donné l’ordre d’aller occuper l’ORTM et l’Assemblée nationale ne sont pas arrêtés, leur collègue ne va pas rester sous mandat de dépôt. Désormais au Mali, la justice s’applique aux petits poisons peut-on dire.

Seydou Diamoutené

Commentaires via Facebook :

7 COMMENTAIRES

  1. Route de la ravine chesse . Dissimulation de meurtres en reunion par : poste , caissiere , cg , chu , conseil general 97400, tribunal de grande instance , agricole , facteur , vendeur de piece , eleveur , jardinier , employer de mairie .
    meute a a caracteristique hebaraiques , sous influence dominante , par marc duplessis ou cieux de la piscine .
    personnel chu : pass , urgence , lebon , vieille a cheveux rouge .
    escale touristique , client caissier reserviste papy , employer de services , mais surtout la mamy tres laide tres’vieille france QUI les connait depuis trente ans …
    a maliweb.net , pour rails routes herbes arbres , par IGGN S 2020 /2780 , Pour servir faire et valoir ce que de droit, le quatre octobre de deux mille vingt et un , pour servir faire et valoir ce que de droit .

  2. OUI IL A ETE DIT AUX MANIFESTANTS D ALLER OCCUPER L ORTM ET L ASSEMBLEE PACIFIQUEMENT . S IL YA EU DEBORDEMENT ALLER DEMANDER AUX GENS QUI ONT INFILTRE LA MASSE POUR PROVOQUER DES CASSES . DITS MOI LA FRANCE QUI EST VOTRE REFERENCE LA BA LES JILETS JAUNES ONT MANIFESTES COMBIEN DE FOIS MAIS CE QUE LES ORGANISEURS DES CES MARCHES SONT EN PRISON NON? APPELER LES GENS A OCCUPER LES EFIFICES PUBLIQUES PACIFIQUEMENTS POUR MONTER TA COLERE CONTRE UN REGIME INCONSCIENT NE FAIT PAS CE DERNIER MALFECTEUR EVITER DE FAIRE UNE COMPARAISON INCENSEE .DEMAIN SI UN POLICIER FAIT DES FAUTES GRAVES DANS L EXCERCICE DE SON TRAVAIL DE MAINTINT D ORDRE IL DOIT REPONDRE . MANTENIR L ORDRE NE VEUT PAS DIRE TABASSER ,BLESSER,TUER LES LES MANIFESTANT

  3. Tuer des citoyens maliens ne peut en aucun cas être comparé à casser une aile de l’assemblée où occuper l’ORTM. Il faut être idiot pour sortir cet argument à min avis.
    Nous avons vu ce qui s’est passé en France avec les gilets jaunes et aux USA.
    Il faut les enfermer ces assassins!!! Vive la nouvelle justice malienne qui s’est affranchie.

  4. Soyons sérieux le faux imam Dicko avait en temps été convoqué par le tribunal quelle a été la suite ? Pour ces tueries de l’an passé , les commanditaires de ces émeutes doivent être entendus entre autres: Koukalani , Dicko et autres les policiers ont raison

  5. Le 22 septembre encore, Chahana et Diamoutene Djeli vont mettre le Mali a feu et a sang comme ils le demontrent dans leurs torchons d’ articles sur Moussa Diawara, IBK, Boubou et maintenant sur la Cour Spreme. Les policiers ont tord car on ne send pas justice, quand les manifestants sont partis occupes l’Assemblee Nationale et l’ORTM c’etait leur droit de protestation comme citoyens Maliens et ceci ne veut pas dire que la FORSAT devrait aller tirer sur eux. Nous disons au Commandant Samake de se rendre aux autorites de spn pays, la justice de son pays l’attend pour venir dire la verite et toute la verite sur cette affaire de tueries et de crimes de sang, c’est la seule option qu’il a car il ne peut pas echapper a la justice de son pays car il n’est pas au decu de la loi!

    • MOGO CHI TE’ DJOMAYA FE’!!!!
      LES POLICIERS N’ONT FAIT QUE DEMANDER L’APPLICATION DES PROCEDURES LEGALES!
      KINGUIRANKE’, CEUX QUI ONT APPELE’ A’ OCCUPER DES ENDROITS DE BAMAKO COMME L’ORT ET L’ASSEMBLE’E NATIONALE ONT COMMIS DES CRIMES! TOUS LES DIRIGEANTS DU M5/RFP DOIVENT ETRE ARRETE’S!
      IL FAUT T’EXPRIMER SANS INSULTER!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here