Justice: la convention nationale des juristes du Mali ambitionne de casser les barrières entre les professionnels du droit et les citoyens

0

La convention nationale des juristes du Mali (CNJM) et le groupe de soutien au pouvoir judiciaire en France ont organisé le samedi 7 décembre au centre OlympAfrica une conférence citoyenne contre l’indifférence au Mali en soutien à l’armée malienne et à la justice. C’était sous l’égide de Ismayila Yoro Dicko du CNJM.

Maliweb.net- Il n y’a  de pire poison mortel que l’indifférence, dit-on. C’est conscient de cet adage que la convention nationale des juristes du Mali (CNJM) et le groupe de soutien au pouvoir judiciaire en France ont organisé cette conférence débat afin d’éveiller la conscience du peuple malien.

Dans son discours d’ouverture, le président du CNJM a déploré l’altération de l’esprit citoyen au Mali.  Il a indiqué que l’indifférence est une réalité au Mali. Toute chose que la convention nationale des juristes du Mali entend combattre. Ismayila Yoro Dicko s’est dit convaincu qu’on ne peut pas avoir une démocratie sans qu’on est des citoyens bien formés et bien informés.

C’est pourquoi, la CNJM s’est donnée comme mission de casser les barrières entre les professionnels du droit et les citoyens. « Il faut que le droit soit accessible à tous les citoyens maliens », a-t-il expliqué. Il a déclaré  que les maliens ne s’intéressent pas aux choses parce qu’ils estiment que les notions de droit sont trop compliquées.

Malheureusement poursuit-il, ils se réveillent très mal le jour où ils seront confrontés à des problèmes de droit. Une situation que la CNJM veut anticiper. Car dit-il, le malien a peur du droit. Or, soutient le président du CNJM, l’action judiciaire est action tout à fait naturel qui consiste à mettre le droit au service de la population.

Il a indiqué que  la décision justice est rendue au nom du Peuple. Pour atteindre cet objectif, la CNJM a initié les boutiques juridiques, qui sont des centres d’orientation et d’information juridiques. A travers celles-ci, la CNJM accueil, informe et oriente les citoyens.

Ismayila Yoro Dicko a profité de l’occasion pour tacler les gouvernements africains, qui selon lui  ne souhaitent pas que les populations soient éclairées. Parce que, analyse-t-il, si la population est bien informée  les gouvernants ne peuvent plus faire ce qu’ils veulent.

Avant de terminer, Ismayila Yoro Dicko a déclaré que la CNJM est au service de la Nation et de l’armée malienne. « Si on doit être mobilisé nous sommes prêts à aller au front pour sauver le Mali », a-t-il martelé.

Abdrahamane SISSOKO/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here