Mali: cinq personnes poursuivies pour atteinte à la sûreté intérieure de l’État

8

Sur les sept personnes arrêtées la semaine dernière par la sécurité d’État, cinq sont poursuivies. Les autorités de transition ne se sont pas exprimées sur ce sujet, mais RFI a pu recouper un certain nombre d’informations inédites. 

Deux personnes ont été libérées, cinq autres transférées à la gendarmerie. Sékou Traoré, chef de cabinet de la présidence avec rang de ministre, ainsi que Souhahebou Coulibaly, directeur de l’agence d’État Agefau, ont bel et bien pu rentrer chez eux libres. Sékou Traoré a même repris son travail au palais présidentiel.

Mais les cinq autres personnes interpellées ont été transférées vendredi soir au Camp 1 de la gendarmerie de Bamako après avoir été détenues plusieurs jours en dehors de toute procédure légale. Leur cas a donc été judiciarisé.

Il s’agit de deux hauts cadres du Trésor public, messieurs Koné et Keita, du directeur du PMU, Vital Robert Diop, du chroniqueur radio et militant contestataire Mohamed Youssouf Bathily alias Ras Bath, ainsi que du directeur adjoint de l’agence d’État Agefau, Aguibou Tall, par ailleurs demi-frère de l’ex-Premier ministre Boubou Cissé.

C’est le cabinet de Maître Kassoum Tapo qui défend les intérêts de l’ex-Premier ministre et d’Aguibou Tall, à qui l’un de ses collaborateurs a pu rendre visite. « Il est poursuivi pour atteinte à la sûreté intérieure de l’État », explique l’avocat, qui précise que son client a été interrogé sur ses liens avec les autres personnes arrêtées ou avec le syndicat UNTM, l’Union nationale des travailleurs du Mali. Selon l’avocat, les autres personnes détenues seraient poursuivies pour les mêmes motifs.

Les autorités de transition n’ont jamais communiqué sur cette série d’interpellations, elles n’en ont donc jamais expliqué les raisons, mais les questions posées au client de Maître Tapo confirment certaines informations qui avaient déjà filtré : « Ils lui ont parlé de tentative de déstabilisation et de coup d’État. Mais il n’y a rien à part des questions, affirme Maître Tapo, ils n’ont aucune preuve matérielle ». Il appartient dorénavant au procureur d’en décider, et de transmettre ou non les dossiers à un juge d’instruction.

SOURCE: https://www.rfi.fr/fr/afrique

Commentaires via Facebook :

8 COMMENTAIRES

  1. Finalement c’est l’UNTM qui est visée par ces arrestations et accusations. Dans quel Etat des civils font un coup d’état. Mais je pense qu’ils filent du mauvais coton. l’UNTM à ce jour est intouchable. Attention!!!!!

    • L’UNTM est remplie de voleurs, des fonctionnaires corrompus et delinquents financiers alors elle protege ses voleurs, dommage pour le Mali car on ne va pas construire une Nation ou un Etat de Droit sur du vol!

      • N’AS-TU PAS HONTE DE T’ATTAQUER A’ L’UNTM QUI DEFEND LES DROITS DES TRAVAILLEURS DU MALI?
        TU ES COMME KAOU DJIM. VOUS N’ETES POINT INTELLIGENTS!

  2. Si c’est maitre Kassoum Tapo qui ressort des tenebres pour venir defendre l’ancien premier ministre et son petit-frere, alors nous sommes certians qu’il y a anguille sous roche, car Tapo est toujours trempe dans les choses sales et pourries.

  3. TOUT EST MENSONGE!!! N’GALON FIN!!! IL N’ Y AVAIT AUCUN COUP D’ ETAT EN PREPARATION!!!
    ALLEZ-Y ECOUTER KAOU DJIM DANS SES DECLARATION BIEN AVANT LES ARRESTATIONS; IL AVAIT ACCUSE’ L’UNTM DE VOULOIR FAIRE UN COUP D’ETAT!!! S’ILS SAVENT QUE LE COUP ‘ETAT EST UN CRIME, QU’EST-CE QUE CES FELONS ARME’S ET DROGUE’S DE KATI ATTENDENT POUR ALLER EN PRISON! OUBIEN ILS ONT DEJA OUBLIE’ QU’ILS ONT FAIT UN COUP D’ ETAT LE 18 AOUT AU VU ET AU SU DU MONDE ENTIER!!! BANDE D’INCONSCIENTS!!!!!!!!!!!!!!!!

        • RASBATH N’A CERTES PAS SU GERER LA TRES GRANDE POPULARITE’ ET LA GRANDE BASE SOCIALE QU’IL AVAIT MAIS IL FAUT RECONNAITRE QU’IL N’ Y AVAIT PAS DE PREPARATION DE COUP D’ETAT! LES FELONS SONT ALLE’S A’ L’OFFENSIVE PARCE QU’ILS ONT EU PEUR DE L’UNTM! LEUR STRATEGIE EST MAUVAISE!! ILS DOIVENT LIBERER TOUS LES DETENUS!!!JE LEUR CONSEILLERAIS LES ELEMENTS SUIVANTS:
          1- DISSOUDRE LE CNT
          2- GOUVERNER PAR ORDONNANCE
          3- L’ACTUELLE CONSTITUTION EST BONNE. ILS PEUVENT L’AMENDER POUR APPLIQUER LES ACCORDS D’ALGER.
          4- ABOLIR LEUR CHARTE
          5- LA TRANSITION DOIT AVOIR COMME UNIQUE BUT DE REVISER LES LISTES ELECTORALES ET TENIR DES ELECTIONS CREDIBLES ET TRANSPARENTES.
          6- DEVELOPPER LE GENRE DE RELATION QUI EXISTE ENTRE LES GOUVERNANTS DU SENEGAL ET LES CHEFS RELIGIEUX DE CE PAYS! IL FAUT RESPECTER L’ELEMENT RELIGIEUX MAIS LE DIRIGEANT DU MALI NE DOIT JAMAIS ETRE SOUMIS AUX RELIGIEUX. LE RAPPORT DOIT ETRE UN RAPPORT DE RESPECT MUTUEL ET NON UN RAPPORT DE SOUMISSION
          7- ECOUTER ATTENTIVEMENT PARIS ET LES AUTRES GRANDS DECIDEURS! TOUS LES PAYS DE LA REGION AGISSENT AINSI.
          ECARTEZ VOUS DES FAUX PATRIOTES ET DES FAUX NATIONALISTES DONT LES DISCOURS BIDON NE FONT QUE PIEGER LE MALI D’AVANTAGE.
          8- DEMANDER A’ LA FRANCE D’INSTALLER DES BASES MILITAIRES PERMANENTES AU MALI!!! LE SENEGAL ET LA COTE D’IVOIRE ONT DES BASES FRANCAISES ET CES DEUX PAYS SE PORTENT RELATIVEMENT BIEN PAR RAPPORT AU MALI!
          9- ETABLIR DES RELATIONS DIPLOMATIQUES AVEC L’ETAT D’ISRAEL
          10- ACCORDER UNE LARGE AUTONOMIE DE GESTION A’ CHAQUE REGION MALIENNE. CHAQUE REGION DOIT ELIRE SON GOUVERNEUR ET ET SON ASSEMBLEE ET GERER SONT BUDGET. LES RECRUTEMENTS DES FONCTIONNAIRES DOIVENT SE FAIRE AU NIVEAU LOCAL, REGIONAL ET NATIONAL. LA GESTION DES ETABLISSEMENTS SCOLAIRES DANS CHAQUE REGION, DOIT RELEVER DES AUTORITE’S REGIONALES. CHAQUE REGION DOIT ETRE LIBRE D’ORGANISER LES ELECTIONS A’ SA MANIERE.
          MES AMIS, LE MALI PEUT ETRE REDRESSE’ EN MOINS D’UN AN!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here