La COMADE veut mettre fin à la mendicité des enfants

2
Les mendiants dans une rue de Bamako
Les mendiants dans une rue de Bamako

M. Moussa B. Sissoko du ministère de la Solidarité, de l’Action humanitaire et la Reconstruction du Nord a indiqué que des mesures sont prises afin que la mendicité des enfants soit réduite sous peu dans notre pays. Il a salué l’initiative et invité les participants à accompagner la Comade et surtout le département dans la lutte contre la mendicité des enfants.

Quant au président de la Comade, M. Amadou Bocar Téguété, il a souligné que «les spectacles dégradants d’enfants mal vêtus, sans chaussure et occupant les voies et places publiques à la recherche d’argent nous interpellent tous, parents éducateurs, responsables administratifs, communautaires et religieux».

Pour M. Téguété, l’éradication du phénomène passe par l’amélioration des conditions de vie et d’études des talibés, et surtout d’exercice pour les maîtres auxquels ils sont affiliés.

«Des actions de proximité seront entreprises, avec vous tous, individuellement et collectivement. C’est une adhésion à ces actions que je vous demande aujourd’hui, dans un dialogue constructif et responsable », a déclaré M. Téguété.

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

2 COMMENTAIRES

  1. Tant que les sub-humans de n.è.gres muslims existerons jamais la mendicité ne s’arratera car cette pratique qui n’est rien d’autre que de l’esclavage est un fondement de l’islam .

    Vive le Ganjisme, vive la science universelle !

  2. Bonne idee et il faudra battre le pavee pour gagner avec la population en arriere.
    @ COMADE, commencez d’abord par la pression sur l’etat, le gouvernement et les elus a voter une loi ou des lois condamnant toute forme d’exploitatiom des enfants dams le milieu islamic, c’est a dire les actes ignobles que posent certains, la majorite, de nos soi disant marabouts envers ces pauvres enfants. Ces sans dession marabouts exploitent ces enfants a leurs fins personnelles, les abusent, les exploitent, les maltraitent, souvent les tuent pour des sacrifices rituels,: C’EST LA VERITE.
    En plus une sensibilisation de leurs parents, de la population et des organismes a mieux venir en aide a ces enfants par l’education, les envoyer a l’ecole et les encradrer d’une maniere pourqu’ils et elles s’en sortent et faissent attention a ce monde remplit de requins, de loups, de crocodiles et de vampires. les marabouts en tete de liste.
    Une ou des lois criminalisant ces actes avec des peines severes. Le Senegal est commence tranquillement meme si il reste beaucoup. beaucoup a faire encore. Donc prenons exemple sur le Senegal et adaptons ou elaborons nous memes nos lois en consequences.
    En fin il faudra que nos dirigeants aient encore l’audace et culot de le faire, eux qui sont manipules et toujours d’ailleurs par un clan religieux musulman malhonnete et dominateur afin de satisfaire leurs petites personnes. Et aussi LE CODE DE LA FAMILLE DOIT ETRE REVU ET CORRIGE, sinon ces pedophiles (abuseurs patentes wr violeurs en outrance) qui veulent imposer le mariage en dessous de l’age dfe la maturite et affaiblir les droits de la femme et de la fille n’apporteront que desmaux et satan dans Notre Societe.

Comments are closed.