Lancement des activités du Groupe de Réflexion et d’Action pour le Développement de Kayes (GRADKAYES).

Le Groupe de Réflexion et d’Action pour le Développement de Kayes (GRADKAYES) a procédé, le samedi 07 novembre 2015 au Conseil de Cercle de Kayes au lancement de ses activités en présence des autorités politiques et religieuses de la ville.

0

Au menu de ce lancement, plusieurs activités étaient inscrites à l’ordre du jour :  une conférence-débat  sur l’impact des ressources minières dans le développement de Kayes ; des prestations artistiques et une visite touristique au fort de  Médine.

Le Groupe de Réflexion et d’Action pour le Développement  de Kayes (GRADKAYES) a vu le jour à travers les rencontres d’un groupe d’amis.   Aujourd’hui, il a pour mission  de regrouper les ressortissants de Kayes pour faire face aux défis de développement, tout en comptant sur le savoir et le savoir faire de chacun.

Dans son discours le président de GradKayes, M. Sékou Yaya Coulibaly a commencé par une citation arabe « la différence entre le désert et la savane, ce sont les hommes». Puis un inventaire des ressortissants Kayésiens ayant occupé des postes importants dans le pays. « GRADKAYES ne doit pas être une association de plus mais une association  qui apportera plus », a lancé M.Coulibaly.

Selon les membres ce lancement « doit être un éveil de consciences pour  une amélioration dans les comportements  afin  de faire de Kayes une région émergente » a conclu le président.

Les conférenciers du jour étaient Ibrahim Sanogo et Hamza Diallo, suffisamment informés sur les possibilités de mobilisation des mines.

PARTAGER