Le Cheikh Imam Dicko a rencontré le Cardinal, le Pasteur, le Cherif de Banconi et autres leaders pour parler du pays. : « Il ne faut pas se voiler la face, nous sommes aujourd’hui dans une situation d’impasse. Ce qui est réel.»

5

L’élite politique, la faillite de l’État s’explique par faillite de la classe politique.  Tant qu’on ne voit pas la réalité en face, savoir qu’on a trébuché ou même fauté, on s’en sortira pas. Les gens préfèrent se mettre derrière un imam pour faire tomber un régime mais pensent que se mettre derrière un imam pour construire un pays ça va les diminuer. Les militaires ne sont, certes pas la solution, mais que faut-il faire nous sommes dans une impasse? Nous sommes dans une situation où c’est l’existence même de la Nation qui est mise en cause.  Moi lmam, dès que je parle, on me qualifie de tout, à commencer par nos frères occidentaux.  Le fait que je sois lmam fait que certains ne veulent pas se mettre derrière pour construire le pays. La situation du pays fait que l’étau se resserre contre nous, le pays s’effrite de jour en jour. » Quand je parle, les médias occidentaux et tous les autres disent l’imam, l’imam, l’imam.  Quand je ferme la bouche, on dit que l’imam ne dit rien, où est-il passé ? Je ne sais pas ce qu’il faut faire. Donner l’impression que c’est les autres qui doivent nous faire sortir de ce problème, c’est ça l’erreur.  Quel que soit ce qui se dit, le devoir citoyen m’impose de chercher des solutions ici et là.  Il faut faire élections, on n’a pas le choix. Mais est-ce que les élections à elles seules seraient la solution? Notre problème, ce n’est ni la Minusma ni la France ni la Russie. C’est nous-mêmes et nous devons nous mettre ensemble. » Dixit l’imam Dicko

Source : New African Magazine  

Commentaires via Facebook :

5 COMMENTAIRES

  1. JE NE PENSE PAS QU’ON POURRAIT GUERRIR DANS UN FURTUR PROCHE, CAR LA SOLUTION AU PROBLEME DU MALI DOIT ETRE RADICAL: BOUSILLE TOUT LES RESPONSABLES, ( DIRECTEURS, MINISTRES, PREMIERS MINISTRES ET RESPONSABLES POLITIQUES, AINSI QUE LES FONCTIONNAIRES, MILITAIRES MILLIONAIRES OU MILLIARDAIRES) Y COMPRIS LES CHEFS RELIGIEUX, DES 15 DERNIERS ANNEES. OUI, LES FAIRE PASSER PAR LES ARMES ET SANS JUGEMENTS S’IL TE PLAIT ET SAISIR TOUT LEUR BIEN AISNI QUE CEUX DE LEUR PROGENITURE.
    AINSI, LES MALIENS APPRENDRONT A AVOIR PEUR DE “MANGER” L’ARGENT PUBLIQUE.
    CAR AU STADE ACTUEL, ILS N’ONT PAS PEUR DE FAIRE “2 OU TROIS ANS DE TOLLE” AU BOUT DUQUEL ILS SORTIRONT ET VONT SE LA COULER DOUCE AVEC L’ARGENT VOLE… QUI A PEUR DE 2 OU TROIS ANS DE PRISON SI AU BOUT, TU VAS DEVENIR MILLIONAIRE OU MILLIARDAIRE……:) 🙂 ?
    MEME PAS L’IMAM DICKO

  2. Du n importe quoi. Il veut se blanchir Il sait que ce sont les djadistes le grand problème aujourd’hui ces djadistes parlent au nom des musulmans; si cela est faux que les imams convoquent une marche nationale contre les idées des djadistes. Personne ne le fera. Il veut tromper encore le peuple, se blanchir croyant que les autres religieux sont naïfs ignorants. Il connaît la solution: programmer des marches nationales contre les idées des djadistes qui parlent au nom des musulmans ; s il peut faire cela, la confiance en lui viendra. Si non tout ce qu il dit maintenant ne me semble pas sincère.

    • Mais MAD, tu ne savais pas que Dicko est un Jihadiste? Alors reveilles-toi sinon il va te vendre et vendre ton Mali a ses amis et freres Jihadistes a vil prix!

  3. La campagne electorale a commence pour l’Imam Dicko, lui n’attend meme pas le mois de fevrier ou mars 2022, c’est maintenant qu’il veut etre President, alors voici que la verite a eclate au grand jour! Alors il faut se preparer pour l’Emirat du Mali!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here