Législatives 2020: Le RJPPM apporte son soutien à tous les candidats jeunes

0

Le Réseau des jeunes des partis politiques du Mali (RJPPM) appelle à voter les candidats des jeunes, sans distinction de partis politiques. Le réseau a dévoilé sa stratégie de mobilisation en faveur des candidats jeunes, au cours d’une séance d’échange avec la presse, ce samedi 21 mars, au bord du fleuve Niger à Baco Djicoroni.

 Seulement 3% des députés à l’Assemblée nationale du Mali ont moins de 40 ans. Pourtant, s’indigne Adama Togo, président du Réseau des jeunes des partis politiques du Mali, 75 % de la population malienne a moins de 35 ans. Une réalité que le RJPPM veut changer en favorisant la représentativité des jeunes dans les instances de prise de décision au Mali. Pour y parvenir, le réseau travaille en collaboration avec des jeunes de la société civile qui ont décidé de mener la même lutte.

Pour les élections législatives à venir, 60 candidats jeunes, des partis politiques ou en lice indépendante, ont été recensées par le bureau exécutif du réseau dans l’ensemble du Mali, dont 30 à Bamako. Dans son rapport de validation des dossiers de candidature, la Cour constitutionnelle indique avoir enregistré environ 800 candidats jeunes. Partant du principe: «tout ce qui est fait pour toi sans toi est contre toi», le RJPPM annonce ses actions de soutien aux candidats jeunes.

Au cours de cette semaine décisive de la campagne pour les législatives, le réseau procèdera entre autres à: la sensibilisation des citoyens sur le terrain et assurer le relai pour les candidats jeunes en termes de visibilité et d’impact; Inciter les candidats jeunes à faire des propositions et analyses constructives face aux problèmes du Mali; faire une campagne de rencontres  citoyennes sur la nécessité d’aller retirer sa carte d’électeur et faire le bon choix; mettre en place des équipes dans  15 zones pour aider les candidats jeunes… Pour le jour des élections, le RJPPM activera une brigade de jeunes formés à sensibiliser sur l’achat de conscience.

 

Mamadou TOGOLA

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here