L’Imam Mahmoud Dicko s’exprime : « Le Mali a besoin d’un sursaut national… »

7
Mahmoud Dicko, président du Haut Conseil islamique du Mali
Mahmoud Dicko, président du Haut Conseil islamique du Mali

Après sa sortie contre le programme de l’éducation sexuelle dans les écoles qui a obligé le régime à y renoncer, l’Imam Mahmoud Dicko, président du Haut conseil islamique (HCI), ne désarme point. Celui qui ne se considère ni comme « propriétaire ou gardien du temple », entend néanmoins jouer pleinement sa partition sur toutes les questions liées l’avenir du Mali, en tant que citoyen et leader de la plus grande organisation musulmane du pays. Et l’Imam Dicko indique la voie à suivre : « le Mali doit aller à un sursaut national afin de sortir de sa situation (difficile) actuelle ». Dans un bref entretien, M. Dicko s’est confié à nos reporters.  

Au siège du Haut conseil islamique, sis à Hamdallaye (ACI 2000), on assiste à un ballet incessant de visiteurs. Responsables d’associations et/ou de groupements musulmans, simples citoyens… se succèdent pour des entretiens ou encore des demandes d’entretien auprès de Mahmoud Dicko.

Très sollicité, le président au Haut conseil islamique reçoit à tour de rôle ces nombreux visiteurs qui attendent dans une grande salle de réception. Les audiences se font soit dans un bureau au rez-de-chaussée ou à l’étage.

C’est à la fin d’une longue journée (mercredi dernier) que le Président Dicko nous a accordé quelques minutes.

D’emblée, l’Imam a fait part de ses préoccupations au sujet de la situation actuelle du pays. « Oui, j’ai un regard inquiétant par rapport à ce qui passe actuellement dans notre pays. Mais, on ne perd pas espoir. Le Mali a suffisamment de ressources pour surmonter les épreuves. Et je crois fortement en la capacité du peuple malien de rebondir et de dépasser ce moment difficile ».

La  détérioration de la situation sécuritaire au Centre du pays ? Le Président Mahmoud Dicko fait part de son souci. Il affirme : « Ma réaction par rapport à cette situation est comme celle de tous les citoyens du Mali. Que ça soit au Centre, au Nord ou au Sud, on doit se faire du souci dès qu’il y a un problème dans n’importe quelle partie du pays ». Quelle solution préconise l’Imam Dicko ? « Il faut se mettre ensemble. A mon humble avis, personne ne peut, seule faire le Mali… De nombreux pays ont connu des difficultés. D’autres pays ont connu pire que le Mali. Mais, ils (ces pays) ont su trouver les ressources nécessaires pour surmonter ces difficultés. Pourquoi pas le Mali ? Il est impérieux que les Maliens regardent dans la même direction. Et je crois aujourd’hui qu’il faut aller à un sursaut national. Ce sursaut est une nécessité pour sortir le Mali de l’impasse. Et on peut jamais relever les défis tant que nous sommes restons diviser et éparpiller. Ça ne marchera jamais ! ».

L’abandon du programme sur l’enseignement de la sexualité ? L’Imam reste sur ses gardes : « Comme ça été annoncé, l’opinion est témoin ! Ils ont annoncé le retrait devant tout le monde… », a-t-il affirmé.

Enfin, Mahmoud Dicko a indiqué qu’un grand rassemblement se prépare. «Au moment opportun nous informerons les Maliens. Nous estimons qu’il faut organiser une grande prière pour le Mali ».

Mohamed Sylla

Mémé Sanogo

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

7 COMMENTAIRES

  1. Mahamoud Dicko profite de l’ignorance de la majorité des maliens pour s’ériger en messie.Le dogmatisme religieux qu’il fait semblant de soutenir n’est qu’un tremplin pour se faire un nom dans l’espace politique malien.
    Le premier diviseur des maliens c’est bien lui.

  2. L’Imam veut faire de la politique.
    Partout dans le monde où la réligion s’est mélée à ma politique, cela a aboutie à une catastrophe: L’Iran, le Soudan, l’Algérie,L’Afghanistan, etc.

    La Réligion n’est pas un programme politique. C’est un dogme. Un mode de vie.
    On ne peut pas gérer un pays avec la Réligion ou ce sera le Chaos.
    La foi est une affaire privée.
    Dicko peut s’inscrire dans un parti politique, militer puis raconter ses platitudes.
    Un sursaut ne se décrète pas, il s’improvise.

  3. Mon très cher Imam, un sursaut national se fait avec des hommes et des femmes qui ont la même conscience sociale, mais avec les franges de maliens d’aujourd’hui existant sur le territoire national la conscience sociale a été fortement effritée, à ce titre il devient impossible de mettre ensemble des personnes n’ayant plus jamais aucune orientation de vie et de manière de voir la situation actuelle du pays. Pour en arriver là, il faut encore beaucoup de sacrifices dans la douleur, peut-être même une hécatombe très durable dans le temps et dans l’espace. Comment peut-on mettre ensemble des personnes qui sont discriminées par le pouvoir? Les uns se remplissent les poches et mangent aisément pendant que les autres regardent ces mangeurs dans la souffrance, avec ça, il ne peut avoir d’union, ni de vision commune des choses; il n’y a que la haine entre ces deux lots dont la premier est minoritaire et possède tout et le deuxième est majoritaire et ne possède rien, rien, rien et rien. C’est vraiment dommage pour ce pays avec un pouvoir inaudible, insensible et aveugle face aux injustice de ce genre. Nous sommes dans l’oeil d’un cyclone dont les conséquences resterons à jamais gravées en lettres indélébiles dans les registres de l’histoire de ce pays. Nous tenions encore grâce aux bénédictions de nos ancêtres et les plus pieux de ce pays, mais avec la persistance de ces fléaux, Allah finirait par nous lâcher.

  4. J’ exhorte Mr Dicko de devenir un acteur de propositions que de la rethorique improvisée des petites semaines , en tout état de cause , l’ingénierie dogmatique vers lequel on veut basculer le pays ne serait jamais la solution . Le Mali n’est pas dans une crise religieuse , elle est essentiellement dû à la perte du contrôle politique de l’état par ses acteurs politiques qui ont fait autres choses ….!

  5. Peut etre que le Mali a besoin de changement ..
    …peut etre d’ailleurs qu’il n’a pas besoin d’un changement à la DICKO ..
    ..Mais ce n’est pas mon problème ……….
    Ni peut etre le sien …d’ailleurs !
    Donc moi …en tout cas ..JE REGARDE !

      • Tiens ….LE KING s’adresse à moi !
        Dis moi …..profites en un peu pour m’expliquer le sourire ravi de ton héros qui vient de rencontrer l’autre …du RPM ….
        Tu veux bien ?
        Et puis ….écoute ….moi quand j’ouvre les yeux …Qu’est ce que je remarque ?
        Que ton IMAM DICKO aime le rose ….
        En quelques jours ….boubou rose sur fond blanc …aujourd hui boubou clair sur fond rose ..? ? ? ? ? ? …….
        Bon …….DICKO aime le rose ….
        Moi ? Ca me fait rigoler ….
        C’est tout , hein !

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here