Lutte contre la prolifération des armes légères : Nara, Aourou et Ambidedi au cœur d’une vaste campagne de sensibilisation

0

En décidant de promulguer récemment une nouvelle loi sur les armes au Mali, les autorités actuelles du pays ont consenti des efforts pour renforcer le cadre normatif et institutionnel de lutte contre la prolifération des armes légères et de petits calibres, leurs munitions et matériels connexes. Sans oublier la lutte anti-mine.

C’est dans ce cadre que le SP – Cnlp et son partenaire de mise en œuvre du projet ocwar-t/alpc  à savoir le Programme des Nations-Unies pour le développement (Pnud) ont entrepris depuis le 12 août 2021 une vaste campagne de sensibilisation et de mobilisation communautaire sur le dépôt volontaire des armes auprès des populations civiles en vue de sauver des vies.

Ladite campagne qui a débuté le 12 août 2021 prendra fin ce 23 août 2021 et concerne les localités de Nara (Région de Nara), Aourou et Ambidebi (Région de Kayes). 

La campagne vise à encourager la remise et la collecte volontaire des armes en échange contre les projets de développement communautaire dans les localités sélectionnées sur la base du slogan « Je  rends mon arme, je sauve des vies ».

La campagne a mobilisé les autorités administratives  et politiques, les groupes communautaires, les organisations traditionnelles et confessionnelles,  les femmes et les jeunes des localités concernées. Elle a aussi été une occasion d’évaluer les  besoins d’installation de collecte d’armes dans les communautés ciblées pour le stockage et  l’enregistrement des armes et des munitions récupérées avant la destruction.

Dans toutes les localités concernées, les populations ont massivement adhéré à la campagne  et un Comité local de récupération des armes a été installé.

Diverses autres actions ont été entreprises concomitamment pour soutenir cette campagne notamment la réalisation de débats radiophoniques, la diffusion de messages de sensibilisation sur les antennes de radios locales,  par la presse écrite et  en  ligne et via  la télévision.

Des personnalités telles que Habibou Dembélé dit Guimba national (comédien),

Mariam Sidibé (enseignante et artiste chanteuse) et Diaminatou Kanouté (présidente du Parlement des enfants de Bamako) ont décidé gracieusement de porter des messages  importants pour cette campagne.

Le représentant du Pnud, Mahamadou Fofana, a rappelé qu’aujourd’hui le défi  crucial qui reste à relever pour le développement durable dans le Sahel en général et au Mali  en particulier porte sur le trafic illicite d’armes légères. Il a annoncé que le Pnud ne  ménagera aucun effort pour apporter aux autorités du Mali l’expertise, les bonnes pratiques en matière de contrôle des armes légères et sur les derniers développements pertinents au sein  des Nations-Unies afin que le Mali ait accès aux méthodes et politiques les plus efficaces  et les mieux testées.

Les représentants du SP-Cnlp ont insisté et rassuré qu’à la suite de cette campagne, leur structure procédera à une collecte volontaire en échange de projets et la destruction des armes récupérées auprès des communautés en collaboration avec d’autres acteurs sans oublier les FDS.

Rappelons que le projet « Réponse ouest- africaine contre les crimes organisés et le trafic (Ocwar-t) » est cofinancé par l’Union européenne et le ministère fédéral allemand des Affaires étrangères (Gffo), coordonné par la GIZ et mise en œuvre par le Programme des Nations-Unies pour le développement (Pnud) pour la Commission de la Cedeao pour une durée de trois (03) ans. Il est mis en œuvre dans trois (03) pays du Sahel (Burkina Faso, Mali et Niger) et quatre (04) pays de l’Union du Fleuve Mano (Côte d’ivoire, Guinée, Libéria et Siera Léone).

Toutes ces actions s’inscrivent dans la mise en œuvre de l’importante initiative de “Faire taire les armes” à l’horizon 2030 de l’Union Africaine pour atteindre “l’Afrique que nous voulons”, aussi appelée Agenda 2063.

Seydou DEMBELE

Photo (armes légères)

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here