Mali : le cinéaste, Cheick Oumar Sissoko, appelle le pôle économique à « l’audit des services publics »

12

Les responsables du mouvement politique ‘’ Espoir Mali Kura’’ était face à la presse, hier jeudi, à Bamako pour se prononcer sur la situation sécuritaire et  interpeller  les autorités de la transition sur l’état de siège dont fait l’objet le village de Farabougou depuis  plus d’une semaine. Occasion indiquée pour le cinéaste Cheick Oumar Sissoko d’appeler à un sursaut national pour sauver la patrie en danger et en insistant sur ‘’les audits des services publics par le pôle économique et financier’’ afin de renflouer les caisses de l’Etat.

Le mouvement Espoir Mali kura, membre du M5-RFP, qui a contribué à la chute du pouvoir de l’ex-Président IBK,  dans un communiqué signé par son coordinateur, Cheick Oumar Sissoko, se dit préoccuper par la situation de Farabougou.  «Cette  nouvelle épreuve  est douloureuse et insoutenable pour notre peuple et l’état de la transition en cours », peut-on lire dans ce document  qui continue à croire  que  l’incompétence et le manque de vision  de l’ancien régime   seraient encore  entrain de perdurer après le 18 août 2020.  EMK de lancer  un appel patriotique « pour un sursaut national des Maliens, un sursaut à se dresser sur les remparts pour sauver la patrie en danger »

Cette sortie a été indiquée par Cheik Oumar Sissoko  pour réitérer l’encrage d’EMK dans le M5-RFP. Lequel de poursuivre que l’insécurité à gagner tout le pays en citant l’état de siège de Farabougou situé à une quinzaine de Kms de Dogofry et quelques Kms de Diabaly, où un important dispositif de l’armée malienne est déployé.  «  Le Mali nouveau  que nous voulons mettre en place, cela doit se faire  »,  proteste le conférencier, qui attribue cette incapacité des FAMA à sortir les populations du joug du diktat des groupes Jihadistes à l’insuffisance   de moyens de combat  performants et de renseignements. «  Le  régime précédent a détourné les ressources financières  nécessaires à cela. Et nous pensons que  le nouveau pouvoir  doit faire face à cela et rapidement  en dotant   l’armée de moyens militaires adéquats », a-t-il insisté.  Pour  le coordinateur de l’EMK,  le Mali a de l’argent à récupérer pour pouvoir sauver la patrie.

Pour générer ce montant, il a pointé du doigt les « audits » réclamés par  le M5-RFP.  «  Nous attendons toujours des audits qu’il faut faire.  Des audits des services publics de l’Etat, des domaines de l’Etat et des contrats miniers. Et nous savons que le pôle économique  a été bloqué dans le développement des procédures judiciaires », a exprimé l’orateur en indiquant toujours qu’il faut doter cette structure de ressources humaines  et de moyens suffisants en intéressant en même temps les magistrats.  Et le coordinateur du EMP de déclarer que l’argent existe au Mali, mais qu’il faudra aller le chercher en faisant ces audits.

« Restaurer l’espoir »

Se prononçant toujours sur la question de l’insécurité, Cheick Oumar Sissoko a émis beaucoup d’interrogations sur les mouvements des groupes Jihadistes en moto, les moyens de ravitaillement des engins dans cette zone frontalière avec la Mauritanie. C’est pourquoi, a-t-il indiqué, le Président de la transition et le ministre des affaires étrangères doivent interpeller  les autorités mauritaniennes sur cette question. Et de renchérir qu’ils doivent  faire la même chose avec l’Algérie sur les mouvements du Chef du Groupement de soutien à l’islam et aux musulmans, Iyad Ag Ghaly. «  L’Etat doit s’assumer. Nous avons  les solutions pour arrêter cette insécurité et cette tragédie », a-t-il martelé.

Face à l’absence de réponse à toutes ces questions, Cheick Oumar Sissoko dira qu’il est en droit de dire que « IBK est parti, mais son régime demeure ». « Il va falloir une restauration. Et les gens sont entrain de se préparer  pour cela », a-t-il prévenu, en dénonçant du coût et  les modalités de la révision des listes électorales.

Siaka DIAMOUTENE/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

12 COMMENTAIRES

  1. SALAM SALAM MES CHERS LECTEURS POURQUOI CHEICK OUMAR SISSOKO DEMANDE L’AUDIT DES SERVICES PUBLICS ET PAS AU MOMENT OU IL ETAIT LUI MÊME DANS LE GOUVERNEMENT C’EST MAINTENANT QU’IL SE RAPPELLE HA LE MALI SACHONS RAISONS GARDER C’EST VRAIMENT EQUERRENT AU MALI TOUT LE MONDE CONNAIT TOUT LE MONDE A BON ENTENDEUR SALUT QU’ALLAH NOUS EN PRESERVE BIEN NOUS FASSE MISERICORDIEUX ET SOIT TOUJOURS SATISFAIT DE NOS BONNES OEUVRES POUR QUE NOUS AYONS TOUS UNE BONNE FIN HEUREUSE YARABI

    • Koro len fo a ye kuran tan nia deye! Nous connaissons nos predateurs du tresor national! Ne cherches pas a cacher nos voleurs, nous allons les arreter, les juger et les mettre en prison

      • LE PETIT SISSOKO FAISEUR DE CINEMA NE SAIT PAS DE QUOI IL PARLE.
        BY THE WAY, QU’EST-CE QUE LA CLIQUE DE VOYOUS CONNAIT? DES VIEUX POLITICIENS CONS A’ QUI LES MILITAIRES FELONS ONT VENDU DE….. L’AIR!!!!
        CHEIKH OUMAR SISSOKO ET KINGUIRANKE’ DANS LE MEME SAC. C’EST BIEN CE QU’ON APPELLE SENED DA IV ALEU DA IV!!!!!
        COMMENT VA L’IMAM NAIF! LE NOUVEL EL HADJ OUMAR TALL DU PAYS DES PEULS?????????? IL FAUT BIEN RIRE!!!!
        KAOU DJIM LE COCHON!!!!!
        BOUBOU LAH???? BOUBOU LA???????? FOULAKE’ THIEDJOUGOU!!!! IL RESSEMBLE A’ UNE VILAINE GRENOUILLE TOMBE’E DU CIEL!!!!!
        CMAS, M5-RFF = LES VOYOUS DE LA REPUBLIQUE!!!!

  2. Comment voulez-vous faire cet audit des services publics avec l’autre portion d’IBK, portion non loin des moindres, portion non congrue de ce président bandit? Aujourd’hui nous pouvons dire sans risque de se tromper que c’est IBK qui est au pouvoir, à ce titre tous les dossiers sensibles serons dans un nuage total, les nouveaux ministres, mêmes ceux qui se disent plus avertis serons d’ailleurs ceux qui aurons toute la latitude de mettre les deux plus grands responsables dans la diversion totale, il s’agit de BAH N’DAO et son vice-président qui ne sont que des militaires donc incapables de comprendre le minimum concernant les audits des institutions, c’est comme si la victime allait se confier à son bourreau quelle aberration? Quelle moquerie? Quelle irresponsabilité? Nous ne sommes pas sûrs si cet audit aura lieu. Et même si il aura lieu à quoi cela aboutirait? Ceux qui serons face à la justice bénéficierons des “non-lieux” des hommes et femmes de la justice de ce pays et les autres serons purement et simplement acquittés sans aucun procès sans équivoque. La situation actuelle ressemble à un système d’avant-projet d’une révolution qui en route pour quelques mois encore.

  3. La transition doit se concentrer sur l’organisation d’elections libres, credibleS et transparentes. L’AUDIT DOIT ATTENDRE LE PROCHAIN REGIME QUI SERA DEMOCRATIQUEMENT ELU.

    • Wulumuso den, tu penses que l’on va laisser les voleurs comme Boua le ventru IBK echapper a la justice Malienne, reveilles-toi, les voleurs vont payer, tu peux la fermer et t’occuper de ton viel obsede sexuel de Joe Biden! Organises des elections chez toi d’abord et laisses les Maliens resoudre leur probleme avec Boua le ventru IBK Mande Zonkeba, l’enfant maudit de Sebenikoro ani Mande Fugari keba!

        • WULUMUSO DEN, ton Boua le ventru est de reotuer avec son pantalon dechire, les Arabes devraient lui aplliquer la Sharia en lui coupnat les deux mains car un voleur! Je ne sais pas coment il a pu echapper. Boua le cochon et toi le fils de cochons la justice Malienne va etre servie et Boua va partir en prison avec ses fils Karim et Bouba, sa femme et ses amis voleurs.

  4. Un tres bon rappel a Ba Ndaw qui nous a dit que l’impunite serait plus acceptee au Mali, allons nous auditer et verifier afin de mettre les voleurs avec Boua le ventru IBK et son financier Togola la ou ils doivent etre: la maison d’arret centrale de Bamako en attendant de nous rembourser notre argent

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here