Mali : Le mouvement de contestation contre IBK appelle à manifester le 4 juin

14

Le collectif ayant animé en 2020 la contestation qui devait déboucher sur le renversement du pouvoir civil du président malien Ibrahim Boubacar Keïta a appelé jeudi à manifester le 4 juin, dans une nouvelle période d’incertitude politique. Cependant, le principal parti composant le Mouvement du 5-Juin s’est dissocié de cet appel, jetant le doute sur l’ampleur de la manifestation.Le M5 lance cet appel alors que le Mali est sans gouvernement.

Les crispations politiques vont de pair avec une mobilisation sociale à l’appel de la principale organisation syndicale, qui a lancé lundi une grève de quatre jours et a brandi la menace d’un mouvement illimité. Confronté à une contestation grandissante, le Premier ministre Moctar Ouane a présenté la démission de son gouvernement la semaine passée, pour être immédiatement reconduit par le président de transition Bah Ndaw qui l’a chargé de former un gouvernement d’ouverture.M. Ouane a indiqué sur les réseaux sociaux mercredi soir avoir achevé ses consultations avec “la classe politique et les forces vives”.

Son message ne dit rien des militaires, qui occupaient les postes clés du gouvernement démissionnaire. La place qui leur sera faite est la grande inconnue. Ce sont les militaires qui, après des mois de contestation orchestrée par le Mouvement du 5-Juin, avaient renversé M. Keïta, dit “IBK”, le 18 août. Ils ont installé des autorités de transition qu’ils continuent de dominer, tout en s’engageant à rendre le pouvoir à des civils élus sous 18 mois.

Le M5, entre-temps affaibli, avait été tenu à l’écart de la mise en place des institutions de transition. Il a initialement exprimé son refus de participer au futur gouvernement. Il réclame à présent des “garanties”, mais demeure divisé.

L’Union pour la république et la démocratie(URD), principal parti de la coalition, s’est dite prête à participer au gouvernement.Le retour de France du président Ndaw, jeudi, était attendu comme susceptible de faire progresser la formation du gouvernement.

L’appel à manifester le 4 juin a suscité des interrogations sur une volonté du M5 de faire monter la pression. Ibrahima Ikassa Maïga, un des responsables, a assuré à l’AFP qu’il s’agissait de “commémorer” la contestation d’il y a un an et de prier pour ceux qui avaient été tués dans le mouvement.

Cependant, Moussa Sey Diallo, un responsable de l’URD, a indiqué à l’AFP que son parti n’y participerait pas. “Nous avons été sollicités pour participer à un gouvernement, nous ne nous associerons à aucune manoeuvre allant contre l’apaisement social, nous n’allons participer à aucune manifestation pour le moment”, a-t-il dit.

Commentaires via Facebook :

14 COMMENTAIRES

  1. Sangare Djeli ce n’est ni Ba Ndaw ou Moctar Ouane le probleme et tu ne peux pas admettre que tout ce qui se passe a ete seme et plante par ton patron Alpha Omar Konare, c’est avec lui que les fonctionnaires milliardaires sont nes au Mali pour la premiere fois, donc il a gangrene le systeme de gouvernance au Mali avec la grande corruption et ca continue. C’est le premier President Malien a avoir son fils Colonel dans l’armee Malienne grace au grand nepotisme.

  2. L’UNTM n’a pas fait ses grèves en 2020.
    Avant la chute d’IBK,il n’y a pas eu d’accord avec les JIHADISTES opposant la charia aux villageois.
    Des éléments qui montrent que la situation s’est dégradée avec les COLONELS.
    C’est BA DAW et MOCTAR OUANE le problème.
    ILS NE TRAVAILLENT PAS POUR LES MALIENS.
    Ils exécutent des instructions du NEOCOLONISATEUR.
    Il suffit de convoquer une conférence nationale souveraine comme en 1991,ses résolutions s’imposant à tous pour mettre le Mali sur le bon chemin.
    Pendant au plus un mois les maliens vont plancher sur tous les sujets qui concernent l’avenir des maliens.
    Après la CONFÉRENCE un gouvernement reflétant les forces vives de la nation est formé pour mettre en oeuvre les réformes électorales,les autres pouvant être exécutés par le gouvernement élu,la décision de la CONFÉRENCE étant souveraine.
    Cette méthode ne sera jamais appliquée car ça va en l’encontre des INTÉRÊTS de la France.
    C’est pour dire que la solution du Mali n’est pas liée à des personnes pour oser affirmer que si BA NDAW et MOCTAR OUANE démissionnent qui va prendre leurs places
    La solution du Mali est dans la SOUVERAINETÉ DU MALI.
    Tant que la France donne des instructions,les maliens ne seront jamais satisfaits car il s’agit de défendre les intérêts de la France.
    L’ESPRIT du M5-RFP incarne la SOUVERAINETÉ DU MALI.
    Qu’on lutte pour l’imposer au sommet de l’Etat est la ligne à adopter.
    Il ne s’agit pas d’agir pour remettre CHOGUEL MAIGA et autres au pouvoir,mais pour permettre au peuple d’exercer le POUVOIR.
    OSER LUTTER,C’EST OSER VAINCRE!
    La lutte continue.

  3. C’EST UN ECHEC EN VUE
    CA PEUT ETRE AUSSI UNE SORTE DE SONDAGE QUE LE M5 RFP EST ENTRAIN DE FAIRE POUR JAUGER SA POPULARITE, QUE LEUR SORTIE LEUR COUTE LA HONTE CE JOUR DE 4 JUIN

    • Leur Popularite est a zero, c’est pourquoi le M5-RFP est en train de recruter tous les marabouts et Imams de la place de Dicko Badalabougou, a Haidara Bankoni, a Haidara Nioro du Sahel, a Chouala le chiite, a Bilal le Soufi, etc….

  4. Ce que je ne comprends pas pourquoi les mecs respectables comme Dr Soumana Sacko, CMD ne s’agitent pas trop.Et pourtant ils sont patriotes.Ils aiment le Mali.
    Les mecs comme Chogel, Tall sont plus interessés par leurs interets que le bonheur du Mali.
    Bruit de casseroles
    Le passage de Me Tall au ministere de l’enseignement supérieur, il y a eu l’affaire des bus pour les étudiants.5 bus mercedez sont tres bien.Mais des bus des années 1980 ne tenant que par la peinture alors qu’on étaient en 2018.C’est ce qu’on appel 10 eme main.Et à quel prix? Le montant des 5 bus correspont a 50 bus made in China high class.Les etudiants etaient etonnés de trouver sur le campus des modeles de bus qu’on ne voit meme plus au cinema.Bus refusé, recteur debarqué, ministre remercié quelque mois apres.Evidemment en Europe on ils paient les acheteurs pour prendre ces bus.La poubelle.
    Quand à Chogel nous etions voisins à Bacodjikoro ACI pres de la sotelma…..

    • Zanga, tu etais voisin de Choguel, tu dois me faire beaucoup peur maintenant, comment etre vosiin d’un tel homme?

  5. Sangare, quel mecontentement?
    Je pense que la situation est un peu meilleur qu’avant 18/08/2021.
    Toutes ces greves et manifestations ne facilitent pas la tache de la transition.
    Honnetement si N’Daw et Ouane demissionnent aujourd’hui tu as qui pour les remplacer?
    Vois-tu une soultion a court terme?
    Dans 8 mois il aura des elections, Bah et Moctar vont partir.
    Un gouvernement de consensus ne marche pas au Mali.

  6. Seydou
    Ce serait une erreur fatale comme celle qui a amené les maliens à plébisciter IBK,si les maliens ne sortent pas massivement pour manifester leurs mécontentements.
    SI LA MANIFESTATION DU 4 JUIN ÉCHOUE,CE NE SERAIT PAS LA DÉFAITE DE CHOGUEL MAIGA,DE MONTAGA TALL,MME SY KADIATOU SOW,KONIMBA SIDIBE,MAIS LA VICTOIRE DES FOSSOYEURS DE CE PAYS.
    Participer au gouvernement de la transition sans des garanties de bonne gouvernance,c’est confirmer que la leçon du CONSENSUS ATT n’a pas été tirée.
    ATT a souhaité la stabilité gouvernementale,il l’a eu,mais n’a pas bénéficié de la bonne gouvernance qu’ il a pourtant espéré.
    Dire qu’ ATT a espéré ça veut dire qu’il a fait confiance au sens de patriotisme des cadres des partis politiques.
    Il ne voulait pas aussi sanctionner pour ne pas déstabiliser son régime.
    La DÉCENNIE ALPHA OUMAR KONARÉ l’a marqué.
    L’ÉTAT s’est affaibli,les ennemis du Mali en ont profité.
    Que le M5-RFP participe au gouvernement,il va contribuer à stabiliser la transition comme l’a bénéficié ATT,mais va participer à la disparition du Mali en sa forme actuelle.
    Dans quelques mois ceux qui accusent le M5-RFP de ne pas participer à stabiliser la transition vont INDEXER ses animateurs d’avoir participé à la disparition du Mali comme ça l’a été après la prise des deux tiers du territoire.
    Depuis 1992 tout ce qui se passe au Mali a eu une caution populaire.
    Personne ne peut contester la légitimité D’AOK et d’ATT en 1992 et 2002,mais au lieu de pointer du doigt le système politique qui donne trop de pouvoir aux hommes que nous avons très majoritairement installé au sommet de l’Etat,on gaspille son énergie à accuser les hommes politiques qui ont animé cette période alors qu’ils n’avaient pas de pouvoir car le POUVOIR n’est pas à BAGADADJI,mais à KOULOUBA.
    C’EST AU CONSTAT QUE LE PEUPLE ÉLIT,MAIS N’A JAMAIS EU RÉELLEMENT LE POUVOIR QUE DES REGROUPEMENTS DE PARTIS POLITIQUES,D’ASSOCIATIONS,DE SYNDICALISTES…ONT SU TAIRE LEURS DIVERGENCES POUR S’ENGAGER À PERMETTRE AU PEUPLE D’EXERCER LE POUVOIR.
    Que la transition adopte cet ESPRIT,aucun animateur du M5-RFP ne peut s’opposer à la collaboration étroite.
    Mais c’est L’ESPRIT qui consiste à privilégier les INTÉRÊTS INDIVIDUELS qui est en vigueur comme depuis qu’Ibk est PRÉSIDENT DE L’ADEMA PASJ.
    Accepter de participer au gouvernement dans ces conditions,c’est avouer qu’on fait la politique pour ses INTÉRÊTS INDIVIDUELS.
    Trop de personnes font la politique pour satisfaire leurs INTÉRÊTS PERSONNELS comme sont entrain de révéler certains cadres de L’URD.
    On a oublié qu’en démocratie c’est le peuple qui détermine la position des PARTIS POLITIQUES,non ses dirigeants.
    On excerce le pouvoir quand on a la majorité des électeurs de son côté.
    On va dans l’opposition quand on n’a pas la confiance du peuple.
    On a entendu un dirigeant de L’URD dire que ce parti ne partira plus dans l’opposition comme si c’est le parti qui décide.
    C’est cet ESPRIT qui les guide à participer au gouvernement sans le M5-RFP.
    C’est aussi cet ESPRIT qui va détruire le parti de SOUMAILA CISSÉ.
    ACCEPTER D’ÊTRE AU POUVOIR PAR LE VOTE DES MALIENS EST LA MEILLEURE MANIÈRE DE RENFORCER LE PARTI.
    Le vote des maliens n’est réalisable que si L’ESPRIT M5-RFP s’anime dans les organes de la transition.
    Sans cet ESPRIT,c’est le statu quo c’est à dire le remake de ce qu’on a connu depuis 1992.
    Si MANIFESTATION doit être appuyée,c’est celle du 4 juin.
    Elle est un échec,c’est la victoire des partisans du statu quo permettant de piller dans les caisses de l’Etat sans projet de développement,pas la défaite des animateurs du M5-RFP.
    Ce serait surtout la défaite des partisans de la défense des INTÉRÊTS SUPÉRIEURS DE LA NATION qui en ont connu et laissés leurs vies depuis le 19 novembre 1968.
    OSER LUTTER,C’ESTOSER VAINCRE!
    La lutte continue.

  7. CE QUI EST IMPORTANT C EST DELAISSER LES RELIGIEUX! NOUS NE VOULONS PAS DE POLITIQUES LIEES AUX RELIGIONS MOYENAGEUSES ET CRIMINELLES DU DJIHAD OU DE LA CROISADE, QU IMPORTE.

  8. Laisser le MR seul manifester sans les religieux et la société civile.On verra combien si Chogel, Tall, Koniba Sidibé……….peuvent mobilser.S’il parviennent à mobiliser 50 milles personnes dans tout le Mali alors je me joins à eux.
    Entre les militaires et le M5 je pense que la majorite du peuple prefere les militaires.La situation securitaire s’est quand meme amelioré
    Le M5 veut se peser, voir son poids? Une tres bonne idée
    Sans l’iman Dicko et les fideles le M5 ne mobilse pas 2000 personnes à Bamako.
    Des politiciens au passe douteux et à l’avenir tres incertain.

  9. cette image est trompeuse. maliweb ou afp cherche a manipuler les lecteurs. cette marche sans dicko ne servira a rien.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here