Mali : Nouvelle journée de mobilisation, ce samedi 22 janvier, contre les sanctions de la CEDEAO

0

A l’appel de l’activiste franco-béninois Kémi Seba, des manifestations ont eu lieu un peu partout dans le monde pour dénoncer les sanctions de la CEDEAO et de l’UEMOA contre le Mali. A Bamako, le mouvement Yèrèwolo Débout sur les remparts a décidé de marquer le coup en organisant une caravane de mobilisation, ce samedi 22 janvier 2022.

 Partie de la Place de l’indépendance à 15h, la caravane a traversé le boulevard de l’indépendance pour prendre la route de Koulikoro. Les manifestants se sont rendus à la Tour d’Afrique, en passant par le 3ème pont de Bamako. A la Tour de l’Afrique, quelques leaders ont pris la parole à l’image d’Adama Ben Diarra. « Le destin de toute l’Afrique se joue en ce moment au Mali », a indiqué le porte-parole du mouvement Yèrèwolo saluant la mobilisation un peu partout en Afrique, en Europe et aussi aux Etats Unis.

« A travers cette caravane, nous sommes sortis aussi pour saluer le peuple malien de sa mobilisation exceptionnelle le 14 janvier », a expliqué Adama Ben Diarra. « Le Colonel Assimi Goïta est aujourd’hui le leader populaire africain le plus populaire », a déclaré Adama Ben. En paraphrasant le Capitaine Thomas Sankara, Adama Ben Diarra lance « à bas les manipulés de Macron au sein de la CEDEAO, de l’UEMOA, de l’UA».

 A la Place de l’indépendance, d’où est partie la caravane, une partie des manifestants y sont restés. Ils ont manifesté avec des drapeaux du Mali en main ou avec des pancartes dénonçant soit la présence des forces françaises au Mali, soit les sanctions de la CEDEAO contre le Mali.

 

Mamadou TOGOLA/Maliweb.net

 

 

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here