Mali: “Pourquoi irresponsable ? Je suis chez moi ici”, répond Sophie Pétronin au gouvernement français

4

L’ancienne otage française Sophie Pétronin s’est défendue auprès de l’Agence France Presse d’avoir agi de manière irresponsable en retournant au Mali. Le porte-parole du gouvernement français, Gabriel Attal, a critiqué ce 3 novembre une “forme d’irresponsabilité” de la part de Sophie Pétronin, vis-à-vis de “sa sécurité”.

“Pourquoi irresponsable ? Je suis chez moi ici”, proteste Sophie Pétronin jointe par téléphone par le correspondanta au Mali de l’Agence France Presse. “Oui, je suis au Mali depuis un moment. Mais je ne suis pas inquiète et je ne suis pas inquiétée”, a-t-elle dit. “Je me porte bien. Et je suis heureuse d’être là où je suis. Je n’embête personne et personne ne m’embête“, continue-t-elle.

Le porte-parole du gouvernement français, Gabriel Attal, a critiqué ce 3 novembre une “forme d’irresponsabilité” de la part de Sophie Pétronin vis-à-vis de “sa sécurité” mais aussi vis-à-vis “de la sécurité de nos militaires”, susceptibles d’être appelés à intervenir pour libérer des otages.

“Lorsque nous avons des ressortissants qui sont pris en otage à l’étranger, ce sont nos militaires qui vont les secourir au péril de leur vie. Nous avons des soldats qui ont été tués dans le cadre d’opérations pour aller secourir des otages qui avaient été faits prisonniers dans des pays étrangers”, a-t-il souligné en précisant que le Quai d’Orsay et le gouvernement suivaient cette situation de près.

Pourquoi irresponsable ? Je suis chez moi ici.

Sophie Pétronin, jointe par l’AFP

Sophie Pétronin a été libérée en octobre 2020, sans véritable consultation avec Paris, par le nouveau régime malien. Accueillie à sa descente d’avion par Emmanuel Macron, Sophie Pétronin, qui a adopté une fillette au Mali, avait exprimé son intention d’y retourner.

C’est ce qu’expliquait notre journaliste Anthony Fouchard. Sophie Pétronin veut continuer son engagement de plus de 25 ans au Mali et retrouver sa fille adoptive qu’elle n’a pu voir pendant quatre ans et qu’elle ne pouvait aller voir car on ne lui donnait pas de visa pour revenir au Mali.

Depuis la libération de Sophie Pétronin, il ne reste qu’un seul otage français à l’étranger, le journaliste Olivier Dubois, enlevé début avril au Mali et toujours aux mains d’un groupe djidahiste.

Source: https://information.tv5monde.com/

Commentaires via Facebook :

4 COMMENTAIRES

  1. Vous êtes la bienvenue chez vous au Mali .. le SENTIMENT ANTI-MALIEN de l’élite française ne peut plus être caché.

  2. Quand une française comme Sophie Pétronin, fortement humaniste rentre en France, c’est pour rester peu de temps, car rien de sa réalité de chaque jour n’existe actuellement en France où les hommes et femmes ont cessé d’être humains, tout le monde vit en totale autarcie, chacun pour soit, dieu pour tous. La société française est invivable pour des personnes comme Sophie Pétronin, Il faut que les autorités françaises sachent qu’une personne comme cette femme française de son état a déjà cessé d’être française, elle n’a plus rien de français, elle est sociale et fortement sociale et cela n’existe pas dans la société française. Elle n’a plus sa place en France, il faut ses enfants sachent ça rapidement.
    “Être heureux ne signifie pas que tout est parfait. Cela signifie que vous avez décidé de regarder au-delà des imperfections”. Fin de citation. Aristote

  3. Si seulement les autorités maliennes le savent, Sophie petronin disant qu’elle est chez elle, mérite une nationalité malienne et elle pourrait servir le Mali dans cette grande épreuve. Mais gare aux escrocs peureux à la solde de la France et de ses alliés.

  4. Elle(Sophie petronin) pourrait être une précieuse mieux placée à des négociations avec les jihadistes parce qu’elle les connaisse très bien. Vive le Mali avec sa grande civilisation et le Mali faira ce qui est conforme au bien.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here