Mariage d’Aïssata Traoré, fille de Dioncounda : Quand la présence d’IBK perturbe le mouvement des citoyens

2

L’homme d’affaires Baba Maïga et Aïssata Traoré dite Pitchou, fille du président de transition Dioncounda Traoré, se sont dit «oui» le samedi dernier à la mairie de la Commune IV du District de Bamako. La présence du président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta, à ce mariage, a beaucoup perturbé le mouvement des citoyens.

 

L’homme d’affaires Baba Maïga a convolé en justes noces le samedi dernier avec Aïssata Traoré dite Pitchou, fille de l’ex-président de la transition, Dioncounda Traoré. La célébration de leur union s’est déroulée à la mairie de la Commune IV. Le président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta, faisait partie des invités de marque à ce mariage. C’est justement pour cela qu’un grand dispositif sécuritaire a été déployé depuis le cimetière de Lafiabougou, en passant par la mairie de la Commune IV, jusqu’à la maison de Dioncounda Traoré. Tous les alentours de la marie de la Commune IV et de la maison de Dioncounda Traoré étaient bouclés par les forces de sécurité. Du coup, le mouvement des citoyens, pendant quelques heures, a été sérieusement perturbé. Surpris, certains citoyens ne comprenaient pas ce qui se passait.

 

Dans sa parution du vendredi passé, l’hebdomadaire «Aujourd’hui» annonçait  qu’Aïssata Traoré  dite Pitchou et Baba Maïga «seront devant l’officier d’état civil  de la mairie de la Commune IV le samedi  pour célébrer leur union pour le meilleur et le pire». Selon le même journal, les cartons d’invitation avaient été envoyés à plusieurs personnalités  administratives et politiques et que ce mariage serait celui de l’année. Toute chose qui a été confirmée par la présence notable du chef de l’Etat, accompagné d’un dispositif sécuritaire impressionnant. Ce qui est rare dans un mariage à Bamako.

Diango COULIBALY

 

PARTAGER

2 COMMENTAIRES

Comments are closed.