Maroc : La Légion du mérite décernée au Roi Mohammed VI

0

Le président sortant Donald Trump a accordé vendredi la prestigieuse Légion du mérite des États-Unis au roi du Maroc, Mohammed VI, pour son « impact positif » sur le paysage politique du Moyen-Orient, citant notamment la normalisation des relations avec Israël. « Le roi Mohammed VI a fait progresser le partenariat durable et solide entre le royaume du Maroc et les États-Unis dans tous les domaines », a souligné la Maison-Blanche dans un communiqué. « Sa vision et son courage personnel, notamment sa décision de renouer contact avec l’État d’Israël, a eu un impact positif sur le paysage (politique) du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord, signant le début d’une nouvelle ère de sécurité et de prospérité » pour les États-Unis et le Maroc, a aussi affirmé le communiqué.

Un honneur exceptionnel…

La Légion du mérite est une médaille militaire remise pour un fait d’armes exceptionnel ou à des responsables étrangers, qui peut uniquement être accordée par le président, rappelle la Maison-Blanche. Le Maroc a signé en décembre à Rabat un accord de normalisation des liens avec Israël, parrainé par les États-Unis, avec des accords bilatéraux centrés sur les liaisons aériennes directes, la gestion de l’eau, les connexions des systèmes financiers et un accord d’exemption de visa pour les diplomates. En échange, Washington a reconnu la souveraineté marocaine sur le territoire disputé du Sahara, revendiquée par les indépendantistes du Front Polisario, soutenus par l’Algérie. Le roi Mohammed VI a confirmé, en qualifiant la décision de Washington sur le Sahara de « prise de position historique ». La suite : le 22 décembre, Jared Kushner et un conseiller de Benyamin Netanyahou ont inauguré le premier vol commercial direct entre Israël et le Maroc. Puis les deux pays signent quatre accords de coopération.

Message de reconnaissance et de remerciement de Ahmed Mohamed Ag Hamani, ancien premier ministre

Suite au rappel à Dieu de mon épouse Habiba Mint Rachid Ben Barka, le lundi 4 janvier 2021 à Bamako, il est de mon devoir de remercier, en mon nom personnel et au nom des familles HAMANI et BEN BARKA, tous ceux qui, avec spontanéité et  sincérité,  nous ont témoigné leur compassion, soutien et solidarité en cette douloureuse circonstance.

Cette profonde reconnaissance s’adresse aux Autorités Politiques, Administratives, Religieuses et Traditionnelles ainsi qu’aux Organisations de la Société civile. Nous étendons, bien entendu, cette gratitude à tous ceux qui, du Royaume du Maroc, du Sénégal, de la Mauritanie, de la Côte d’Ivoire, du Niger, du Cameroun, de la France, du Canada et des Etats-Unis d’Amérique (etc …), ont partagé notre profonde douleur.

Je voudrais confondre dans les mêmes remerciements les Administrateurs, la Direction Générale et l’ensemble du Personnel de la Banque de Développement du Mali (BDM SA et Filiales), les membres de la Coalition Citoyenne de la Société Civile pour la Paix, l’Unité et la Réconciliation Nationale, le monde diplomatique, le réseau AKDN (groupe AGHA KHAN)…

J’aurais souhaité adresser à tout un chacun des remerciements individuels mais l’urgence d’atteindre tout le monde en même temps m’a amené à procéder de la sorte, en comptant  sur la haute compréhension de tous.

Qu’Allah (SWT) vous gratifie de sa miséricorde et de ses grâces pour la consolidation des relations humaines et sociales.

Prions pour le repos de l’âme de la défunte.

Bamako, le 11 janvier 2021

SEM  AHMED MOHAMED AG HAMANI

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here