Mme Seck Oumou Sall rencontre Hillary Clinton : La poignée de main chaleureuse de deux grandes dames

2

Le maire de la commune urbaine de Goundam, Mme Seck Oumou Sall, a rencontré l’ancienne Secrétaire d’Etat et candidate malheureuse à la présidentielle américaine, Mme Hillary Clinton. Une poignée de main chaleureuse de deux grandes dames.

Elles étaient 14 femmes leaders africaines à avoir le privilège de participer du 11 au 18 mai dernier à la formation  « Forum des décideurs pour un impact stratégique » à l’Université de Yale, à New Haven, aux Etats Unis d’Amérique (USA). On notait la présence de l’Assemblée nationale de la Gambie, de deux ministres (Botswana et Ghana), deux anciennes ministres  de la Guinée Conakry, une ambassadrice du Rwanda, une cheffe d’entreprise du Maroc, une présidente de parti politique au Cameroun, deux femmes leaders de la société civile d’Egypte et de la Somalie, deux maires du Burkina Faso et du Mali.

La première étape de cette formation a été marquée par des cours académiques à l’Université de Yale. Les participantes ont développé de nombreuses thématiques. Il s’agit, entre autres,  des droits des femmes comme droits de l’homme, le conflit violent comme un problème de santé publique, le genre et la globalisation, leadership et grande stratégie, conflit, diplomatie et construction de la paix.  Des thèmes liés à la défense et à la sécurité en Afrique, à l’engagement des hommes en faveur des questions de femmes ont été abordés au cours de cette formation sans oublier les aspects liés à la paix.

Quant à l’autre étape de cette formation, elle a été ponctuée par des rencontres importantes dans la capitale américaine entre les participantes et d’éminentes personnalités de la première puissance mondiale. Il y avait Mme Hillary Clinton, ancienne secrétaire d’Etat américain et ex-candidate malheureuse des démocrates à l’élection présidentielle,  le général William, ancien commandant de AFRICOM, Professeur Russel Feingold, ancien sénateur et envoyé spécial de la région des grands lacs et de la RDC, l’ambassadeur Jonnie Carson, ancien Secrétaire d’état adjoint aux affaires africaines et Nancy Linborg, présidente de US Peace Institute. Ces personnalités et leurs interlocuteurs ont échangé dans le cadre d’un partage d’expériences. Le maire de la commune urbaine de Goundam, Mme Seck Oumou Sall, a eu avec l’ancienne première dame des USA une poignée de main chaleureuse.

Voilà deux grandes dames qui contribuent chacune à sa façon à la construction de leurs pays respectifs. « J’ai été ravie d’avoir pris part à cette formation théorique et pratique », a souligné Mme le maire de Goundam.

Chiaka Doumbia

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

2 COMMENTAIRES

  1. Si pour Oumou Sall c’est Hillary la grande Dame alors je regrette car Hillary est une idiote de premier degre qui a tue Khadafi, detruit la Lybie donc le Sahel entier a cause de sa betise et son manque d’intellectuel et tout ca pour que son leur Sidney Blumenthal puisse avoir des contracts juteux de reconstruction en Lybie pour lui et la famille Clinton. Hillary est un vampire qui ne poursuit que ses interets financiers sales et ceux de son mari de violeur. Dieu ne l’a pas donner le pouvoir parceque Hillary Presidente serait la fin de ce monde car elle est plus idiote qu’une une vieille anesse. Je pensais que Oumou Sall etait plus intelligente que ca?

  2. Vivement Oumou SALL SECK Présidente de la République du MALI pour que le monde cesse de croire que les Maliens sont vilains comme IBK !!! 😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀😀

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here