Mopti 1991 : Mohamed Bazoum actuel président du Niger était-il de la délégation de la CMA ?

6

La capture d’écran d’un homme ressemblant à Mohamed Bazoum actuel président du Niger fait le tour des réseaux sociaux au Mali depuis quelques jours. Les auteurs de la capture accusent Bazoum d’avoir été de la délégation de la CMA à Mopti. Un amalgame qui intervient à un moment où les relations diplomatiques sont tendues entre le Mali et le Niger.

«Bazoum dans la délégation de la rébellion touareg à Mopti en 1992 ». C’est le message qui accompagne la capture d’écran faite d’une vidéo d’une durée de 3,15 minutes publiée en juin dernier sur la page de Nouhoum Togo, opposant au régime IBK et proche du président Amadou Toumani Touré (ATT).  Pour confirmer l’identité de la personne sur la capture, maliweb.net attend le retour des mails envoyés à l’Ambassade du Niger à Bamako et au ministère nigérien des Affaires étrangères. Qu’à cela ne tienne, des acteurs de l’époque ont parlé.

« La vidéo a été exploitée à des fins que vous savez », rigole Nouhoum Togo contacté par Maliweb.net. « J’ai publié la vidéo pour rappeler ce qu’ATT, à l’époque président de la transition, avait fait pour stabiliser le pays », a expliqué l’homme politique qui n’avait pas fait attention à la présence de Bazoum dans la vidéo. « Ce que je sais, c’est que non seulement le Niger était représenté, mais le Burkina aussi », a révélé Nouhoum Togo.

« Soyons reconnaissants ! »

« Ce que je dis est potable : en réalité c’est une énorme et honteuse manipulation ! », s’écœure l’ancien ministre Djiguiba Keita dit « PPR ». Acteur de la Révolution de Mars 1991, PPR était proche du gouvernement de Transition dont son camarade Tiébilé Dramé était membre. La rencontre de Mopti, explique-t-il, a eu lieu en décembre 1991.

A l’époque, assure PPR, Bazoum était Secrétaire d’État aux Affaires étrangères du Niger. Une petite recherche sur la biographie de Bazoum permet effectivement de savoir qu’il était à ce poste de 1991 à 1993, avant de devenir plus tard le ministre des Affaires étrangères.

La rencontre de Mopti était l’un des premiers contacts entre les autorités de transition et les représentants de la Coordination des Mouvements de l’Azawad (CMA), appelée à l’époque Les Mouvements et Fronts unifiés de l’Azawad (MFUA). Ces contacts, se souvient Djiguiba Keita, étaient organisés par Ahmed Baba Miské (ancien diplomate mauritanien) et Edgar Pisani (ancien ministre français). Du côté de l’Etat malien, le Président ATT conduisait la délégation gouvernementale (voir vidéo).

Tout le monde, selon PPR, connaît les positions de Bazoum sur la rébellion du nord du Mali. « Qui ne se souvient pas de sa sortie contre l’enclave de Kidal ? Il a défendu le Mali face aux rebelles, face à la CMA. Même quand le Mali n’était pas capable de se défendre », rappelle l’ancien ministre. Qui conseille aux ‘’ détracteurs’’ de Bazoum : « ne soyons pas un pays qui ne sait pas être reconnaissant ! »

Mamadou TOGOLA/maliweb.net

 

Commentaires via Facebook :

6 COMMENTAIRES

  1. Et si c’était un membre de la CMA alors qu’est-ce qui va se passer. Donc un membre de la CMA ne peut pas être un président du Niger un Jour ?

  2. Trois raisons de fake :
    – l’homme noir en première position est Mamadou Lamine TRAORÉ, qui n’a jamais fait cause commune avec des rebelles ;
    – dernière cet homme se trouve un officiel (préfet ou gouverneur), qui ne peut faire partie d’une délégation de rebelles ;
    – en 1991, la CMA n’existait pas encore.
    Cet homme incriminé n’est pas BAZOUME.

  3. ON S’EN FOUT QUE L’ACTUEL PRESIDENT DU NIGER SOIT PROCHE DE LA CMA. UNE SEULE CHOSE EST CERTAINE LUI ET SES AMIS DE LA CMA SONT DANS NOTRE VISEUR. LA FRANCE VA DEGAGER SES BASES ET ON VERRA QUI SERA LE PROTECTEUR DE KIDAL CONTRE LA FOUDRE DES FORCES SPECIALES DU MALI. KIDAL VA REDEVENIR UN TERRITOIRE ADMINISTRE PAR LE MALI AVEC TOUT CE QUE CELA IMPLIQUE.
    IL N’ Y AURA AUCUNE CHASSE AUX SORCIERES CAR NOUS SOMMES HUMAINS ET CIVILISES MAIS LA JUSTICE DEVRA FAIRE SON TRAVAIL EN RECHERCHANT ET EN PUNISSANT TOUS CEUX QUI ONT COMMIS DES EXACTIONS CONTRE LES POPULATIONS. LE PEUPLE DE KIDAL TRES BIENTOT LIBERE SERA LE MEILLEUR TEMOIN.
    VIVE LA TRANSITION
    VIVE LE MALI PLURIEL
    VIVE LE MALI DE NOS REVES

  4. Le Niger est un allié de la France donc il faut prendre des mesures politiques et militaires parce que la rébellion venant de la Libye a passé par le Niger.
    Mali reste debout sinon tu seras humiliés.

  5. Il n’y a aucun doute c’est bien L’actuel président du Niger Mohamed Bazoum.
    Mais il y était à quel titre ? Ce qui expliquerait ses intentions à l’égard du Mali.

    • Il faut refléchir avant d agir! Est ce que tu sais où, quand et à quelle circonstance la photo a été faite????

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here