Nyéléni InfoSept 2019 : Mme Daou Fatoumata Guindo, présidente du CONOR

0
Comité de normalisation de la Femafoot
Mme Daou Fatoumata Guindo

Fidèle à sa tradition, à l’occasion de la journée internationale de la femme, votre journal a porté son choix, cette année, sur la Présidente du Comité de normalisation du Football malien, en l’occurrence Mme Daou Fatoumata Guindo, pour être la NyéléniInfoseptde 2019.Ce choix est le fruit d’un constat, celui des résultats qu’elle a engrangés depuis qu’elle est à la tête du Comité de normalisation  de la Fédération Malienne de Football (CONOR). Qui est Mme Daou Fatoumata Guindo ? Qu’a-t-elle fait pour mériter le titre de Nyéléni ?

A la tête duCONOR de la Fédération malienne de football depuis le mercredi 10 janvier 2018, après plus de trois ans de crise, Mme Daou FatoumataGuindo a le mérite d’avoir osés’attaquer à cette épineuse crise du Football malien.Certes, elle est une grande inconnue au bataillon du Football malien, mais, pour une fonction taillée  généralement sur mesure des hommes, Fatoumata Guindo a le mérite d’être la seule femme au Mali à avoir occupé ce poste.Présidente d’un bureau de 5 membres qui sont en plus d’elle Me Mamadou Gaoussou Diarra, Mahamadou Samaké,Youssouf Diallo et LonceniBengaly.

Bien que n’ayant pas éteint le feu qui consume le Football malien, elle semble faire l’unanimité au sein des partisans du ballon rond et a une grande aura auprès des instances dirigeantes de la FIFA. Ceux qui lui font le procès d’intention oublient certainement qu’elle a trouvé une situation pour le moins chaotique. Alors, ce n’est pas par une baguette magique qu’elle pourra trouver des solutions à une crise qui dure il ya plus de trois ans. S’agissant de sa gestion des ressources humaines et financières, les principes de la FIFA sont tels qu’il n y a pas l’ombre du moindre doute sur la clarté des comptes.

Ce qu’il faut également retenir que c’est sous sa gouvernance que le Mali a remporté pour la première fois la Coupe d’Afrique des Nations catégorie Junior. Mme Daou Fatoumata Guindo, par cette prouesse, a non seulement honoré son genre, mais aussi et surtout a écrit son nom en lettres d’or dans les annales de l’histoire du Mali en général et du Football en particulier.

Qui est Mme Daou Fatoumata  Guindo, la Présidente du CONOR ?

Aux âmes biens nées, la valeur n’attend point le nombre d’années. Mme Diabaté Fatoumata Guindo est née le 28 juin 1973 àSavaré. C’est elle qui s’occupait  du ministère des Relations avec les Institution, porte-parole du gouvernement  en 2007 sous ATT. Détentrice d’une maîtrise en gestion d”entreprise de l’Ecole nationale d’Administration en 1996, elle fait partie de ces jeunes cadres diplômés de l’après-révolution qui ont connu une percée fulgurante dans l’administration. Mme Daou a commencé ses études à l”école fondamentale de Boulkassoumbougou où elle obtiendra son DEF. C’est au Lycée Askia Mohamed qu’elle poursuivra son Bac (série Sciences exactes).

Après ses études, Fatoumata Guindo a enchaîné des stages, séminaires, voyages d’études et formations de courte durée entre 1993 et 2003. Elle a servi à l”Office national de la main d”œuvre et de l’emploi (1998-2001), à l’Agence nationale pour la promotion de l’emploi (ANPE) en qualité de chef de service, chargé de l’auto-emploi. Elle occupera, ensuite, le poste du chef du département promotion emploi à l’ANPE (2005-2006), assistante du Coordinateur national du Programme national d’action pour l’emploi en vue de réduire la pauvreté. Depuis avril 2003, elle était Coordinatrice nationale du Programme national d’action pour l’emploien vue de réduire la pauvreté. Elle militait au sein du  parti RND avant d’aller à l’Adema.

En définitive, le choix de Mme Daou Fatoumata Guindo comme la Nyélénide cette année 2019 semble se  justifier au regard des prouesses et surtout de son humilité et son engagement à sortir coute que coute le sport roi qu’est le football dans cette léthargie.

HaouaOuane, Stagiaire

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here