Office Central des Stupéfiants : Environ 15 tonnes de produits illicites incinérées

5

L’Office central des Stupéfiants a procédé, ce mercredi 18 novembre, à l’incinération de plusieurs tonnes de stupéfiants et de psychotropes. L’opération a eu lieu sur le site de Diago, en présence du maire, du Directeur de l’OCS et du Substitut du procureur près le Tribunal de la Commune VI du district de Bamako.

Maliweb.net – 08 tonnes de chanvre indien, soit 4 302 briques saisies à Kati ; 5,11 tonnes de produits pharmaceutiques frauduleux et contrefaits saisies à Bamako ; 2,4 Kg de cocaïne saisis par la cellule antidrogue de l’OCS à l’aéroport de Bamako ; 123 kg de haschich, plusieurs bouteilles d’alcool de contrebande saisies par la Minusma à Kidal…. Au total, environ 15 tonnes de stupéfiants ont été incinérées.

«L’incinération est une opportunité de sensibilisation », a indiqué le magistrat-colonel Adama Tounkara, Directeur de l’Office Central des Stupéfiants. «Beaucoup de nos compatriotes doutent encore de la volonté politique de lutte contre le trafic de drogue. Aussi, certains continuent malheureusement de penser que les produits saisis sont recyclés », a ajouté le Directeur de l’OCS expliquant la nécessité de médiatiser l’opération d’incinération.

Le trafic de la drogue est une réalité et les trafiquants ne manquent pas de ressources pour leur commerce illicite. « Les produits saisis ne sont qu’une partie visible de l’iceberg », a assuré le Directeur de l’OCS plaidant pour plus de moyens pour sa structure. Pour cette cinquième opération d’incinération, le cannabis saisi est, selon le directeur de l’OCS, estimé à 430 millions FCFA. Quant aux produits pharmaceutiques, sa valeur marchande est estimée à 1,2 milliard FCFA.

«La justice malienne est intraitable sur les questions de production, de commercialisation et de consommation des produits stupéfiants », a indiqué Ibrahima. Sissoko, Substitut du procureur près le Tribunal de Grande instance de la Commune VI du district de Bamako. «Les stupéfiants sont un problème d’insécurité lié au blanchiment de capitaux, mais aussi un problème de santé publique à cause des jeunes qui sont les premiers concernés par la consommation de la drogue», a-t-il détaillé.

Mamadou TOGOLA/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

5 COMMENTAIRES

  1. Le roi MAUDIT de segou, TU ES TOUJOURS UN FILS DE CONS! QUI NE VA JAMAIS APPRENDRE OU RIEN COMPRENDRE! FILS D’IDIOTS.

  2. Excess fifty years I have observed illicit drugs like heroin plus cocaine destroy communities to extent that those of community addicted to drugs believe nothing is wrong as long as they get their drugs. A thriving African American community that once held businesses that excess 50% of businesses of community were African American in city 80% African American now is community where African American own not as much as 10 % of businesses. Community is now under Arab plus big business domination due to poor African American leadership but community still 80% African American. That is sickening when people of education plus money are afraid to control as much commerce as possible in their community.
    Richest of African Americans wonder why Africans hesitate to welcome them to Africa to stay. They are dangerously feeble plus unreliable plus not to be trusted to extent that any Negroid thing they become part of possess weak link it may not overcome unless they are ” boxed in” plus phased out as caucasian are now doing in United States whether government is led by Republican or Democrat.
    We will not wait to allow heroin or/ plus cocaine to do same to us. If they exist they are to be under government control. Unto that time drug dealers of heroin or/ plus cocaine are to have their wealth confiscated plus them executed. Zero tolerance means no tolerance for illicit heroin or/ plus cocain.
    Henry Author Price Jr aka Kankan

  3. Ibrahim Sissoko tu parles maintenant parceque generali Moussa Diawara, son ami Karim Keita et Boua le ventru IBK ont ete chasses du pouvoir par le M5-RFP, sinon c’etait leur butin pour se faire plus d’argent.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here