Ouverture solennelle des travaux du 3ieme Congrès ordinaire du Haut Conseil Islamique du Mali : Le Président IBK plaide pour un Mali de complémentarité et d’unité dans la diversité pour l’ensemble national.

10

Le Président de la République, Chef de l’Etat, Son Excellence Monsieur El Hadj Ibrahim Boubacar KEITA, a présidé l’ouverture du 3ième congrès ordinaire du Haut Conseil Islamique ce samedi à 10h au CICB. 

 Dans son discours d’ouverture des travaux le Chef de l’Etat a invoqué le Tout Puissant pour qu’il nous accorde la paix et la concorde avant d’appeler tous les maliens à la quiétude et à l’entente: « Il nous faut cependant nous arrêter pour nous interroger sur ce qui nous arrive ici au Mali en particulier et dans le Sahel en général . Je veux parler de l’islam intolérant , sectaire , si cela est encore digne d’être appelé Islam, qui crée l’insécurité , la désolation et hélas trop souvent la mort chez nous. Des imams exécutés parce qu’ils rejettent l’extrémisme qui dénature leur religion; des femmes fouettées parce qu’elles ne portent pas le voile ; des enfants privés de leur ballon de football au nom de la charria, de leur charia. Cela n’est pas l’islam que cette terre a connue , de Tombouctou au Wagadu, du Songhoy au Macina. Ce n’est pas l’islam de Arawane, ce n’est l’islam des Kounta, ce n’est pas l’islam des Sangaré-Barry, ce n’est pas l’islam des TAll de Cheick Hamanoullah. Il est temps chers frères et sœurs en religion que les musulmans de notre pays , condamnent d’une voix , agissent d’une voix , agissent d’un même élan , à l’image de l’un de nos voisins hier victime du salafisme armé mais aujourd’hui revenu à un islam de tolérance et d’amour grâce à l’action militante et concertée de tous ses ulémas ».

ouverture HCIM (Crédits photographies CcomPRM)

 

Le 3ème congés ordinaire du HCI a pour thème « La réconciliation pour la paix » , un thème  d’actualité et fondamental  de nos jours dans notre pays . A l’issu du congrès qui prendra fin demain dimanche 21 avril 2019, un nouveau bureau du haut conseil islamique du Mali sera élu pour un mandat de 5 ans renouvelable.

Mahmoud Dicko et Ousmane Madani Haidara (Crédits photographies CcomPRM)

Le Président de la République a souhaité que les participants s’impliquent plus fortement  à la réussite de ce 3ème congrès ordinaire du Haut Conseil Islamique du Mali pour vaincre le terrorisme plus singulièrement dans le centre du Mali et mettre fin aux conflits inter-communautaires dans notre pays «  Oui , tenons ce congrès sur notre islam ; entendons-nous sur les lignes rouges , ce qu’on peut faire à un musulman mais aussi ce qu’un musulman peut faire à son prochain. Faisons-le au plus vite , car nos populations vivent sous le joug du terrorisme ; nos forains et nos militaires sautent sur les mines , nos ethnies vivant jadis dans la cordialité commencent à se livrer la guerre . La réponse sécuritaire est indispensable et l’Etat ne se dérobera pas. Mais le Haut le Conseil Islamique, conformément à sa vocation , peut prendre les devants et la parole , au profit de l’islam , dans l’intérêt des musulmans que le pouvoir des fusils désoriente de plus en plus dans certaines parties de notre pays où l’islam n’a jamais été un bras amputé , un corps lapidé mais une main et une porte qui s’ouvrent ».  a expliqué IBK.

Remarquant avec regret les absences des frères des autres confessions religieuses à la cérémonie d’ouverture, notamment Son Éminence Cardinal Jean Zerbo de l’Eglise Catholique et le Pasteur Révérend Nouh Ag Infahi Yattara de l’Eglise Protestante , le Président de la République, a souhaité leur présence à la cérémonie de clôture prévue pour demain dimanche 21 avril 2019.

Le Chef de l’Etat a aussi remercié le Président sortant du HCI, Mahmoud Dicko: « Vous avez accompli pleinement et dignement votre mission à la tête de cette faîtière des musulmans. Vous avez su assurer avec brio , l’interface et la représentation , ici au Mali comme à l’extérieur du Mali. C’est un grand leader qui s’en va . Président sortant , vous restez un frère , malgré les divergences qui peuvent arriver , malgré nos fâcheries d’hommes . Un frère sortant n’existe pas chez moi . Nous serons appelés à cheminer ensemble , à nous supporter l’un et l’autre pour le temps qui nous reste ici-bas et je suis heureux et fier d’être votre frère » a assuré IBK.

Le Président de la République a été salué et remercié par le Président sortant du HCI ,l’Imam Mahmoud Dicko pour sa constance dans le soutien et l’accompagnement du HCI et également son Gouvernement pour la prise en charge intégrale de l’organisation de leur 3ème Congrès ordinaire. L’imam Mahmoud Dicko en a profité pour appeler les musulmans et les participants au Congrès à la prière, aux bénédictions pour la paix , la réconciliation et la tolérance , l’unité de tous les fils et toutes les filles du Mali.

C’est aux environs de 12h que le Président de la République a solennellement déclaré ouverts les travaux du 3ième Congrès ordinaire du HCI.

La cérémonie a été marquée par des prières et bénédictions pour la paix et la réconciliation dans notre pays , et par des allocutions dont celle du représentant des familles fondatrices de Bamako, celle du représentant de la commission d’organisation du 3ème congrès et tous ont exprimé leur soif de paix et de réconciliation dans un Mali apaisé pour son développement socio-économique.

Cellule de Communication et des Relations Publiques de la Présidence de la République

 

Commentaires via Facebook :

10 COMMENTAIRES

  1. Mais ces gars du HCI représentent qui au juste?????? Je sui musulman et je m’en fout d’eux au dernier degré…………… Ils ne me représentent pas!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  2. ….COMME L AUTRE A DIT…”…LA RELIGION EST NEE A L INSTANT L ESCROC A RENCONTRE SON IDIOT….

    LES NEGRES, OUI LES NEGRES SONT DEVENUS MUSULMANS PAR L EPEE DES ARABES, LES DIGNES SONT MORTS SANS AVOIR ACCEPTE L ISLAM, LES LACHES L ONT ACCEPTE LES IDIOTS SE FONT TUER ET TUENT POUR IDIOTISER D AVANTAGE LES AUTRES!….L ISLAM ET TOUTES LES AUTRES RELIGIONS DES FILS DE ABRAHAM SONT DES SECTES GENOCIDAIRES ET D OCCUPATION DES TERRES….

  3. abrahameo
    Tes propos est enregistré repent toi avant la mort, sinon tes membre du corps perleras à la place de ta langue. Je ne souhaite cela ni à toi ni à personne.

  4. L’ennemi de l’homme c’est la religion. C’est l’armée fatale du diable pour détruire l’humanité. Le vrai créateur est bon amour et plein de miséricorde. Malheureusement la religion ne le connait pas

  5. Hakili (toi et semblable) vous courez derrière l’occident leurs peuple se réveil labas (Gilet jaune) pendant que vous ici vous tombez si bas (et le feu ardent vous attend demin)

    L’Etat appartient au Fondateur de tous les Etats IL EST à la base de tout IL EST le mieux placé à connaitre ce qui est mieux pour les Etats qu’IL à fondés. Ne doit s’appliquer dans ses Etats que ce que LUI Veut.

  6. …..NOUS LES DIGNES FILS ET FILS DES KAAFAAROHW ATTENDONS QUE LES LUNATIQUES DESCENDENT SUR TERRE….

  7. L’imam Mahamoud Dicko , va en fin de son mandat avec tous les honneurs. Si IBK et d’autres pensent qu’ils vont continuer à vendre le Mali aux non musulmans qu’ils se détrompent . Au Mali désormais c’est l’eveil des consciences . Bravo mille fois à DICKO qui mérite le respect de toute la nation entière . Il restera à jamais du bon côté dans l’histoire du Mali. Heureusement qu’il était au devant de tous les combats pour defendre contre vents et marées les valeurs de l’islam.

  8. Il faut qu’on revienne au principe républicain en séparant l’Etat de la famille et respecter le fonctionnement de toutes les institutions. Les deux grands pliers de l’Etat son la fonction publique et l’armée mais quel avenir pour le fonctionnaire?

  9. Un bon discours rassembleur du vieux IBK. J’aurais personnellement aimé qu’il s’habitue à ces genres de discours directs, clairs et expressifs, plutôt que des ramassis dans la littérature française.
    Quant au contenu, le Président parle du rôle des leaders religieux dans la résolution de la crise. Il pourrait lui-même continuer à donner des exemples en allant à la rencontre des leaders religieux, dont le Chérif de Nioro, qui sont en contradiction avec lui. Il pourrait par la suite les investir des missions avec des objectifs précis, s’ils sont d’accord.

  10. Boua il faut lutter pour une organisation inter religion qui amene ensemble toutes les religions au Mali et pour contribuer au developpement religieux, social, cultural et economique du Mali, nous avons besoin d’un Haut Conseil pour les Chretiens aussi?

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here