Patronat du Mali : Mossadeck Bally validé à 117 voix sur 129 inscrits

0

« Un ouf de soulagement », a rétorqué la présidente de l’Association professionnelle des banques et établissements financiers (APBEF), Mme Sidibé Aïssata Koné, après son vote le week-end dernier au siège du Conseil national du Patronat du Mali (CNPM). C’était pour la validation de la liste unique de Mossadeck Bally à la tête du CNPM.

 

 

La crise qu’a connue le CNPM depuis un certain temps, sur l’élection de son président a connu son épilogue le week-end dernier par l’élection de Mossadeck Bally comme président du CNPM. C’était à la suite d’une assemblée élective convoquée par le bureau provisoire conduit par Soya Golfa depuis un certain moment.

« Une seule liste avec à sa tête Mossadeck Bally a été présentée. Et le vote c’est pour valider ladite liste », a fait savoir Boubacar H. Diallo président de la commission provisoire du patronat. A l’en croire, sans la validation de la liste par la majorité des délégués inscrits, elle n’aurait aucune légitimité. A ses dires, 34 groupements professionnels sur les 36 qui composent le patronat ont été favorables à l’élection. Sur les 34, 32 ont pris un engagement écrit d’être favorables à une liste unique. « C’est le consensus qui prévaut », a fait savoir Boubacar H. Diallo.

Après dépouillement, sur 129 délégués inscrits, 117 voix ont validé la liste. Aucun vote ni bulletin nul. Mossadeck Bally est désormais à la tête du patronat avec un bureau de 40 membres. Il est suivi d’Ibrahima Diawara, Houd Baby et Sidy Dagnoko comme respectivement 1er, 2ème et 3ème vice-présidents.

Après son élection, le nouveau président, Moussadeck Bally a appelé à l’union et à l’unité. Pour lui, il ne s’agit pas de ne pas tomber, mais de pouvoir se relever. « C’est le temps de rassembler et notre bureau tend la main à tous les ressortissants du secteur privé, sans exclusif », a-t-il précisé.

« Notre pays se porte très mal. Notre économie se porte très mal. Nos entreprises se portent très mal. Et c’est le temps de se projeter sur comment relever notre pays, notre économie et nos entreprises. C’est le temps pour nous de défendre nos intérêts. De le défendre de façon citoyenne, professionnelle et avec acharnement », a-t-il lancé. Aux autres membres du bureau, Bally les a invités à faire tout pour servir et faire honneur. « Donnons-nous la main. Car la division ne mène nulle part », a prêché le nouveau patron des patrons.

 

Koureichy Cissé

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here