Périple gouvernemental : Choguel Maiga à Ségou avec une promesse intenable

1

Une semaine après son périple dans les régions de Sikasso, Koutiala et Bougouni, le PM a séjourné, du 13 au 15 août, dans la cité des balanzans. Objectif: vendre au. populations de la 4 eme Région le contenu de son Plan d’action gouvernemental, après son adoubement par le Conseil national de transition, il y a deux semaines environ. C’est ce qui pourrait expliquer, en tout cas, les différentes rencontres qu’il a animées en présence des habitants de cette contrée ainsi que les slogans scandés par ses partisans à son accueil. Accompagné par forte délégation – dont le ministre chargé du développement rural et le commissaire chargé de la sécurité alimentaire – , le PM en a également profité pour procéder au lancement d’un vaste projet d’aménagement dans la zone Office Niger, plus précisément à N’debougou. Lequel projet, d’un coût de 26 milliards de francs CFA essentiellement financé par la coopération Allemande à travers la KFW, s’inscrit dans le cadre d’une extension du canal concerné sur plusieurs kilomètres en permettant par ailleurs de réhabiliter d’autres infrastructures attenantes dont le canal Gruber et le barrage de Markala. Dénommé N’débougou 4, son impact s’étend non seulement sur l’autosuffisance alimentaire mais aussi sur la protection des terres, avec notamment l’aménagement de 4 200 hectares.Seulement voilà : une chose est de lancer un projet, une autre est de réussir sa matérialisation. Pour ce qui concerne le projet N’débougou 4, il pourrait ne jamais voir le jour, du moins pas avec le règne des djihadistes dans la zone et qui, en maîtres incontestés, dictent leur

loi à une population abandonnée à son sort.

Si le projet a été applaudi par ses bénéficiaires putatifs, il risque d’être une aubaine pour les djihadistes qui verront l’occasion de faire leurs dotations en véhicules. C’est cette donne qui explique, au demeurant, l’arrêt ou la suspension depuis quelques temps de beaucoup projets d’aménagements dans la zone Office du Niger, notamment au niveau de N’béwani. Plusieurs véhicules dudit projet ont été enlevés par les djihadistes et des machines brulées.

Comme quoi, le PM a parcouru tout ce chemin pour durer 72 heures avec un projet presque intenable.

 

Amidou KEITA

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

  1. J espère qu il a été dans les villages occupés par les djadistes, au cas contraire son voyage aurait été un gouffre d argent inutilement. La priorité de la région de Segou est l éradication des djadistes des villages. Les discours ne servent pas les villageois.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here