Pour ses besoins en électricité : Orange Mali va installer une centrale solaire de 25 MWc

0

Orange Mali, à travers son plan Engage 2025, s’engage durablement pour l’environnement grâce à l’utilisation des énergies renouvelables.

Afin de rendre cette ambition réelle, Orange Mali a décidé de lancer la construction d’une ferme solaire qui est une centrale solaire composée de panneaux solaires installés sur une superficie de 40 hectares d’une capacité installée de 25Mwc permettant de fournir 48 Gwh d’énergie avec 30 Mwh de stockage. Dans cette perspective, la société Orange Mali a demandé et obtenu l’autorisation du pouvoir public malien. La cérémonie de signature du protocole d’accord de la décision portant autorisation d’autoproduction d’énergie électrique par la Société Orange Mali a eu lieu le mardi 27 juillet dernier au ministère des Mines, de l’Energie et de l’Eau. C’était sous la houlette de Lamine Seydou Traoré, ministre en charge des Mines, de l’Energie et de l’Eau, accompagné de son collègue de la Communication, de l’Economie numérique et de la Modernisation de l’administration, Me Harouna Touréh. Ont également pris part à cette cérémonie, le DG du Groupe Orange Afrique, Moyen Orient et Asie, Alioune N’Diaye, du DG d’Orange Mali, Brelotte Ba, de la Directrice exécutive RSE, Diversité et Solidarité, aussi présidente déléguée de la Fondation Orange, Elizabeth Tchoungui, entre autres.

Ainsi, la construction de cette centrale solaire a pour objectif principal la satisfaction du besoin d’Orange Mali en électricité. Selon ses initiateurs, il s’agit de développer le projet sous le régime de l’autoproduction déportée à savoir produire les besoins d’Orange Mali en électricité à Kati et permettre sa consommation sur leurs différents sites et bâtiments administratifs géographiquement répartis sur le territoire malien à différents endroits. Par cette autorisation, Orange Mali va installer et exploiter une centrale solaire de 25 MWc, pour ses besoins en électricité. Une première du genre en Afrique.

Orange Mali, à travers des contrats avec l’Energie du Mali (EDM), selon Brelotte Ba,  procède à une compensation de l’énergie produite et injectée contre une réduction équivalente sur sa facture d’énergie. L’éventuel surplus de production est revendu à EDM. Sur ce, dira-t-il, un contrat de distribution/transport sera également signé avec EDM pour acheminer l’électricité aux différents points de consommation.

A travers ce projet, l’Etat bénéficiera d’un accompagnement dans la transformation du mix énergétique national. EDM quant à elle, pourra faire face à une demande croissante non satisfaite en électricité, a-t-il expliqué.

Pour Orange Mali, selon le premier responsable, des économies de charges d’énergie et une forte amélioration du taux d’énergie renouvelable (RER) qui passe de 11% à 60% dès la première année d’exploitation de la ferme et à 50% à l’horizon du plan Engage 2025.

Le DG du groupe Orange Afrique, Moyen Orient et Asie, Alioune N’Diaye, ainsi que la Directrice exécutive RSE, Diversité et Solidarité aussi présidente déléguée de la Fondation Orange, Elizabeth Tchoungui se sont réjouis de la présente cérémonie de signature  de la décision portant autorisation d’autoproduction d’énergie électrique par la société Orange Mali.

Pour sa part le ministre Lamine Seydou Traoré, a donné l’assurance des autorités du pays dans l’accompagnement de ces genres d’initiatives, avant d’inviter les autres à suivre l’exemple d’Orange Mali en installant des centrales solaires, afin de renverser la tendance des problèmes d’électricités au Mali.

AMTouré

xxxx

TIC : Orange Digital Center d’Afrique et du Moyen Orient ouvre ses portes à Bamako

Il est dédié au développement du numérique et à l’innovation pour former les jeunes au numérique et renforcer leur employabilité

Après la Tunisie, le Sénégal et l’Ethiopie, le Mali inaugure le 4ème  Orange Digital Center d’Afrique et du Moyen Orient. C’est le fruit d’un partenariat entre Orange Mali et la Coopération allemande à travers la GIZ. La cérémonie d’inauguration de cet important centre  dédié au développement du numérique et à l’innovation pour former les jeunes au numérique et renforcer leur employabilité a eu lieu le mardi 27 juillet dernier. Le coup de ciseaux du ministre en charge de la Communication, de l’Economie numérique et de la Modernisation de l’administration, Me Harouna Touréh, accompagné de son collègue de l’Employabilité nationale des jeunes, et de la Formation professionnelle, Bakary Doumbia, marque l’ouverture officielle du 4ème Orange Digital Center. C’était en présence d’Alioune N’diaye, PDG d’orange Afrique, Moyen Orient et Asie, d’Elizabeth Tchoungui, Directrice exécutif RSE, Diversité et Solidarité, Présidente délégué de la Fondation Orange, de Sékou Dramé, DG de Sonatel, de Brelotte Ba, DG Orange Mali, de la Représentante de l’Ambassade d’Allemagne au Mali, entre autres.

Situé en plein cœur de l’ACI 2000, non loin au siège d’Orange, bâti d’une superficie de 1557 m2, l’Orange Digital Center réunit en un même lieu les 4 programmes stratégiques du groupe Orange, à savoir : une école du code (Orange Digital Kalanso), un atelier de fabrication numérique FabLab Soliadire de la Fondation Orange, un accélérateur de start-up Orange Fab et Orange Ventures Africa, le fonds d’investissement du Groupe Orange.

Selon Ousmane Touré, le chargé de la mise œuvre de ce projet, l’ensemble de ces programmes est gratuit et ouvert à tous. Ils vont de la formation des jeunes au numérique (90% de ces formations sont des formations pratiques), à l’accompagnement pour les porteurs de projets en passant par l’accélération de star-up et l’investissement dans ces dernières, a-t-il expliqué. Et de souligner que l’objectif de ce partenariat Orange et la Coopération allemande est de concrétiser leur vision commune, de favoriser l’employabilité des jeunes et l’accès aux emplois des TIC pour les femmes et les jeunes filles. Donc, le projet commun d’Orange et de la GIZ est un exemple de coopération réussi entre la Coopération allemande au développement et le secteur privé, a-t-il ajouté.

Dans son intervention le DG d’Orange Mali, Brelotte Ba, a laissé entendre que l’engagement d’Orange Mali en faveur de la transformation digitale est une réalité. Ainsi, l’Orange Digital Center rassemble toutes les compétences nécessaires dans un lieu unique pour illustrer l’engagement d’Orange en faveur de l’inclusion numérique, a-t-il déclaré.

A sa suite, Elizabeth Tchoungui, Directrice exécutif RSE, a indiqué que « cette nouvelle initiative s’inscrit comme une étape clé de leur engagement sociétal en faveur de l’inclusion numérique pour les jeunes et les femmes.

Alioune N’Diaye, se dit fier d’inaugurer au Mali le 4ème Orange Digital Center d’Afrique et Moyen-Orient qui fait partie du réseau des 32 Orange Digital Center qui seront déployés sur l’ensemble des pays dans lesquels Orange est présent pour accompagner les start-ups.

AMTouré

xxxx

Pose de la première pierre du futur nouveau siège d’Orange Mali

Un peu plus tard, après l’inauguration de ce centre, les responsables d’Orange, accompagnés par le ministre de la Communication, ont procédé à la pose de la première pierre du futur nouveau siège de la Société Orange Mali. Situé à l’ACI 2000, non loin de l’actuel siège de ladite société de téléphonie mobile au Mali. Ce futur nouveau joyau architecture sera bâti sur une superficie de 15600 m2, pour 52,29 m de hauteur. Et il sera construit en 13 étapes avec toutes les commodités nécessaires, et avec une capacité d’accueil d’environ 900 salariés. Son coût de réalisation est estimé d’environ 21 milliards FCFA. Selon les responsables d’orange, ce nouveau siège va permettre à leurs agents d’être dans les conditions de travail optimal, avec un cadre confort. Ce siège permettra également de regrouper une bonne partie des salariés de la société, ont il expliqué. Avant de remercier les autorités maliennes pour leur accompagnement dans un partenariat gagnant-gagnant au profit du développement de l’économie numérique.

Le ministre Harouna Touréh, a laissé entendre que le peuple malien suit avec beaucoup d’intérêt le progrès technologique et des innovations que les responsables  d’Orange ne cessent d’apporter, ainsi que leur contribution au développement du Mali.

AMT

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here