Première édition du FOMAH : Quand les humanitaires oeuvrent vers la synergie d’action

0

Le ministre délégué chargé de l’Action humanitaire, de la Solidarité, des Réfugiés et des Déplacés, M. Oumarou Diarra, a présidé jeudi dernier (11 novembre 2021), la cérémonie d’ouverture de la 1ère édition du Forum des acteurs humanitaires (FOMAH). C’était en présence de Mme Dicko Amina Dicko (présidente de Solidaris223), de Louis Cheick Sissoko (président de Open Mali), Jules André Youmsi (le Président du SOS POUR TOI) ainsi que des membres du réseau fraternité et plusieurs acteurs humanitaires.

Favoriser les échanges entre les acteurs humanitaires locaux, nationaux et internationaux, à travers une meilleure coordination des activités ! Tel est l’objectif principal du Forum des acteurs humanitaires (FOMAH) dont la première édition a eu lieu jeudi dernier (11 novembre 2021. Une initiative du Consortium S.O.S. qui représente, les organisations SOS pour toi, Open Mali et Solidaris223.

Comme l’a précisé le président du Comité de pilotage, Louis Cheikh Sissoko, les acteurs humanitaires locaux ont décidé de se mettre ensemble et de se donner la main pour la première fois afin de pleinement  jouer pleinement leur partition dans l’édification du nouveau Mali en proposant des solutions locales à nos problèmes locaux. «Au moment précis où notre pays est confronté à des enjeux existentiels, nous ne pouvons qu’avoir une pensée pieuse et émue pour nos parents du nord et du centre qui vivent une crise sécuritaire sans précédent qui se traduit par une vive crise humanitaire», a-t-il souligné.

Pour lui, «ces crises qui interpellent la conscience collective sur l’urgence d’apporter le maximum d’aide en vivres et non-vivres afin de les soulager et de leur permettre de vivre décemment». Le président du comité de pilotage a précisé que cette tribune lui donne l’occasion «de faire un vibrant plaidoyer pour que vous puissiez soutenir pleinement la présente initiative qui permettra d’accroître la confiance entre nous Maliens, d’une part, et entre les Maliens et les partenaires techniques et financiers, d’autre part, pour permettre une plus grande efficacité des actions sur le terrain». Et de rappeler, «nous ne souhaitons pas nous substituer à l’État, mais parfois nous faisons mieux que l’État. Et aujourd’hui, nous sommes les seuls à atteindre des zones où l’accès est difficile voire impossible par les services de l’État».

«Dans le contexte particulier que traverse notre pays, il urge d’avoir une mobilisation de toutes les forces vives de la nation autour du Mali. Mon département entend travailler pour une assistance aux couches les plus défavorisées, singulièrement les réfugiés et les déplacés», a déclaré M. Oumarou Diarra, ministre délégué chargé de l’Action humanitaire, de la Solidarité, des Réfugiés et des Déplacés qui a plaidé pour «une synergie d’actions» entre les humanitaires.

«Le concept humanitaire ajouté à l’intitulé du département est une indication claire et une volonté forte des plus hautes autorités à étendre et à fédérer les efforts du gouvernement et de tous ses partenaires nationaux et internationaux vers l’assistance et la prise en charge des déplacés, dont le besoin d’assistance ne cesse d’accroître de jour en jour», a-t-il déclaré en promettant la totale disponibilité de son département à accompagner toutes les organisations dédiées à l’Action humanitaire.

Le forum malien des acteurs humanitaire est une initiative qui regroupe beaucoup d’associations et d’ONG humanitaires nationales et internationales. D’où la disponibilité des décideurs à accompagner le Fomah pour lui permettre d’atteindre une plus grande cible en répondant ainsi aux besoins humanitaires des couches défavorisées. Cet accompagnement, a souligné le ministre délégué, permettra «une meilleure coordination et une harmonisation de l’ensemble des acteurs humanitaires en une seule faîtière qui sera à même de servir d’interface entre le département et les acteurs humanitaires».

Le Fomah est l’aboutissement d’un travail collectif entrepris depuis 2019. Et comme l’ont espéré les organisateurs, gageons que ce Forum va donner un nouveau souffle à cette volonté d’union des acteurs humanitaires au Mali.

Naby

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here